***Le contenu des articles sur Ondes Chocs ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion d’Ondes Chocs ou de ses membres.***

WoW… c’est à la suite de l’écoute de la nouvelle chanson de Rémi LeGresley alias Remz LeGrizzly (Karkaos, Inner Turmoil) que j’ai décidé de vous offrir ma première critique de chanson.

Tout d’abord, j’aimerais commencer par vous décrire ce que j’ai vécu durant l’écoute de ce tout nouveau morceau qui se nomme The Messenger. J’ai ressenti beaucoup d’émotions tout au long de la pièce. De la première note et jusqu’à la fin. Il y a un moment qui nous amène dans un univers très progressif, suivi d’un rebondissement ultra technique avec un ambiance brutale.

Le playing de Dominic Forest Lapointe (Augury, B.A.R.F., First Fragment, Teramobil) vient compléter parfaitement les rifts et sonorités de Rémi tout en allant dans des notes qui ressortent plus. Ce qui créé, comme j’ai dit plus haut, tout un tourbillon d’émotions. La pièce est suivie par les battements rapides et efficaces de Robin Stone (Greytomb, The Amenta). Le tout est fait avec toute la force et la technique incroyable de son art. Robin est un excellent drummer qui n’a plus de preuves à faire. Chaque mesure est bien là en son sens propre. Cela vient compléter le feeling des rifts des deux autres musiciens.

Le seul défaut de cette chanson c’est qu’il y en n’a pas assez. J’aurais demandé beaucoup plus, exemple un EP ou même un album complet de ce fabuleux power trio. J’espère que cette collaboration ne s’arrêtera pas là et qu’il va en résulter bien d’autres projets!

Remz LeGrizzly – The Messenger

 En espérant que cette pièce saura satisfaire votre besoin musical. N’hésitez pas à partager!

– Max