• Critique d’album: Iron Maiden – «The...

    Posted by Mathieu Audet on September 3rd, 2015

    Iron Maiden - The book of souls alternate version

     

    IRON MAIDEN
    «The Book of Souls»
    Parlophone
    Septembre 2015

     

    *Scroll down for English version
    IRON MAIDEN
    est un de mes groupes favoris de tous les temps. J’ai énormément de respect pour tout le travail et les succès qu’ils ont eu au fil des années. Le groupe va avoir 40 ans en décembre, c’est pas peu dire! Depuis son premier album éponyme en 1980, le groupe nous a offert une panoplie d’albums (16 au total, incluant le dernier qui vient de sortir) qui étaient pour la majorité excellents. Le groupe a eu certes une période creuse (de «No Prayers for the Dying» (1990) à «Virtual XI» (1998)) avant de revenir en force avec Bruce Dickinson encore une fois aux commandes avec l’album «Brave New World». Depuis celui-ci, le groupe est malheureusement revenu, lentement, mais sûrement, sur un pente descendante. Ce processus s’est considérablement accéléré avec l’avant dernier album «The Final Frontier» (2010). Avec «The Book of Souls», le groupe pourra-t-il atteindre de nouveau le sommet de Brave New World»? Sans nécessairement les enfoncer davantage, j’ai bien peur que cet album ne soit pas celui auquel on s’attendait…

    Premièrement, allons-y de quelques informations sur l’album.

    C’est le premier du groupe en cinq ans, et la différence de temps entre celui-ci et son prédécesseur représente la plus grande période de temps entre deux albums pour le groupe.
    C’est également le premier album double et le plus long du groupe, faisant un petit peu plus de 90 minutes. Sur cet album se retrouve également la chanson la plus longue jamais écrite par le groupe. «Empire of the Clouds», faisant un petit peu plus de 18 minutes, vient détrôner «Rime of the Ancient Mariner» de plus de 4 minutes.
    Le concept autour de la pochette et sa réalisation est très simple et efficace. On retourne au vieux font, avec un Eddie bien reconnaissable, mais pas trop extravagant.

    Maintenant quelques réflexions concernant chaque chanson.

    L’album commence avec la chanson «If Eternity Should Fail». La chanson est assez étrange, dans le bon sens du terme, avec une deuxième partie complètement différente de la première. On y sent bien le style de composition un peu plus explorateur de Bruce Dickinson.
    «Speed of Light», la chanson qui est sortie en single plus tôt en août fait quand même la job. Le vidéoclip qui l’accompagne est très bien fait et intéressant, surtout pour les geeks comme moi, où on y met en image d’IRON MAIDEN un condensé des 40 dernières années de jeux vidéos. Le riff principal me fait penser à celui d’«Enter Sandman» de Metallica!
    «The Great Unknown» est un peu fade et ne passera certainement pas à l’histoire.
    «The Red and the Black» (malgré son intro/outro de basse complètement bâclée) est celle qui nous rappelle le plus le style d’IRON MAIDEN qu’on a appris à aimer depuis qu’on en écoute. C’est une composition de Steve Harris uniquement, alors c’en est probablement la raison.
    «When the River Runs Deep» est une autre chanson un peu fade qui ne passera pas à l’histoire.
    «The Books of Souls», la chanson titre, en est une autre qui se colle bien au style développé sur «Dance of Death». Bien que la chanson soit intéressante, pour une chanson titre, elle n’est pas aussi épique que celle figurant sur «Dance of Death». Je m’attendais à quelque chose de plus frappant.
    Le refrain de «Death or Glory» est beaucoup trop répétitif, à la limite de l’insignifiance.
    «Shadows of the Valley» je n’ai rien à dire dessus, elle me laisse indifférent.
    «Tears of a Clown» parle de la mort tragique de Robin Williams et des thèmes qui y sont reliés. La chanson a un bon groove.
    «The Man of Sorrows» nous fait comprendre pourquoi Dave Murray ne participe plus beaucoup au processus de composition.
    Pour finir cet album en beauté, «Empire of the Clouds», qui le long de ses 18 minutes, explore plusieurs thèmes musicaux. Même si les idées de base et la structure sont bonnes, il manque de la chair autour de l’os à plusieurs endroits dans la chanson. Le milieu est un paquet de riffs mis bout à bout, des fois ça s’essouffle. Le piano au début est trop mince, Bruce Dickinson n’est pas un joueur de piano régulier, et ça paraît.

    Parlons maintenant de la performance.

    Je vais sortir ça tout de suite de mon système: Nicko McBrain, même s’il a l’air du gars le plus sympathique du monde, n’est pas un bon drummer. Jouer du drum pour un gros band connu et talentueux ne signifie pas que tu es un bon drummer (hello Lars Ulrich!). En fait je dis qu’il n’est pas bon, peut-être qu’il l’est en réalité, en tout cas il ne le montre pas sur cet album, ni sur tous les autres albums du groupe. Quand ça fait 13 albums que tu fais tout le temps la même passe de ride et les mêmes deux fills de drum, un moment donné ça tombe sur les nerfs.
    Bruce Dickinson a de la misère avec sa voix à certains endroits (oui je sais il a eu le cancer). Rien de bien majeur, mais des fois ça accroche l’oreille, comme dans «Speed of Light».

