Voici la critique et les photos prises par Vicky Fillion lors du spectacle de Shinedown présenté par Heavy Montréal, Evenko & Greeland Productions à L’Olympia de Montréal le 20 juillet 2022 et qui mettait également à l’affiche Pop Evil et Ayron Jones.

**See below for english version

 

Critique

À mon arrivée sur place, j’étais déjà agréablement surprise par l’endroit. C’était ma première couverture d’événement à l’Olympia et wow, la salle est magnifique et l’acoustique est excellente. De plus, la disposition de cette dernière sur plusieurs paliers permettait à tout le monde de bien voir. Dans un coin de la salle il y avait même un endroit avec quelques divans, un air climatisé et un écran pour les gens qui ne désiraient pas être incommodés par la chaleur de cette soirée très humide.

 

Ayron Jones

Le premier à prendre place sur scène était Ayron Jones. Ne connaissant pas ce chanteur, c’était une découverte pour moi, et une excellente même. Il nous a offert un rock teinté de blues, grunge et hard rock. Dès les premières chansons, la foule semblait vraiment apprécier le style et plusieurs chantaient avec lui. Jones était accompagné par d’excellents musiciens. L’énergie sur scène et dans la salle était très groovy. Il était impossible de ne pas bouger au rythme de la musique.

Ayron Jones a déjà fait la première partie ou partagé la scène avec de grands artistes tels que B.B. King, The Rolling Stones, Theory of Deadman, etc. Ayron Jones est l’une de mes plus belles découvertes de 2022. N’hésitez pas à aller découvrir sa musique!

 

Pop Evil

La seconde partie était assumée par l’excellent groupe Pop Evil. Groupe originaire du Michigan, les membres nous ont offert une bonne performance et ils ont bien réchauffé la salle. Le chanteur de la formation, Leigh Kakatya offert une solide performance au vocal. Avec leur énergie sur scène et leur musique un peu plus rock et heavy, le groupe a augmenté d’un cran l’ambiance de la soirée. La foule était maintenant prête pour Shinedown.

 

Shinedown

Après deux excellents bands, Montréal était prêt à recevoir le groupe Shinedown. En allant voir Shinedown, il ne faut pas s’attendre a des mushpit ou autre, mais plutôt à voir un show rock de haut niveau et un groupe en symbiose avec son public!

Le groupe nous a offert une excellente séquence vidéo avant de débuter leur set. Dans cette séquence vidéo, nous avions droit à de nombreuses scènes en coulisses entre les membres du groupe et leur équipe. Il était évident qu’ils étaient tous bien heureux de pouvoir remonter sur scène après les deux dernières années de confinement.

Malgré la petite salle et la chaleur écrasante de la journée, nous avons eu droit à de la pyrotechnie et du feu dès la première pièce du set. Petit inside: moi et une collègue photographe avons même fait une petite vérification pour s’assurer que nous avions toujours nos sourcils après les premières flammes.

Shinedown nous a offert ses plus grands succès: 45, Get Up, Enemies, Cut The Cord, Second Chance, Monsters et bien entendu Simple Man et Sound Of Madness. Comme mentionné plus haut, lors de ces classiques du groupe, l’intensité et la symbiose étaient incroyables entre les gens présents dans la salle et le chanteur, Brent Smith.

Shinedown fêtera les 20 ans de leur premier album, Leave A Whisper, en mai 2023. Bien curieuse de voir ce que nous réservera ces 20 ans d’existence.

-Texte & Photos: Vicky Fillion

**English version

Review

When I arrived at Olympia, I was already surprised by the place. It was my first event at the Olympia and wow, the theater is beautiful and the acoustic is great. Moreover, the different levels allowed everyone to see better from everywhere. In one corner of the room there was even a place with a few sofas, air conditioning and a screen for people who didn’t want to be inconvenienced by the heat of this hudmid evening.

 

Ayron Jones

Ayron Jones was the first to take place on stage. Not knowing this singer, it was a discovery for me, and an excellent one. He offered us rock tinged with blues, grunge and hard rock. From the first songs, the crowd seemed to really appreciate the style and many were singing along with it. Jones was accompanied by excellent musicians. The energy on stage and in the room was very groovy. It was impossible not to move to the rhythm of the music.

Ayron Jones has already opened for or shared the stage with great artists such as B.B. King, The Rolling Stones, Theory of Deadman, etc. Ayron Jones is one of my most beautiful discoveries of 2022. Don’t hesitate to listen to his music!

 

Pop Evil

The second part was assumed by the excellent group, Pop Evil. A group from Michigan, the members gave us a good performance and they warmed up the room well. The band’s vocalist, Leigh Kakaty, delivered a solid performance on vocals. With their energy on stage and their music a little more rock and heavy, the group increased the atmosphere of the evening by a notch. The crowd was now ready for Shinedown.

 

Shinedown

After two great bands, Montreal was ready to host Shinedown. By going to see Shinedown, you shouldn’t expect mushpits or anything else, but rather to see a high-level rock show and a band in symbiosis with its audience!

The group offered us an excellent video sequence to start their set. In this video footage, we were treated to many behind-the-scenes between the band members and their crew. It was obvious that they were all very happy to be able to go back on stage after the last two years of confinement.

Despite the small room and the overwhelming heat of the day, we were treated to pyrotechnics and fire from the first piece of the set. Little inside: me and a fellow photographer even did a little check to make sure we still had our eyebrows after the first flames.

Shinedown gave us their greatest hits: 45, Get Up, Enemies, Cut The Cord, Second Chance, Monsters and of course Simple Man and Sound Of Madness. As mentioned above, during these classics of the group, the intensity and the symbiosis were incredible between people present in the room and the singer, Brent Smith.

Shinedown will celebrate 20 years of the release of their first album, Leave A Whisper, in May 2023. I’m very curious to see what these 20 years of existence will reserve for us.

-Text & Photos: Vicky Fillion