Voici le compte rendu de Phil Grondin et les photos prises par Corinne Ainscow lors du lancement du EP « Pawn Of The Devil » du groupe Obscure Mantra présenté par Bastard Management au Pub La Sainte Paix de Drummondville le 3 novembre 2023 et qui mettait également à l’affiche Polygraph, Dead Velvet et Hungry As A Bear.

 

Une soirée à saveur deathcore

Le Pub La Sainte-Paix de Drummondville présentait ce vendredi dernier le lancement du EP « Pawn of the Devil » de la formation Obscure Mantra. Les formations Polygraph, Dead Velvet et Hungry As A Bear ont assuré la première partie de cette soirée de lancement. La soirée était organisée par Bastardprod Management et présentait une soirée à saveur deathcore.

 

 

Hungry As A Bear

Hungry As A Bear commence la soirée vers 20h et nous offre un deathcore puissant et solide. En provenance de Victoriaville, le groupe a su me surprendre au niveau vocal me rappelant par moment un vocal à la Travis Ryan de Cattle Decapitation. La foule a su bien répondre à ce groupe qui a ouvert la soirée avec un moshpit actif dès les premières minutes. La brutalité d’Hungry As A Bear, autant à la guit, la bass et le drum, a su me surprendre et ne connaissant pas ce groupe, ils ont su mélanger une brutalité de deathcore et de death metal par moment. Le groupe nous a présenté des pièces de leur album « Insanity » paru en septembre 2020. Une excellente prestation de leur part afin de réchauffer la foule présente.

 

 

Dead Velvet

Dead Velvet continu en nous offrant un metalcore penchant vers le nu metal. Directement de Montréal, ce groupe a été mon coup de cœur de la soirée. Dead Velvet nous a démontré une excellente performance d’un metalcore mélangeant le old school nu metal avec une influence à la Rage Against the Machine. Les petites subtilités de nu metal m’ont totalement surprise et la présence sur scène était au rendez-vous. Le groupe n’a pas hésité à se déplacer sur le parterre pour réchauffer la foule en allant dans le moshpit. Les musiciens avaient un plaisir fou à jouer sur scène et chacune des chansons a su m’accrocher. La foule n’a tout simplement pas été de tout repos avec plusieurs moshpits, circle pit et même un wall of death à la fin de leur set. Dead Velvet nous a présenté plusieurs chansons de leur répertoire et force est d’admettre que ce groupe sera une force majeure dans le metal prochainement. Ils sont tout simplement époustouflants à voir aller en spectacle.

 

 

Polygraph

Polygraph sont les prochains à s’exécuter et nous apportent sur scène un metalcore puissant et mélodique à la fois. Accompagné de deux chanteurs, Polygraph a apporté sa dose de brutalité au spectacle en nous offrant des chansons de leur dernier album intitulé « The Process », sorti le 28 septembre dernier. Sur scène, nous avons un groupe ayant une énorme dose d’énergie tout en apportant un metalcore propre à eux. Parfois mélodique, parfois brutal, Polygraph a su me surprendre avec son metalcore me rappelant les bonnes années où ce style était au sommet. Polygraph nous a offert une prestation qui a su plaire à la foule présente à La Sainte-Paix puisque ceux-ci ont également répondu avec des moshpits tout au long de leur set. Un groupe bien sympathique en provenance de Québec qui gagne en popularité et mérite d’être écouté.

 

 

Obscure Mantra

Obscure Mantra termine la soirée avec le lancement de leur EP « Pawn of the Devil » et la foule présente n’a pas été déçue. Tout comme les autres groupes présents, le talent déborde avec Obscure Mantra. Tous les musiciens ont offert une prestation digne d’un lancement d’album. Ne connaissant pas l’univers du deathcore en général, le groupe a su m’accrocher avec la brutalité offerte sur scène et avec la précision des notes jouées et la mélodie. Obscure Mantra a également gagné le concours du Trois-Rivières Metalfest afin d’ouvrir pour la soirée du vendredi. Force est d’admettre que les gens présents au Metalfest vont avoir la chance de voir un groupe solide et en pleine possession de leur art. Un excellent lancement d’album et félicitations à Obscure Mantra pour ce lancement réussi!

Texte: Phil Grondin
Photos: Corinne Ainscow