Quintessence Musicale…

Samedi le 6 Juin, se déroulait un festival métal notable au Saguenay-Lac-St-Jean. Comme vous devez vous en douter, je parle de la troisième édition du «Innerfest», spectacle au profit des démunis, organisé par H.S. Productions à la Salle 4-Barils à Jonquière. Crée par le groupe Inner Control qui n’était pas à l’affiche pour l’édition 2015 souhaitant laisser sa place à d’autres groupes qui méritaient aussi de faire partie de cet événement. Admirable intention de leur part selon moi. Mais bref, je ne pouvais en aucun cas rater cet événement; 8 groupes, une bonne cause, une superbe salle, un système d’éclairage sophistiqué et 28 000 watts de son. C’était également l’inauguration de l’incontournable scène radio X du 4-Barils, malgré que les représentants de celle-ci brillaient par leur absence. Je suis super excitée car le line up est tout simplement M-A-L-A-D-E! Comme je dis souvent: «Même ma grand-mère sortirait de sa tombe pour y aller!».

 

Affiche Innerfest 2015

 

À mon grand étonnement, les gens arrivent tôt et attendent à l’extérieur l’ouverture des portes prévue vers 17h30, le premier groupe débutant à 18h. Un stand à hot-dog éphémère est installé dehors et les petits gars sont dans le jus solide! Ils ne s’attendaient pas à ça! C’était une très bonne idée qui fut appréciée par les festivaliers et par les membres des groupes qui finalement, ne sont même pas sortis pour souper. Les profits des ventes s’ajoutant à ceux de l’événement.

Le groupe qui amorça les festivités fut le gagnant du «Challenge Parkinson Metal 2015», soit nul autre qu’Ordoxe, un groupe de black métal originaire de Trois-Rivières existant depuis 1989, mais n’ayant pas été constamment actif sur la scène. Cette année, ils ont sorti leur 3e album s’intitulant «May Death be my Shepherd», sous l’étiquette Galy Records. Mais une ombre au tableau… deux jours auparavant, la formation a perdu son drummeur… Alors le chanteur Steve de Cotret a décidé de se remettre derrière la batterie pour l’occasion. Une admirable initiative de sa part, car chanter et jouer de la batterie en même temps n’est pas chose simple et se revirer sur un 10 cents comme ça non plus. Donc, le groupe s’installe, et la salle est prête; il est 18h et déjà un peu plus d’une centaine de personnes sont déjà sur place. Pour ma part, j’avais vu précédemment Ordoxe lors de la 14e édition du «Trois-Rivières MetalFest» en mars dernier et je n’avais pas du tout accroché, mais ce soir… j’ai été étonnée! Avec Steve à la batterie et chantant en même temps, le tout avec le grand sourire, je dois admettre que c’était beau à voir. De plus, nous pouvions voir une belle synergie entre les membres du groupe. Ils semblaient tous s’amuser sur la scène et cela ajoutait à leur musique. Personnellement quand j’écoute de la musique, il faut que ça me transporte, comme si plus rien autour n’avait d’importance; je dois la ressentir. Je n’avais pas ressenti ça quand je les ai vus la première fois, mais cette fois, on aurait dit un tout autre groupe. Leur expérience est un atout indéniable et leur professionnalisme est manifeste; d’excellents musiciens, je dois dire que c’était «tight» et efficace. La foule a réagi très positivement à leur prestation et le groupe se dit très satisfait de sa participation au «Innerfest». Pour ma part, sérieux les gars «Respect»!

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Ordoxe 004

 

