northern discomfort

 

Voici la chronique Northern Discomfort. On vous partage des découvertes à toutes les semaines en invitant vos tympans à la destruction. Il est fortement conseillé de monter le volume de votre système pour les bands à suivre.  Cette chronique vous est présenté par un passionné, David Raymond Leblanc, que vous pouvez retrouver dans les bands Cyanide Eyes et Névrose.

________________________________________

 

a2415347693_10

Dark Castle – “Surrender to All Life Beyond Form” (2009) [Sludge, Doom, Black Metal]

De St. Augustine, Floride, Dark Castle étire l’univers du sludge et du doom en y incorporant des dimensions sonores qui ne sont pas habituellement associés à ces genres.

Ceci s’entend dès la première chanson de l’album qui débute avec un chant presque méditatif avant qu’un vocal distortionné embarque en pleine force. Le duo, compris d’une jeune femme qui chante et joue de la guitare et d’un batteur qui défonce ses cymbales tel un appel à la guerre, nous invite dans une vision apocalyptique par des textures et hymnes sonores transcendantales.

Avec cet album, Dark Castle ont fait ce que j’aimerais entendre plus souvent de la part d’autres bands; prendre des risques, explorer et sortir de sa zone de confort. Une seconde opinion vous intéresse, voici un lien pour une autre revue et faites vous la vôtre ci-dessous.

 ____________________________________________

 

a0638717448_2

Victims  – “A Dissident” (2011) [Punk, D-Beat]

Un retour aux racines de la part de ce groupe  Suédois qui rappelle l’esprit de la musique du band à l’époque. Fondé en 1997, Victims déchire encore en 2011. La production de l’album un peu plus clean peut être un bon point d’entrée pour les curieux qui veulent s’aventurer dans le vaste monde du D-Beat. Pour leur son à la fois hardcore et très punk,  je conseille fortement Victims  aux mélomanes qui ne les connaissent pas et qui trippent sur les classiques du punk de les découvrir sur bandcamp.

 ____________________________________________

1896880_658081010899949_996905821_n

Aleph Null  – “Nocturnal”  (2014) [Sludge, Stoner Metal]

Un 38 minutes de riffage pesant intégré à des vibes issues tout droit du grunge. Si t’aimes Down, Alice in Chains et Soundgarden, il faut tendre une écoute à ce release. Les punchs inattendus des pièces sont une touche parfaite qui démontre l’ingéniosité de composition du groupe. L’album est impressionnant de A à Z.  Aucune redondance ne se ressent parce que le groupe s’efforce à exploiter de nouvelles idées à chaque note. J’ai écouté l’album au moins 20 fois dans la dernière semaine et je ne tarderai pas à l’écouter à nouveau bientôt. Je souligne que leurs 3 parutions sont en téléchargement gratuit.

David Raymond