Bannière Elles du Metal

Après plus de 4 ans d’absence, la voici de retour, cette chronique sur les femmes dans le monde du Métal! Elles ne sont pas nombreuses, mais lorsqu’elles sont sur scène, impossible de ne pas en parler. Cette fois, la chronique sera pour les “Elles” du Métal et administrée par une “Elle” passionnée de cet univers musical.

Pour ma première chronique, je vous ferai un petit retour sur les “Frontwoman” de la soirée du 2 mars dernier qui s’est déroulée au Piranha Bar de Montréal. La soirée, produite par Hellstorm Productions, a offert au public quatre groupes ayant des femmes dans leurs rangs! Il sera donc question des quatre “Elles” de cette soirée.

Vrylnia - Moonwing - Pochette d'album

La première à faire son entrée sur scène est Ariane Martel avec le groupe Vrylnia. Avec sa voix de mezzo-soprano, Ariane a offert un spectacle impressionnant. Que ce soit sur enregistrement ou en spectacle, la voix de cette artiste est irréprochable! Formé en 2016, ce band de power métal symphonique a sorti son premier EP « Moonwing » en octobre 2018. Avec son allure vestimentaire d’ange déchue, Ariane assure une bonne présence sur scène. Malgré le peu d’années d’expérience, le groupe Vrylnia, avec Ariane Martel à son bord, est voué à un avenir prometteur. Avec des allures de Nightwish à leur débuts, c’est certain que Vrylnia attirera beaucoup de fans à leurs futurs spectacles.

 

 

La deuxième Elle du Métal, qui a assuré une performance brutale et inoubliable lors de cette soirée, est nulle autre que Jessica Dupré de Fall of Stasis. Jessica, débordante d’un charisme assuré et accompagnée par l’humour de son guitariste, assure une proximité entre le groupe et le public. Avec sa voix quelque peu éraillée, Jessica offre des performances au chant très surprenantes et sa présence sur scène est très énergique. Malgré le look “simpliste” de ce band de metal, le public saura certainement apprécier les prochains shows de Fall of Stasis!

Ce band de black folk métal, actif depuis 2014, comprend aussi parmi ses membres, la claviériste Melissa Bissonnette, toujours très souriante!

 

Sanguine Glacialis - Hadopelagic - Pochette d'album

Ensuite, Maude Théberge du groupe Sanguine Glacialis a fait son entrée sur scène couverte de « sang » tout comme les autres membres du band. Formé en 2010, ce groupe a connu beaucoup de changement au sein de ses membres depuis le début, la présence de Maude depuis 2011 leur a permis de garder le cap et de devenir un incontournable de la scène locale. Toujours très énergiques, les performances de Maude sont toujours à la hauteur des albums. Que ce soit ses chants clairs ou ses “screams”, ça en vaut le détour en spectacle.

 

Seven Spires - Solveig - Pochette d'album

Finalement, le groupe Seven Spires a mis les pieds sur scène, avec l’unique Adrienne Cowan au chant. Ce petit brin de femme originaire de Houston au Texas détient un diplôme du « Berklee College of Music » et elle est une artiste polyvalente: parmi ses compétences mentionnées sur son site web, on retrouve, et je cite “metal vocalist, keyboardist, composer, orchestrator, conductor, and arranger.”. Adrienne compte a son actif de nombreuses collaborations, ce qui selon elle lui permet d’en apprendre tous les jours, que ce soit sur la musique, en tant qu’écrivaine ou même sur elle-même. De plus, elle ne se gêne pas pour dire qu’elle adore ça! Adrienne fait aussi parti du groupe Winds of Plague depuis 2017 en tant que claviériste.

Vicky Fillion

Partager / Share
error