world4header-echos

 

Vol. 4 – No.2 : Tel un couteau Suisse!

 

À l’image de son populaire couteau, la scène Suisse est certes petite mais présente une polyvalence exceptionnelle. Et bien qu’elle ne jouisse pas de la prestance des scènes majeures, on aurait tort de la sous-estimer… elle qui a vu naître Krokus, Celtic Frost, Coroner, Samael et Eluveitie.

C’est aussi dans un environnement neutre et exempt de la prédominance de certains genres que les groupes de la Suisse évoluent en toute liberté. Voici donc un bon échantillon de cette diversité musicale offerte ici… avec les quatre groupes qui constitueront notre sélection hebdomadaire!

 

Requiem

S’il existait une école du Death Metal enseignée par les maîtres du genre, Requiem de Schübelbach en Suisse (à ne pas confondre avec un autre de la trentaine de groupes portant ou ayant porté le même nom) serait sans doute parmi les premiers de classe! En effet, le groupe sait exactement quoi faire ou ne pas faire pour être le plus fidèle possible au style qu’il pratique, et ce dans les moindres détails! Car non seulement leur musique est directement inspirée de Malevolent Creation, Monstrosity, Suffocation ou autres géants américains du genre mais Requiem fit également appel à au moins 2 reprises au talent et à l’imagination morbide de nul autre que le réputé Dan Seagrave pour la réalisation de leurs pochettes de disque. Somme toute, Requiem nous offre une leçon de Death Metal pour les plus accros  du genre, dans la forme d’une recette parfaitement appliquée à laquelle il manque peut-être une petite touche personnelle afin de se démarquer de la masse.

 

 

Algebra

Si vous suivez ces chroniques depuis quelque temps, vous connaissez mon amour pour le Thrash Metal, et vous savez qu’il est difficile de s’en sortir sans au moins un groupe de ce genre par semaine. Cette semaine ne fera pas exception avec Algebra de Lausanne. Alors, si vous pensiez avoir affaire à du Math Metal, détrompez-vous ! Algebra est du bon vieux Thrash inspiré entre autres du Slayer et Sepultura de la fin des années 80 et début 90. La pièce ci-dessous intitulée S.O.B. est tirée de leur premier album complet qui est sorti en 2012. Celle-ci démontre bien ce qui vous attend avec Polymorph!

 

 

Battalion

Est-ce qu’un deuxième groupe Thrash serait trop pour une seule chronique? Bien sûr que non! Et comme Slayer fut assurément une des plus grandes influences du genre, Battalion, tout comme Algebra ci-haut, s’en inspire donc allègrement. Mais c’est possiblement ici que s’arrêtent les comparaisons, car le groupe de Zurich puise également son inspiration dans le heavy plus traditionnel et spécialement le Metallica des années 80. Battalion qui performe sous ce pseudonyme depuis 2005, a produit 3 albums à ce jour, le dernier en liste se nomme Set the Phantom Afire. Le vidéo-clip ci-dessous datant de 2012 est d’ailleurs la pièce d’ouverture de ce dernier effort.

 

 

Pertness

J’hésite souvent longuement avant de placer un groupe qualifié de Power Metal dans mes sélections des Échos d’Outre-Monde, peut-être parce que c’est un genre qui semble plus ou moins intéresser les lecteurs et auditeurs de Ondes Chocs, ou bien parce que j’ai le sentiment qu’un de mes collègues et amis, Judas Iscariot de La Caverne, qui déteste viscéralement le genre et son côté souvent cheesy, va me le renoter jusqu’à la fin de mes jours. Toutefois, Pertness a beau être originaire de la Suisse, il n’a rien en commun avec son fromage! Vous le constaterez d’ailleurs par vous-même avec le vidéo-clip de la pièce Frozen Time, celle-ci étant tirée de leur dernier album du même nom. Donc, du Power Metal aux accents quelque peu thrash et groovy, qui plaira aux amateurs de Blind Guardian et Iced Earth! Bien que le groupe soit né en 1993 et ait produit 2 démos dans les années 90, ce n’est qu’après un hiatus de 10 longues années, soit en 2008, que Pertness réalisa finalement son premier album complet intitulé Seven Times Eternity. Mais depuis, les affaires roulent un peu plus rondement pour la formation bernoise, qui en est maintenant rendue à son troisième album.

 

 

Toutes les images des Échos d’Outre-Monde sont également conçues par l’auteur de ces lignes. Si vous avez des suggestions ou des commentaires, vous pouvez me joindre directement, via ma page personnelle Facebook, simplement mentionner que vous m’avez lu sur le site Ondes Chocs et je vais vous ajouter sans problème.

Luc