“Et voilà, je me lance pour la première fois dans la rédaction d’une critique d’album. Bonne lecture!” -Vicky

AMON AMARTH

Le groupe suédois n’a plus besoin de présentation en soi, formé en 1992. Ils sont des grands du “death métal mélodique”. Amon Amarth signifie ” Montagne du Destin” dans la langue construite par le grand écrivain J.R.R. Tolkien. Le groupe est souvent considéré à tort comme du “viking metal”, car il aborde en général des thèmes liés aux vikings et à la mythologie nordique.

BERSERKER (MAI 2019)

“Berserker” vient tout juste de sortir sur le marché (3 mai 2019) et ce 11e album est l’une des sorties les plus attendues du milieu métal pour 2019. Produit par Jay Ruston (Anthrax, Steel Panther, etc.), cet album comprend 12 titres fidèles à Amon Amarth. Dès les premières notes de “Fafner’s Gold”, on est transporté dans leur univers de Viking. Ce qu’il faut savoir c’est que selon la mythologie nordique, les “Berserkers” sont une classe de guerriers surpuissants qui ne craignent ni la douleur, ni la mort. De plus, la couverture de l’album représente bien son contenu et son titre.

Pochette de l'album
Liste des pièces
01. Fafner’s Gold
02. Crack The Sky
03. Mjölner, Hammer Of Thor
04. Shield Wall
05. Valkyria
06. Raven’s Flight
07. Ironside
08. The Berserker At Stamford Bridge
09. When Once Again We Can Set Our Sails
10. Skoll And Hati
11. Wings Of Eagles
12. Into The Dark

Fafner’s Gold débute lentement avec une intro très folk, mais après seulement 35 secondes, ont reconnait rapidement le son d’Amon Amarth. Ce titre relate l’histoire de Regin, un maître forgeron d’Asgard, qui désir se venger de son frère. La musique est puissante et la voix de Johan Hegg est brutale comme toujours. Suivi par le second titre, Crack the Sky, Amon Amarth nous parle de Thor, le dieu du tonnerre dans la mythologie germanique, et de son marteau. Avec les riffs agressifs, on ressent l’urgence d’agir pour Thor et son arme.

Le troisième titre, Mjölner, Hammer Of Thor, débute avec des coups de marteau sur du métal, l’ambiance d’une forge. Cette chanson explique la création des neufs cadeaux pour les dieux dont fait parti le marteau de Thor. Ce morceau contient des riffs accrocheurs. Les riffs de l’intro de la 4e pièce, Shield Wall, sont très intéressants et on ressent très bien la technique du drummeur Jocke Wallgren. Avec des passages plus lents et pesants, ce morceau est l’un de mes préférés.

Valkyria est en quelque sorte une éloge aux femmes guerrières, les Valkyries, qui répandaient la mort sur les champs de bataille et qui guidaient les guerriers au Valhalla. La fin du morceau joué au piano crée un moment plus féminin et doux, un “must” pour moi lorsque je l’ai entendu. Raven’s Flight, avec ses riffs de guitare lourds, amène un coté plus grave et dur aux histoires de l’album. Les guerriers décrits dans ce titre vont au combat en sachant que tant que les corbeaux y seront, ils auront la protection des dieux.

Ironside débute avec une intro de guitare seulement, et c’est venu me chercher immédiatement. Les riffs tout au long de la pièce nous donne envie de se dépasser. Les différents rythmes nous amènent dans plusieurs niveaux d’émotion. Amon Amarth nous parle de la recherche de son propre chemin de la part d’un roi né d’un père déjà légende et qui se demande s’il vivra dans l’ombre de celui-ci. Cette pièce fait partie de mon top 3 de l’album. The Berserker At Stamford Bridge relate l’histoire d’un guerrier qui s’est tenu debout devant une armée complète avec pour seule arme sa force et sa hache. La lourdeur de la pièce démontre bien la dureté du combat décrit.

Dès le départ, les riffs de When Once Again We Can Set Our Sails sont entraînants. La maison d’un Viking est son bateau! Simple résumé, mais efficace pour décrire cette pièce. Skoll And Hati n’ont pas besoin de présentation dans la mythologie nordique, ce sont deux loups poursuivant la lune et le soleil pour les dévorer et anéantir les neufs mondes. Un titre plus rapide et intéressant.

Pour la pièce Wings Of Eagles, on a droit à une intro de drum intéressante. Ce titre décrit les expéditions des Vikings pour des terres meilleures. Avec son intro mélodique, Into The Dark est mon numéro 1 de l’album. Plus lente, mais très efficace au niveau de la composition. Elle décrit un mal de vivre profond, obscur et incontrôlable chez l’humain. Je vous laisse découvrir l’efficacité et la pesanteur que ce titre peut nous faire éprouver!

Pour conclure, cet album est très convainquant et vaut la peine d’être écouté et de faire ses recherches concernant les titres. Au premier écoute on sent bien la musique, mais avec les connaissances des textes et histoires décrites ça nous permet de mieux ressentir et comprendre ce qu’Amon Amarth a voulu nous offrir comme album!

Bonne écoute!

Vicky Fillion

P.S. Ne manquez pas la tournée d’Amon Amarth, le groupe sera de passage à Montréal les 10 et 11 octobre prochain!