ygodeh-clinic-of-maleficent-cover

YGODEH
«Clinic Of Maleficent»
Self-Release
Juin 2016

Liste des pièces
1- «Translucent Vision Of I»
2- «Molecules Of Containment»
3- «R.I.P. (Rehabilitated Indocrinated Propaganda)»
4- «Ballad Experiment»
5- «Fragment 5»
6- «Clinic Of Maleficent»
7- «Silent Scream Fade»
8- «Sole Deconstructor»
9- «Fragment 4»
10- «Time and Space»

****Scroll down for English version. Translation done by Lex Ivian.
Il y a un moment que j’ai l’album «Inside The Womb Of Horizonless Dystopia» de YGODEH dans mon Ipod et que je l’écoute. Je devais écrire quelque chose sur le sujet, mais j’ai manqué de temps. J’ai commencé à faire un peu de recherche dernièrement à propos du groupe et j’ai réalisé qu’il avait sorti un nouvel album en juin 2016. Donc, au lieu de vous parler de l’album paru en 2014, je vais vous parler de l’album «Clinic of Maleficient» sorti l’été dernier mais avant toute chose, je vais vous présenter brièvement le groupe. YGODEH est une formation de Progressive Death Metal créée en Lettonie en 2009 par Pavel Stepanov (Piton) (guitare, sample et programmation) et maintenant basée en Angleterre. Il est accompagné de Stalker à la basse, Vadoss à la batterie et Seberus au vocal. Maintenant passons à l’album.

La première pièce, «Translucent Vision Of I» commence avec un solo de clavier très décousus. Comme s’il avait fait par exprès de ne pas être sur le bon ton. Vient s’ajouter à cela un Death Metal lourd et relativement lent, mais toujours aussi imprévisible.

«Molecules Of Containment» revient à un Death Metal plus simple musicalement et un peu progressif. Par contre, on peut entendre à l’arrière-plan quelques subtilités de synthétiseur qui rend la pièce unique.

La troisième pièce est l’une de mes préférés. «R.I.P» est un mélange de plusieurs genre différents qui forment un amalgame de sons agréables à mes oreilles. Faite de Speed Metal, Death Metal, Technical Death, un peu de Black Metal et de Prog, cette chanson-là est vraiment trippante pour les oreilles musicales aiguisées.

«Ballad Experiment» est la pièce la plus symphonique de l’album. La pédale double dans le fond, les riffs de guitares lourds et le synthétiseur qui accompagne le tout. Le solo de guitare qui suit la voix est très intéressant.

Au début, je croyais que «Fragment 5» était le prolongement de la pièce précédente. C’est un petit intermède smooth à l’aide d’un solo de guitare assez minimaliste. Ça fait du bien au cerveau.

Avec la pièce-titre de l’album «Clinic Of Malefient», on revient à la démesure musicale, cacophonique, mais très bien construite de YGODEH. Cette créativité se poursuit avec les pièces «Silent Scream» et «Sole Deconstructor».

«Fragment 4», comme «Fragment 5» est une autre pièce très smooth à la guitare, mais une ambiance légèrement inquiétante s’installe grâce à l’arrivée des claviers . Je ne comprends pas pourquoi le «Fragment 5» vient avant le «Fragment 4» dans la suite des pièces, mais bon c’est un mystère. Pour ce qui est des Fragment 1, 2 et 3, vous les retrouverez sur les albums précédents.

La dernière pièce «Time and Space» est la meilleure chanson de l’album, selon moi. Elle commence avec une légèreté progressive et une voix très grave et lourde. Elle évolue dans une musicalité plus alternatif pour ensuite se transformer en pièce de Symphonic Death.

Si vous aimez le Death Metal Technique bien construit, vous allez aimer ce groupe. Ils sont à surveiller car ils ont montré une belle évolution depuis l’album précédent, reléguant les ambiances Electro à un rôle de support musical alors qu’à l’album précédent, les beats Electro étaient beaucoup plus présents.  ils ont sorti cet album en juin 2016 et ils ont déjà un nouvel single paru en décembre 2016.

Je donne un 9/10 à l’album.

Marie-Noëlle Anctil (Rédaction)
Lex Ivian (Correction et Édition)

 

It’s been a while that I enjoy YGODEH‘s album «Inside The Womb Of Horizonless Dystopia» (2014) in my Ipod and I often listen to it. I wanted to write something about it, but I ran out of time. Lately I started doing a bit of research about the band and realized that it has released a new album in June 2016. So instead of talking about the album released in 2014, let’s talk about the album «Clinic of Maleficient» released last summer but first of all, I will briefly introduce the group. YGODEH is a Progressive Death Metal band created by Pavel Stepanov (Piton) (guitars, samples and programming) in Latvia in 2009 and now based in England. He is joined by Stalker on bass, Vadoss on drums and Seberus on vocal. Now let’s go to the album.

The first track, «Translucent Vision Of I» begins with a destabilizing unpredictable keyboard solo. All is out of tune on purpose creating a weird but pleasant feeling. Added to this is a heavy and relatively slow Death Metal, yet still unpredictable.

«Molecules Of Containment» is a more conventional Death Metal composition with a bit of Progressive. On the other hand, in the background some synthesizer subtleties makes this song unique.

«R.I.P.» is one of my favorites. Mixing several different genres of metal that form an amalgam of sounds agreeable to my ears, it proposes some Speed Metal, Death Metal, Technical Death, a bit of Black Metal and Prog. This song is really awesome for sharpened musical ears.

«Ballad Experiment» is the most symphonic composition of the album. A double bass drum frenzy with heavy guitar riffs and powerful orchestrations to complete it. The guitar solo that follows the vocal melody is very interesting.

At the beginning, I thought «Fragment 5» was the continuation of the previous song. In fact it is a short interlude using a rather minimalistic guitar solo. It’s good for the brain.

The title track «Clinic Of Malefient» returns to the cacophonic, but very well-constructed musical exaggeration of YGODEH. This creativity continues with the songs «Silent Scream» and «Sole Deconstructor».

«Fragment 4», like «Fragment 5» is another very smooth composition on the guitar, but a slightly disturbing atmosphere is installed with the arrival of the keyboards. I do not understand why «Fragment 5» comes before «Fragment 4» in the track listing. I guess it will remain a mystery. As for Fragments 1, 2 and 3, you will find them on the two previous albums.

The last song «Time and Space» is the best song on the album, in my opinion. It begins with a progressive lightness and a deep voice. It evolves into a more alternative musicality and then becomes a piece of Symphonic Death Metal.

If you like well-crafted Technical Death Metal, you’ll love this band. They have to be followed because they have shown a beautiful evolution since the previous albums, relegating the Electro moods to a role of musical support while on the previous album, the Electro beats were much more present. They released this album in June 2016 and they already have a new single released in December 2016.

My score 9/10

Marie-Noëlle Anctil