Voici l’entrevue réalisée par HellScreamer avec Fred Riverin, cerveau derrière le projet I Legion, un projet musical solo auquel collaborent de gros noms internationaux et locaux.

 

I Legion album

 

Fred Riverin 3

 

Ma première rencontre avec FRED RIVERIN s’est produite le 19 mai 2013. The Agonist est à Jonquière et je profite du set de Beyond Fiction en ouverture, pour prendre quelques photos avec mon appareil. Un dude s’approche de moi, (le dude en question est solidement éméché) et me demande si je peux le suivre en bas dans la loge de The Agonist, prétextant qu’il voulait une photo avec son grand chum «Paco». Je me dis,

Bon encore un groupie qui pense que parce qu’il a vu le band une couple de fois en show, tous les membres du band sont ses chums.

Ne prenant pas trop le gars au sérieux, nous nous dirigeons donc vers les bas-fonds du sous-sol de la salle où nous cognons à la porte de la loge. Première tentative rigolotte, l’équipe de The Agonist n’a nullement l’intention de nous laisser entrer. Ouf ça ne sera pas facile et j’ai envie de rire un peu. Mon accompagnateur se fâche légèrement et explique au gars de sécurité à la porte (probablement un roadie qui prend son travail très au sérieux) qu’il connait Pascal «Paco» Jobin et que celui-ci attend sa visite. Finalement, ses efforts sont récompensés et «Paco» apparaît dans la porte. Visiblement très heureux de se voir, les deux hommes se font l’accolade et discutent un peu avant que je prenne, finalement, la photo pour laquelle nous sommes là.

Jusque là, rien ne pouvait me préparer à ce que j’ai découvert il y a quelque mois sur ledit Fred Riverin. Un ami musicien m’a mentionné que Fred était derrière le projet I LEGION, un projet musical solo qui regroupe de gros noms internationaux tels qu’un certain Bjorn Strid de Soilwork et un certain Chris Clancy ex. Mutiny Within. Comment je peux vivre au Saguenay et ne pas savoir ça? Il n’en fallait pas plus pour que je fasse mes devoirs, un peu sur le tard je le conçois, car j’apprends maintenant que Fred nous lance un second opus le 11 septembre prochain. Par le fait même, j’apprends aussi que les participations de renoms seront aussi plus variées sur cette nouvelle galette.

La liste est longue, variée et de renommée:

Vocaux:
Bjorn Strid – Soilwork
Jon Howard – Threat Signal
Chris Clancy – ex Mutiny Within
Vicky Boyer – Karkaos
Dalay Tarda – Rise to Fall
Marie-Pier Gamache – La Voix 2014
Ashe O’Hara – Voices From The Fuselage
Sabine Scherer – Deadlock

Guitaristes solistes invités:
Victor Ray Salomonsen – ex Mnemic,
Pascal ”Paco” Jobin – The Agonist
Angel Vivaldi
Yiannis Papadopoulos –
Matt Perrin – Threat Signal
Sebastian Reichl – Deadlock

Clavier et piano par Nate Rendon (Scotch and Coda production).

 

Björn Strid (Soilwork) et Fred

Pascal Paco Jobin (The Agonist) et Fred

Viky Boyer (Karkaos) et Fred

Jon Howard (Threat Signal) et Fred

 

Tout le reste est écrit et réalisé par Fred Riverin lui-même. Autant les guitares, la basse que l’édition de la batterie. Il a même placé certain vocal et écrit une partie des paroles. Le tout mixé et masterisé par Jon Howard au Woodward studios.
Pas mal pour un gars de Chicoutimi, non ?

«PLEIONA» est un album plus varié que le premier («BEYOND DARKNESS») au niveau de ses collaborations mais aussi au niveau du style. Une production hors pair! Pour tout vous dire, ça sonne en TABARRR….! Le travail de Jon Howard est remarquable. Un produit final qui ferait rêver plusieurs groupes de la région et qui est nettement comparable aux productions internationales.

Vanhell et moi sommes allés rencontrer dans son antre l’homme derrière la bête afin de discuter avec lui de son projet. Vous retrouverez sur cet enregistrement, des détails sur ses collaborations et ses objectifs avec I LEGION.

Tommy HellScreamer

 

Voici le lien pour écouter l’album complet disponible sur youtube depuis le 11 sept 2015

 

Fred Riverin 2

Fred Riverin 1