Le second groupe s’installe sur la scène, la transition entre les deux groupes se faisant rapidement. Devant nous, TrollWar, 7 guerriers du Folk/Métal au visage peint en vert et noir et habillés avec de la fourrure commencent leur prestation en trombe. Ils cassent la baraque avec leur musique Folk, qui a également une touche de Black/Death/Mélodique. Des riffs pesants et bien exécutés, mais parfois répétitifs. Le clavier et l’accordéon ajoutent au côté festif de leur musique et pour ma part, je me sentais comme un farfadet, ou plutôt une troll (plus de circonstance), qui avait juste envie de sauter partout et partir à la recherche de l’anneau sur un Drakkar, prête à combattre des dragons. C’est un joyeux mélange et je trouve qu’ils ont su trouver l’équilibre entre le côté brutal, folk et mélodique de leur musique. Sur scène ils dégagent une belle énergie et même s’ils sont sept, ils savent prendre leur place sans éclipser les autres. L’engouement de la foule est palpable, c’est agréable à voir. TrollWar est une formation intéressante à découvrir. Quelques informations supplémentaires sur le groupe: il a été fondé en 2011 et a sorti un EP en 2011 «Bloodshed Forges» et un album en 2013 intitulé: «Earthdawn Groves». Et si vous êtes de la région de Québec et que vous souhaiteriez aller festoyer avec ces gentils trolls, ils feront partie du spectacle d’adieu de l’Agitée de Québec le 20 Juin prochain aux côtés de Karkaos, Nordheim, Trobar et Within Embers. Et en ce qui trait à leur performance lors du «Innerfest», Cheers les boys, j’ai été TrollWarisée!

 

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Trollwar 025

Innerfest 2015 - 12-06-15 Trollwar 022

 

Le troisième groupe sur scène amène un changement radical de style soit Wanderlost, groupe de Métal Mélodique formé en 2012 à Saguenay. Groupe qui a été finaliste lors de la dernière édition de l’Ominium du Rock. Ils entament leur prestation et la foule est sous le charme. Wanderlost est un agencement d’excellents musiciens avec différentes influences et ces facteurs viennent pigmenter leur musique. Pour ma part, quand je les écoutais, je me sentais transportée, plus rien autour n’existait. Ils savent créer une ambiance qui vient nous chercher à l’intérieur et que l’on écoute avec nos tripes. De plus, le vocal du chanteur est fabuleux, uniquement du clean avec un registre vocal étendu. Pour l’occasion, ils ont fait en primeur une de leurs nouvelles compositions et ça sonne. Leur prochaine prestation sera lors du lancement de leur EP «Ravenswood» le 25 Juillet à la Salle 4-Barils en compagnie de Merkabah. Alors ça promet et personnellement je dois admettre que j’ai bien hâte de me procurer ce EP. Alors à bientôt et Chapeau!

 

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Wanderlost 039

Innerfest 2015 - 12-06-15 Wanderlost 033

 

Le dernier représentant régional de la soirée est Krystalyan, un groupe du Lac-St-Jean dont le style musical oscille entre le death, le thrash, le mélodique. En fait, ils vont chercher des éléments de différents styles, ce qui engendre que les morceaux ne se ressemblent pas entre eux, tout en conservant tout de même une certaine touche à la Krystalyan. C’est une chose que je trouve positive car cela leur permet d’aller rejoindre un plus grand nombre. Ils font de la musique assez accessible et la foule embarque à fond. De plus, ils ont présenté une collaboration avec une invitée spéciale, Mary-Ann Bay, dont la voix est particulière et unique et qui sera à surveiller. De plus, l’excellent claviériste de No One Dead, Alexandre Mercier, s’est également joint au groupe pour l’occasion. Ce soir, Krystalyan faisait un pré-lancement exclusif au «Innerfest» de leur tout premier album: «Undefined». Le lancement officiel se fera le 1 Août prochain ici-même à la Salle 4-barils en compagnie de Dark Century et Beyond Fiction. Malgré le côté très malhabile du frontman Bryan lorsqu’il s’exprime entre les chansons, lorsqu’il chante c’est une toute autre personne. Il a du magnétisme et au vocal, il livre la marchandise! Les autres musiciens étaient statiques, ce qu’on pardonne par contre à un de ceux-ci soit le guitariste Yannick Tremblay qui a été brulé au 3e degré à la jambe quelques mois plus tôt. Malgré ça, une prestation très appréciée des gens qui étaient présents et ils ont été une belle découverte pour plusieurs, alors les gars mission accomplie!

