Ceux qui nous lisent régulièrement savent que nous avons le don de dénicher des collaborateurs/trices du moment afin de vous relater les événements de la scène et c’est une fois encore ce qui se produit ici. Ne pouvant assister à la Grande Guignolée Underground 6(66), j’ai tout de suite pensé que je connaissais la personne toute indiquée pour vous parler de cette soirée. Présente dans de très nombreux shows et active directement sur la scène en tant que relationniste chez Extensive Enterprise et Silver Wings Studio, Marilie Guay est une charmante demoiselle qui en a dedans et qui raffole de notre scène. Voici donc son appréciation de la soirée via FANVIEW. – Lex

 

Le 29 novembre dernier se tenait la 6e édition de la Grande Guignolée Underground présentée par Dark Moon Prod et Scion Laval. Cette année, les groupes invités étaient Foreshadow, Insurrection, Arsenic33 ainsi que les Ghoulunatics.

 

1381321_665956313423077_235443047_n

 

Je travaillais malheureusement au début de cette soirée-là et je pouvais seulement me rendre aux Foufounes Électriques pour 20h30 environ. J’ai donc malheureusement manqué les gars de Foreshadow qui ouvraient l’évènement vers 19h30.

Mon arrivée s’est donc produite pendant la 2e chanson de Insurrection. Bière en main (qui n’était seulement que 1,75$ ce soir-là, question de rendre encore plus épique cette soirée), je me suis facilement trouvée une place pour bien voir le groupe (du haut de mes 5pieds, il ne m’est pas toujours facile de bien voir lors des spectacles). Ce groupe est trippant à voir live parce qu’ils ont toujours l’air d’avoir du fun à être sur scène et à jouer leur compositions. J’ai trouvé qu’ils avaient une très bonne groove même si la foule était assez loin de la scène. Ce qui était correct pour moi et visiblement pour d’autres poils, cela nous laissait de l’espace pour faire du headbanging sur ce death metal bien efficace.

L’entracte arrive et c’est à ce moment que je retrouve mes compagnons avec qui j’allais passer la soirée. L’un d’entre eux n’avait jamais été à un spectacle metal et a définitivement “trippé sa vie” tout au long de l’évènement, ce qui fait toujours plaisir à voir.  On jase, on boit une bière et c’est le temps de Arseniq33 à commencer.

Je n’avais jamais assisté à une prestation de ce groupe. Je ne savais pas à quoi m’attendre en les voyant arriver dans leur habit jaune et j’ai été agréablement surprise. Dès les premières notes, la foule est devenue beaucoup plus active. Tout le monde dansait et chantait les paroles absurdes de Arseniq33. Les paroles de leurs chansons m’ont fait bien rire et je suis restée prise avec les paroles “J’men vas te planter un gros couteau dans l’dos” dans la tête pendant 2 jours. J’irai bien les voir jouer encore lorsque l’occasion se présentera.

Dernière entracte et en attendant, on descend en bas voir d’autres amis qui n’étaient pas au spectacle. En descendant, j’ai été très contente de voir à quel point les gens avaient été généreux. Il y avait des bacs remplis de nourriture non périssables à l’entrée. Mes 2 cannes étaient en excellente compagnie. Cette édition de la Grande Guignolée Underground était bel et bien une réussite jusqu’à présent et les Ghoulunatics allaient bien clôturer cette soirée.

J’étais assez jeune comparativement à la majorité des gens dans la salle. J’ai seulement connu les Ghoulunatics lorsqu’ils ont fait leur retour lors du spectacle au Club Soda avec BARF l’an dernier. Depuis, c’était la 3e fois que je les voyais et je trippe toujours autant à chaque fois. La foule était visiblement très heureuse de revoir ces musiciens performer. Plusieurs n’avaient pas vu le groupe depuis des années. On ne peut  définitivement pas s’empêcher de bouger lorsqu’on voit les Ghoulunatics et on le voyait très bien en regardant le pit. Leur musique violente s’est avérée encore plus brutale lorsque Youri Raymond de Unhuman est venu chanter lui aussi lors de la chanson Nature Morte. Beau duo, cela rendait la chanson encore plus lourde et macabre. Vous pouvez voir un vidéo de la chanson fait par Benoit Nantel en cliquant sur ce lien : http://youtu.be/pyjtgOxdMz0

C’était une très belle soirée pour souligner le temps des fêtes qui s’en vient. J’en garde de bons souvenirs malgré une gueule de bois de champion le lendemain et des pantalons déchirés. Pas le choix avec les Ghoulunatics, les soirées sont toujours épiques.

Marilie