    Et maintenant, de la production.

    Kevin Shirley a carrément DÉTRUIT l’album avec son mix et sa production MERDIQUES. C’est une honte totale qu’IRON MAIDEN décide de travailler avec lui depuis 20 ans maintenant. Ce gars-là ne mérite pas de travailler avec de tels gros noms tellement il est incompétent. Et je ne m’explique pas le choix du groupe de travailler avec lui… Le mix est tellement tout croche qu’il nous donne l’impression que les chansons sont en fait des versions démo. Il y a plein de bouts mal raboutés, ça arrive souvent que les guitares dans les canaux gauche-droite jouent la même affaire et qu’elles ne sont pas en même temps. N’importe quel producteur qui fait son premier band rock dans son sous-sol aurait remarqué et corrigé ce genre de choses…
    L’album a été en bonne partie composé et enregistré tout le groupe en même temps. Je ne trouve pas que ça donne un bon résultat (en fait, je ne pense pas qu’aucun band a avantage à faire ça, peu importe le style). Ça ne marche certainement pas avec IRON MAIDEN, et ça paraît dans les performances.
    En ce qui concerne la composition, ça semble précipité par bout, le groupe aurait peut-être eu intérêt à laisser mûrir les chansons. Parce que ça c’est une autre affaire. Ce n’est pas vrai que toutes les chansons avaient leur place sur l’album (comme l’a dit Bruce en entrevue). L’album aurait facilement pu être épuré de 3 chansons, et aurait rentré sur un disque régulier de 80 minutes. À la limite faire une édition spéciale de deux disques, où les chansons coupées sont clairement identifiées comme des chansons bonus?
    Un autre élément que je reproche de plus en plus à IRON MAIDEN (depuis la deuxième moitié de «A Matter of Life and Death» (2006)) c’est de ne plus être mélodique. Réécoutez «Brave New World», vous allez certainement comprendre ce que je veux dire.

    En conclusion, cet album comporte quand même son lot d’éléments intéressants. Malgré le fait que certaines chansons soient un peu fade, ce n’est quand même pas rien pour un groupe qui va avoir 40 ans en décembre cette année d’arriver avec un album double faisant plus de 90 minutes. Le groupe expérimente à quelques endroits dans certaines chansons, ce qui est un autre fait remarquable pour un groupe de cette longévité. Je ne peux par contre pas pardonner la qualité à la limite du médiocre de la production. J’espère que le groupe finira par comprendre que ce n’est pas une bonne idée de travailler avec Kevin Shirley, et s’il sort un autre album dans les prochaines années, que ce sera avec un producteur respectable qui saura faire bien sonner le groupe. Ça fait toute la différence, peut importe la qualité de la composition. Parlant de prochain album, je pense malheureusement que ce sera le dernier album studio du groupe. Si c’est le cas, il y a bien pire façon de tirer sa révérence que celle-ci! Chapeau et merci IRON MAIDEN!

    Note: 6/10 (en grande partie pour la production)

    Autres notes que je n’ai pas mises dans l’article:

    «The Book of Souls» (à 7:04) copie «Montségur» (3:42, «Dance of Death»).
    «Empire of the Clouds» (à 9:12) copie «The Legacy» (5:30, «A Matter of Life and Death»).
    Autre truc intéressant. Une version alternative de la pochette a été faite par un fan. Je la trouve beaucoup plus belle que l’originale!

    Mathieu Audet

    Iron Maiden - The book of souls

     

     

    IRON MAIDEN is one of my favorite bands of all time. I have an enormous respect for the work and the success they’ve had over the years. The fact the band will be 40 years old in December speaks for itself! Since their first album in 1980, the band released a variety of albums (16 in total, including this last one which was just released) that were excellent for the vast majority though I must say they certainly had a slump (from «No Prayers for the Dying» (1990) to «Virtual XI» (1998)) before returning in full force with Bruce Dickinson back at the helm for the album «Brave New World». From there on, the band has unfortunately gone back, slowly but surely, on a downward slope. This process being accelerated considerably with the penultimate album «The Final Frontier» (2010). With «The Book of Souls», would they reach the height of «Brave New World»? Without necessarily drowning them further, I fear that this album is not what we would/could/should expect…

    First, let’s throw here some informations about the album.

    This is the first in five years, and the time span between this one and its predecessor is the longest interval between albums they ever had.
    This is also their first ever double album and the longest they released, clocking a little over 90 minutes. This album also propose the longest song ever written by the band. «Empire of the Clouds», ticking a little over 18 minutes, dethrones «Rime of the Ancient Mariner» by more than 4 minutes.
    The concept around the album sleeve and its realization is very simple and effective. They go back to the old typo and look, with Eddie recognizable, but not too extravagant.