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Krystalyan 048

Innerfest 2015 - 12-06-15 Krystalyan 065

 

La grande surprise du «Innerfest 2015» est sans aucun doute Smirking Revenge. J’avais déjà entendu parler de leurs prestations qui étaient qualifiées de nonchalantes mais je préfère toujours me faire ma propre idée. Sérieusement, penser ça, c’est avoir le doigt dans l’œil jusqu’au coude! Elles étaient littéralement en feu. Ces 4 femmes de la région montréalaise ont donné un show plus qu’à la hauteur et la foule a été sidérée par leur performance. Malgré leur jeune âge, leur présence sur scène et leur rendement musical était impressionnant. Un Death Métal avec une grosse touche de Black à mon avis, bien exécuté et bien rendu. Elles ont fait le lancement de leur EP «Mind Uploading» en novembre dernier, mais le «Innerfest» fut le dernier show de la chanteuse Charlotte Lemieux avec la formation. Malgré tout, elles avaient l’air d’avoir un plaisir fou sur la scène et leur présence et leur énergie se sont rapidement transmises à la foule. Une tornade au 4-Barils! De plus, je dois avouer que voir la chanteuse faire du bodysurfing lors du set de Beyond Creation était vraiment un moment épique. Alors les filles, félicitations encore, bonne chance pour trouver votre nouvelle vocaliste et une bonne continuation, vous bottez des culs!

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Smirking Revenge 092

Innerfest 2015 - 12-06-15 Smirking Revenge 100

 

Ce groupe de Death/Black Métal venant de la Rive-Sud de Québec aura 20 ans d’existence l’an prochain. Sous l’étiquette Galy Records depuis 2003, ils ont 5 albums à leur actif. Ils ont ouvert pour des groupes d’envergures comme Cradle of Filth, Quo Vadis et Amon Amarth, je parle évidemment de Blinded by Faith. C’est la seconde fois que je les vois en show et wow, wow et rewow! Sur scène avec sa chevelure détachée Tommy Demers, le charismatique frontman doté d’un registre vocal difficile à imiter, était carrément en feu. Il a une présence sur scène impressionnante et une manière bien à lui de déclencher la fougue d’une foule. Avec un vocal qui me rappelle un peu celui de Dany Filth dans ses meilleures années. Il semble chanter avec grande facilité et de façon constante. De plus, les musiciens étaient tout autant animés que leur vocaliste. Seul Julien, le drummeur de la formation semblait un peu plus dans sa bulle, mais néanmoins cela n’a pas affecté sa performance. Blinded by Faith est vraiment une belle gang trippante. Leur expérience de la scène est évidente et leur set progressait de façon professionnelle. La foule était captivée par leur performance et en recueillant des commentaires dans l’assistance, je me suis aperçue que malgré que ça fait longtemps qu’ils œuvrent sur la scène métal, plusieurs les découvraient ce soir-là. Chose que je trouve personnellement un peu gênant pour quelqu’un qui se dit métalleux de ne pas connaître ces vétérans de la scène, mais je dois tenir en considération également que plusieurs personnes qui étaient présentes n’étaient pas des visages qu’on voit souvent dans les shows. En somme, Blinded by Faith a livré une excellente performance et Dany Filth peut aller se «r’habiller»!

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Blinded by Faith 111

Innerfest 2015 - 12-06-15 Blinded by Faith 114

 

L’avant-dernier sur scène est un groupe de Death Métal originaire de Gatineau qui roule sa bosse depuis 2003. Vétérans de la scène, ils ont participé à de gros festivals comme le «Trois-Rivières MetalFest» et le «Amnésia RockFest» à plusieurs reprises. Il y a quelques mois, ils nous ont offert un vidéoclip pour la pièce «Prototype» tirée de l’album du même nom sorti en octobre 2013. Sur la scène le frontman Stef «Barbu roux» Jomphe est pieds et torse nus et prêt à passer à l’action. Leur change up s’est fait tellement vite que ça a même pris l’organisation au dépourvu. Si je le souligne c’est parce qu’ils avaient besoin de changer le drum puisque leur batteur est gaucher. Donc, le groupe commence son set et la foule en prends plein la gueule! C’est intense, c’est lourd et adroitement exécuté. On en a pour notre argent! Barbu roux saute partout, grimpe sur les moniteurs et donne un show comme lui seul sait le faire. On embarque à fond dans ce délire et c’est ça qui rend leur prestation si spéciale. Ce sont des gars intenses qui se donnent à 100% lorsqu’ils sont sur la scène. Je les avais vus l’an dernier lors de leur passage à la Gueule de Bois à Jonquière, là où la bière a un arrière-goût de semence. Et je me souviendrai toujours de leur prestation qui était démentielle et encore une fois, je n’ai vraiment pas été déçue. Avec des pièces qui te restent inlassablement en tête, originales, des gars drôles, gentils et une performance aussi divertissante. Ils ont la recette gagnante pour continuer encore longtemps dans le milieu et avoir du succès. Ce groupe avait été un coup de cœur lors de leur passage l’an dernier et ça été un réel plaisir de les revoir. Chapeau les boys!

