Deadwood
Inhuman
Total Deathcore
8 décembre 2022

Liste des pièces

  1. Colossus
  2. God/Eater
  3. 6 Feet Under
  4. Inhuman
  5. Deadwood

Pour les fans de / For fans of : Deathcore Lien pour achat / Link for purchase : https://total-deathcore.myshopify.com/ Music | Deadwood (bandcamp.com)

Deadwood – Inhuman

Deadwood est un groupe de deathcore de Montréal qui existe depuis presque 10 ans déjà. Composé de Fred Element aux guitares, Sam Matte à la bass, LP Dumoulin au drum et Derek Heynekemp à la voix. Deadwood utilise des guitares 7 cordes et 8 cordes ainsi qu’une bass 5 cordes. Ils utilisent le tuning Drop E et Drop F.

La discographie de Deadwood comprend deux singles, un album et un EP sur le label Total Deathcore. Le EP qui s’intitule Inhuman sorti le 8 décembre 2022, consiste en cinq pistes d’un peu plus de 14 minutes. Musique et concept par Fred Element et paroles par Derek Heynekemp. Produit et mixé par Fred Element tout comme les albums précédents.

L’image de l’album qui consiste en un humain hybride en décomposition est conçue par Brien DeMeester. Inhuman est disponible en version digitale sur plusieurs plateformes en ligne, en CD Jewelcase, en CD Sleeve ainsi qu’en version vinyle noir sur le site Total Deathcore. Puisque le thème de chacune des tracks m’intrigue, j’aurais aimé avoir accès aux paroles sur Spotify ou Bandcamp. Peut-être éventuellement.

La première piste Colossus commence avec un growl intense qui présente le ton de l’album qui est l’apocalypse et l’élimination de la race humaine. Des riffs saccadés avec des vocaux superposés suivi de sweeps de guitares très bien placées.

God/Eater débute avec un accord ouvert jumelé d’un blast beat.  Un breakdown nous emmène au refrain suivi d’un autre breakdown avec le classique ‘BLEIGH!’ qu’on peut entendre. J’ai aimé le genre d’interlude de guitares dissonantes et de riffs ‘pesants’ pour clore la track. 6 Feet Under nous emmène dans un cyclone de guitares étourdissant. La voix est très présente car il semble avoir 2 personnages qui se répondent pour ensuite chanter en chœur. La track se termine sur un air de tristesse.

Inhuman, la pièce titre, nous confirme l’atmosphère apocalyptique avec une introduction parlée à travers un genre de mégaphone. L’intro débute en anglais pour se terminer en français. La suite consiste d’un méga breakdown qui démontre la rage envers la race humaine et ce qu’elle est devenue. La dernière pièce, Deadwood comprend des blasts beats et sweeps de guitares bien placées.

La production est excellente sur cet album. Chacun des instruments est bien défini dans le mix. Un album Deathcore dans le style de Feels Like Home, The Hate Project, Filth et peut être un peu de ressemblance à In Gloom. Ceci est un album que je réécoute facilement. C’est un album qui nous donne le goût d’écouter les sorties précédentes.

De plus, l’intensité de leur musique est intensifiée immensément lorsqu’on a la chance de les voir en spectacle. Leur calendrier de spectacle pour l’année 2023 commence déjà à se remplir avec des dates dans le coin de Toronto et le Nouveau-Brunswick. Donc suivez-les sur les médias sociaux et ne les manquez pas en spectacle quand ils passeront dans votre coin de pays.

L’album Inhuman du groupe Deadwood est un excellent produit afin de promouvoir le deathcore québécois à travers la planète.

-Paul Lanoue