Avec le nombre de shows que la scène underground nous présente, il est difficile d’être partout en même temps et des choix difficiles s’offrent pour la couverture.  C’est pourquoi, quand nous ne somme pas capables d’être présents, certains des trippeux de cette même scène nous offre des comptes-rendus et des photos pour donner de la visibilité aux bands.  Sur notre plateforme, on appelle ces textes des “FanView” et sont les propos et photos de l’auteur, dans ce cas Pierre-Olivier LeChasseur, un gars qui aime son metal et travaille aussi dans le domaine au niveau de la technique du son.  Thanks so much, man! – Dave

 

1456506_10151806157696173_2120553136_n

 

 

Dès que je suis descendu de l’autobus, j’ai tout de suite su que la soirée allait être assez violente. Déjà dans l’autobus, quelques personnes dans le fond de la 801 blastaient quelques chansons de Cryptopsy, ce qui m’a bien fait sourire. Bref, j’arrive à l’AgitéE, je dépose mon manteau et je monte au bar, plus que prêt à vivre une soirée mémorable… Endless Rebirth se plug et ça commence!

Dès les premières notes, je comprends que je vais avoir affaire à une expérience TRÈS intéressante! La formation de Québec (qui en est seulement à son deuxième show!) nous impressionne avec leurs compositions originales qui mélangent plusieurs type de son. On passe du Death au Prog, du Thrash au Black, et on revient au Death, sans perdre de cohérence ni de souffle! Dumby, le chanteur, aligne les paroles avec brio, avec un pitch de voix allant du growl au high screams. Une belle performance en générale, une belle chimie entre les membres et une belle présence sur scène! Quoi demander de mieux? Et sérieusement, je m’attends à de grandes choses de la part de Endless Rebirth, rien de moins!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

La soirée commence très bien! J’ai déjà hâte de voir les autres bands! Obsek entre en scène!

Une formation de Deathcore/MeloDeath de Rouyn-Noranda? Eh bien, écoutons! On commence avec une performance assez solide, mais il y a quelque chose qui ne marche pas, on dirait. Malgré le fait que les gars soit très tight et techniquement très bon, je trouve leur performance froide. J’ai personnellement trouvé qu’il manquait de chimie entre les membres. Les gars restaient dans leur petit coin et ne faisait que jouer leurs morceaux, sans plus. Les deux vocaux ont été ceux qui ont pris le plus le devant, et tant mieux, sinon ça aurait été pas mal statique. À un moment pendant leur performance, ils ont perdu un des guitaristes, faute d’une pédale ou d’un jack ¼ défectueux, et j’ai eu l’impression que c’est à ce moment qu’on a perdu la vibe. Mais sinon, les pièces rentraient bien et le public avait l’air de bien apprécier!

 

SAM_0137

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il ne reste seulement que Morgue et Cryptopsy! J’ai hâte d’entendre Morgue, car j’en ai beaucoup entendu parler et j’ai entendu de très bonnes critiques sur eux. Les voilà, la face couverte par leur corpse paint, qui entrent en scène.

Nous sommes Morgue, et nous venons NOIRCIR, cette soirée de Death Metal!

Wow! Ça dit tout! Leur performance commence, l’éclairage rouge sang, la fumée de la smoke machine qui se disperse partout dans le bar avec une musique épique et angoissante qui blast dans les speakers. Et BAM! Dans ta face! Morgue déferlent leurs riffs avec brio et professionnalisme! Et le spectacle, ils l’ont dans le sang! Le corpse-paint,  la présence incroyable de Goliatt, les riffs morbides et blasphématoires de Iron et Haze, la batterie puissante et destructive m’ont rendu heureux et satisfait. Seul bémol, on n’entendait pas la basse! Et c’est très dommage, car le bassiste, Plague, joue sur une 6 corde fretless, ce qui doit donner une belle couleur, mais malheureusement, on ne l’entendait pas. Bref, performance solide de Morgue!

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

Nous voici rendus à la pièce de résistance! Cryptopsy! La formation mythique de Montréal assemble le tout nouveau kit à Flo, ils se pluggent et se préparent! Moi, pendant ce temps, je prépare mon appareil photo! Ils commencent et puis…

Merde… Je n’ai plus de batterie dans mon appareil. Bravo champion! Mais que ne cela ne tienne!

Le groupe mythique qui n’a plus besoin de présentation, ni de faire ses preuves nous a offert une prestation des plus brutale! Bien qu’ils ne soient plus que 4 membres, on jurerait qu’ils sont mille tellement ça rentre. Et c’est ce que j’appréhendais, car personnellement, j’avais bien hâte d’entendre le résultat après le départ de Youri Raymond, et honnêtement, j’ai été surpris! Christian Donaldson et Olivier Pinard (guitare et basse, respectivement) ont réussi leur mission de palier à l’absence d’un membre, avec professionnalisme! Ils ont enfilé leur set avec perfection, en commençant avec Crown of Horns dès le début et en terminant avec Phobophile. Matt McGachy, fidèle à ses habitudes, a donné une performance impeccable aux vocaux et Flo, le légendaire, nous a démontré qu’on n’a pas nécessairement besoin de deux bass drums (eh oui, car il s’est commandé un winter kit à un seul bass drum pour la tournée)! La seule petite déception, c’est qu’ils n’ont pas joué de rappel, ce qui a déplu à plusieurs fans. Belle performance d’un groupe épique!

Ma soirée s’est terminée autour d’une bonne bière avec les membres des différents groupes! Il va sans dire que le fan boy en moi jubilait! Ce fut un show des plus intenses et j’ai bien hâte de recommencer l’expérience avec tous les bands!

Pierre-Olivier LeChasseur

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

Partager / Share
error