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Insurrection 126

Innerfest 2015 - 12-06-15 Insurrection 128

Innerfest 2015 - 12-06-15 Insurrection 124

 

Le headline est vraiment la cerise sur le sunday de cet incroyable line-up. Avoir la chance d’avoir Beyond Creation dans notre région était une chance inouïe et inespérée et plusieurs avaient compris ça. La salle était encore pleine et les gens étaient impatients (particulièrement moi) de voir ces virtuoses montréalais du Death Métal Progressif. Dès les premières notes de leur set, j’avais des frissons. J’étais incapable de détacher mes yeux de ces génies musicaux. Quand je parle d’être transporté par la musique, Beyond Creation est le meilleur exemple. J’adorais déjà leur musique. J’ai écouté leurs 2 albums, soit «The Aura» (2011) et «Earthborn Evolution» (2014), maintes fois mais en show, c’est encore mieux. La sonorisation était parfaite, même Hugo, qui avait eu de légers problèmes avec sa basse lors du test de son et qui craignait que ça se répète le soir, n’a eu aucune difficulté. Tout était irréprochable. De plus, leur énergie, leur dextérité, la synergie entre les membres et leur attitude en font un groupe d’exception. Voir Hugo avec sa basse ainsi que Simon et Kevin avec leur guitare faire du taping en parfaite synchronisation, j’en ai le poils encore droit sur les bras juste à vous en parler. Philippe derrière son drum est tout simplement incroyable. J’ai passé un long moment à l’observer et sa rapidité d’exécution et le plaisir qu’il a visiblement à jouer me laisse ébahie. De plus, malgré la notoriété et la reconnaissance mondiale de leur talent, car il ne faut pas oublier que dans les dernières années, ils ont joué entre autres non seulement au Canada, mais aux États-Unis, en Australie et au Japon, donc dis-je, malgré ce renom, ils demeurent humbles, gentils, généreux de leur personne.  Ce sont des gars vraiment adorables et j’ai beaucoup d’admiration pour la manière qu’ils ont de demeurer terre à terre et ouvert aux autres. En plus de leur immense talent, il va s’en dire, HaHa! Je me trouve vraiment privilégiée d’avoir fait la connaissance de ces hommes et d’avoir eu la possibilité de voir leur prestation dans un environnement aussi intime que le 4-Barils. Tout ce que je pourrais dire pour conclure est: «Merci de nous avoir fait vivre ce moment, c’était magique!»

 

Innerfest 2015 - 12-06-15 Beyond Creaton 140

Innerfest 2015 - 12-06-15 Beyond Creaton 145

Innerfest 2015 - 12-06-15 Beyond Creaton 155
Comme vous pouvez le constater, le line-up du «Innerfest 2015» était de la bombe du début à la fin. Ce sont d’excellents groupes qui se sont succédé. Souvent dans un festival comme ça, il y a toujours 1-2 ou 3 groupes qui nous rejoignent plus ou moins, mais pas cette fois. C’était intense du début à la fin. Les groupes ont su captiver leur auditoire malgré leur style qui différait beaucoup les uns des autres. Je crois justement que le line-up était peut-être plus accessible dû à sa variété mais il a également su piquer la curiosité. Les spectateurs ont fait de belles découvertes musicales et sont très satisfaits de ce qui a été présenté. L’horaire a été relativement bien respecté, les changements se sont fait rondement et donc la foule restait animée et prête pour la formation suivante. L’accueil du 4-Barils est toujours fort agréable avec Bast, Alain, Nicolas et Jean-Daniel, avec une salle, une sono et un éclairage du tonnerre. Une mention spéciale au maître du loft qui animait la soirée, par le biais de tracks enregistrées au préalable, mais ça n’égalera jamais un Dave Rouleau! Alors Hellscreamer a du pain sur la planche pour faire une 4e édition qui saura égaler celle-ci. Une très belle réussite! Et en attendant, Stay Metal! \m/

VanHell