IMG_2837

 

J’ai passé un très beau samedi soir hier en compagnie des très énergiques Irish Moutarde. La soirée a commencée à mon local de musique pour une petite pratique impromptue et quelques boissons alcoolisées, mais après quelques compos je me dirige subito-presto au Dag pour … me river le nez sur la porte. L’évènement stipulait bien que le show commençait à 21h30, mais ce qu’il aurait fallu comprendre c’est que l’ouverture des portes se faisait à cette heure là, pas avant. Même certains musiciens du 78th se sont tout aussi cognés le nez sur la porte et ça leur a pris du temps pour finalement avoir accès. Peu importe, j’en profite pour jaser musique avec quelques autres personnes arrivées tôt. Enfin les portes ouvrent, les gens entrent et se dirigent vers les bars. Après avoir moi-même fait le plein de ravitaillement, je trouve Mathieu Audet, guitariste du groupe avec qui j’ai un petite conversation, j’apprends que le show que je vais voir ce soir en est un bien rodé, avec plus d’une quarantaine de représentations déjà et il me confirme que l’on pourra apprécier au moins 11 tounes qui seront sur l’album qui devrait sortir à l’automne prochain. Les autres tracks seront un mélange de ‘covers’ de punk irlandais et de folk. Good! Je laisse Mathieu se préparer et je retourne au bar faire jasette avec mes voisins. Quelques bières plus tard, vers les 11hrs, les lumières enfin tamisées, j’aperçois les cornemuse et les drums du 78th Fraser Highlander Pipes and drums qui se dirigent vers la scène, le show va commencer, enfin…

Le reste de la soirée s’est passé à taper des mains, des pieds et à lever le coude amplement, aux nombreuses demandes faites par André-Anne, ou Mathieu,  ou … bref, vous voyez le topo. Leur show est effectivement bien rodé, on se croirait dans un éternel 17 Mars, en fait je suis sûr qu’ils en créeraient l’illusion en plein juillet. Avoir une dizaine de cornemuses sur scène aidaient beaucoup à l’effet, car la puissance me faisait vraiment tripper, surtout pendant “Amazing Grace”. Irish Moutarde nous a fait 2 sets, plus d’une trentaines de tounes. Si dans le premier, les gens « écoutaient » leur compo, au lieu de les vivres, au deuxième engagement (probablement l’alcool aidant), cover ou compo, la foule répondait présente, ça giguait, ça dansait et j’en ai même vu s’essayer à imiter les danseuse invité. Du “riverdance” fait par un gars chaud, c’est assez comique! Leur prestation est dynamique aussi, les membres changeant parfois d’instruments.  Ils bougent beaucoup sur la scène et ils aiment bien se faire prendre en photo, vous pourrez le constater par vous même.

J’ai eu la chance de parler au band pendant l’entracte et après le show, ce sont tous de bonnes personnes et c’est vraiment bien de voir comment il aiment faire leur musique et ils sont fidèles à leur image.  Ils ont réussit à se taper leur grosse bouteille de Johnny Walker, sans oublier la caisse de 50 (preuve photo à l’appui) sur scène qui y est passé aussi. Malheureusment pour le Dag, de la moutarde, ça tache! Il y en a eu des bouteilles de bière renversées ou cassées et les portiers n’ont pas chômés, j’en ai vu une couple se faire sortir, dont un à fin du show par El Pic (soundman et bookeur du Dag) lui-même (si y vous dit décrisse de la scène, prenez-le au sérieux!).

Un maudit bon show, un fucking bon party, je pourrais vous écrire 3 autres pages sur la soirée, mais le fait est qu’il faut le vivre pour le comprendre. Il vous reste juste à aller voir les photos que j’ai prises pour vous sur notre page FB, d’aller ‘liker’ la page d’Irish Moutarde pour être sûr de pas rater leur prochain show, ou leur sorti d’album.)

J’ai déjà hâte à la prochaine fois, où je pourrai encore me faire rocker mon Irish ass!

 

Pat[OC]G

 

IMG_3077

 

IMG_3033

 

IMG_2999

 

IMG_2968

 

IMG_3088

 

IMG_2966

 

IMG_2932

 

IMG_2826

 

IMG_2894

 

IMG_2880

 

IMG_2857