    Now, let’s talk rapidly about the songs

    The album starts with «If Eternity Should Fail». This song is quite strange in a good way, with a second portion completely different from the first half. I could feel Bruce Dickinson‘s «out of the beaten trail» style of composition.
    «Speed of Light», released as a single in August, does do the job but not more…just enough. The video that accompanies this single release is very well done and interesting, especially for geeks like me, since it pays tribute to 40 years of video games with Eddy as main character/hero. The main riff though reminded me Metallica’s «Enter Sandman».
    «The Great Unknown» is bland and certainly won’t make history.
    «The Red and the Black» (despite its bass intro/outro completely botched) is the one that reminds me most of the IRON MAIDEN style we have come to love. This is a composition by Steve Harris only, this probably explaining that.
    «When The River Runs Deep» is another bland song that will not mark the history lane.
    «The Books of Souls», the title track, is another one that sticks well with the style developed on «Dance of Death». Although the song is interesting, for a title track it’s not as epic as the one on «Dance of Death». I expected something more striking.
    The chorus of «Death or Glory» is far too repetitive, flirting with being simplistically simple.
    «Shadows of the Valley» didn’t inspire me anything to say about it. It leaves me indifferent.
    «Tears of a Clown» is about the tragic death of Robin Williams and themes connected to it . The song has a good groovy vibe.
    «The Man of Sorrows» is a perfect example why Dave Murray isn’t much involved in the composition process.
    Finally the album closes on a higher note with «Empire of the Clouds», which along its 18 minutes, explores several musical themes. Although the basic ideas and structure are good, it lacks some flesh around the bone in several places in the song. The mid-part of the song is just a bunch of riffs aligned one after the other, that fails to keep the level of interest. Furthermore, the piano intro is also too thin; Bruce Dickinson is not a regular piano player, and it transpires.

    Now let’s talk about performance.

    First, something I thought and felt deeply since he joined the band: Nicko McBrain, even if he looks like the friendliest guy on Earth, is not a good drummer. Playing drums for a notorious experienced and talented band does not mean you’re a good drummer (Hello Lars Ulrich!). In fact saying that he’s not a good drummer maybe wrong, but actually in any case he doesn’t show it on this album, or all the other albums. When through out 13 albums, all you do is the same old «ride» trick and same two drum fills, it finally ends up getting on my nerves.
    Bruce Dickinson struggles with his voice in some parts (yes I know he had cancer). Nothing major though, but sometimes it irritates the ear canal, as in «Speed of Light».

    And now, on the production side

    Kevin Shirley has flatly DESTROYED this album with his crappy mix and production. It’s a total shame IRON MAIDEN decided to work with him for 20 years now. This guy doesn’t deserve to work with such big names; he’s so incompetent. And I can’t understand why they chose to work with him… The mix is all wrong so it gives us the impression that the songs are actually demo versions. There are plenty of badly mixed parts, culminating with the unforgivable fact that it often happens that the guitars in the left-right channels play the same thing but ARE NOT at the same time. Any producer working on its first rock album in his basement studio would have noticed and corrected this shit…
    The album was largely done recording the whole band simultaneously. I don’t think it gives a good result (in fact, I don’t think any band should do that, regardless of the style). Definitely, it doesn’t work for IRON MAIDEN, and it shows in the performance.
    Regarding the composition, it seems like they rushed them. They should have given the song time to mature. It’s not true that all songs deserved their spot on the album (contrary to what Bruce said in an interview). The album could easily have been purged of 3 songs, and thus would have fitted on a regular 80-minute normal CD. Ultimately maybe it could have been released as a two-disc special edition, where these «unable to make the cut» songs would have clearly been identified as bonus songs?
    Another thing I resent more and more from IRON MAIDEN (since the second half of «A Matter of Life and Death» ( 2006) ) is not being melodic anymore. Listen again to «Brave New World», you’ll certainly understand what I mean.

    In conclusion, this album still has its share of interesting elements. Although some songs are a little bland, it’s still something for a band that will be 40 years old in December this year to come up with a double album clocking at over 90 minutes. They tried some experimentions in some songs, which is another remarkable thing for a band that lasted so long. I can’t accept though the «near to mediocre» quality of production. I hope that they’ll eventually realize that this is not a good idea to work with Kevin Shirley, and if they release another album in the coming years, it will be with a respectable producer that will make it sound good. It makes a whole difference, no matter the quality of the composition. Speaking of the next album, I think unfortunately this could/will be their last studio album. If this is the case, there are much more worse ways to bow out than this! I tip my hat to IRON MAIDEN and thank them for what they offered throughout their career!

    Note: 6/10 (mainly due to the crappy production)

    Random notes I didn’t put in my text:

    «The Book of Souls» (at 7:04) copies «Montségur» (3:42, «Dance of Death»)
    «Empire of the Clouds» (at 9:12) copies «The Legacy» (5:30, «A Matter of Life and Death»)
    Another interesting thing. An alternative version of the cover was made by a fan. I find it much more beautiful than the original!

    Mathieu Audet

    Iron Maiden - The book of souls

     

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.