affiche Dark Tranquility à Qc janvier 2015

Le passage de la tournée de Dark Tranquillity et Insomnium dans notre province débutait à la Salle Multi de Québec, une présentation de District 7 Production que nous remercions pour les accès à cet excellent spectacle. Pour ceux intéressés à voir plus de photos de la soirée, cliquez ce lien.

La soirée débute tout d’abord avec la formation québécoise de May Catch Fire, un groupe de métal mélodique mené par le duo de vocaux enflammés que sont Guillaume Patry et Maude Bilodeau. Ouvrir un spectacle pour des groupes de grande envergure n’est pas chose facile, mais le défi a été réalisé avec succès. Avec des riffs de guitare à la fois lourds et puissants, agencés de solos percutants et efficaces, le groupe a réussi à réchauffer la foule avant l’arrivée des prochains. Leur musique remplie de mélodies entraînantes a su faire bouger les spectateurs présents déjà en bon nombre. La qualité sonore et visuelle y était, on parle somme toute d’une belle performance.

 

MayCatchFire-Quebec-8janvier2015 (8)

MayCatchFire-Quebec-8janvier2015 (7)

 

Avant même l’arrivée du prochain groupe sur scène, la foule les acclamait déjà en criant en chœur leur nom. L’énergie présente à ce moment dans la salle s’est accentuée de beaucoup lorsque la formation finlandaise d’Insomnium fait son apparition. Leur performance débute avec le premier titre de leur plus récent album, sorti un peu plus tôt cette année, soit «The Primeval Dark», piste qui fut suivi des plusieurs autres présentes sur le même disque. On parle entre autres de «While We Sleep», «Revelation» ou encore «The Promethean Song», pour n’en nommer que quelques-unes. Le choix des chansons fait l’unanimité chez les métalleux présents dorénavant à la quasi-totalité de la capacité de la Salle Multi. Des rythmes mélodiques omniprésents résonnent sur les parois du quadrilatère, en harmonie avec une basse qui ne se fait pas gênée et des solos rapides et techniques des guitaristes. Et que dire de la voix du chanteur, Niilo Sevänen, qui était d’un naturel déconcertant et d’une expression gutturale comme il se fait rare. Ce dernier s’est confié à nous à la toute fin de la soirée alors qu’il affirme que, de leurs trois présences dans la vieille capitale, celle-ci était de loin leur plus belle expérience dû à l’énergie que la foule leur remettait. Superbe spectacle, autant au niveau auditif que visuel.

 

Insomnium-Quebec-8Janvier2015 (5)

Insomnium-Quebec-8Janvier2015 (3)

 

Finalement, les derniers, mais tant attendus, le quintette de Dark Tranquillity prend sa place sous les projecteurs, avec une introduction très sombre précédée d’un compte à rebours de cinq minutes, au cours duquel les fans se taillaient une place à l’avant de la scène. Avec un choix de piste qui nous fait voyager à travers l’historique musical du groupe, tous les éléments étaient présents pour plaire à la fois à leurs fidèles partisans et tout autant à leurs nouveaux adeptes. Avec des chansons comme «The Wonders At Your Feet», «The Lesser Faith», «Damage Done», «Focus Shift» ou encore «Terminus (Where Death Is Most Alive)», l’ambiance s’enflamme à un point tel que la tête du groupe, Mickael Stanne, tient à souligner le soutien que lui apportent les métalleux de Québec depuis toutes ces années. Il remercie la foule à la fin de pratiquement chaque chanson. Après avoir souligné l’approche de la fin de leur tournée pour l’enregistrement «Construct», Stanne décide que les Québécois méritaient quelque chose de différent, en réduisant le nombre de titres présents sur leur dernier album et en élargissant leur choix de pièces. Le charisme inatteignable dégagé par le chanteur et la présence sur scène des guitaristes ont forgé une prestation hors du commun. Mis à part le léger manque d’enthousiasme de Martin Brändström aux claviers et la disparation de la basse au sein de la formation, le spectacle était sans aucun doute au-delà des attentes des fans.

Charles-Olivier Giguère

 

DarkTranquility-Quebec-8Janvier2015 (5)

DarkTranquility-Quebec-8Janvier2015 (3)

DarkTranquility-Quebec-8Janvier2015 (1)