19 août 2016- Montréal - Hexolyth

En ce beau vendredi soir d’août, je fus invité par The Apex à assister à leur passage dans la métropole alors qu’il foulait la scène du TRH Bar en compagnie de Requiomend, Our Own Demise, TMHM et Hexolith en tête d’affiche. Comment refuser une telle occasion de revoir ces joyeux lurons que j’avais eu la chance de rencontrer à Drummondville lors de leur première visite au Québec pour laquelle j’avais écrit ma deuxième chronique? Avec la bénédiction de Lex Ivian, Asher Media Relations ainsi que Hellstorm Productions, cette soirée allait marquer mon retour après une pause estivale bien remplie par mes autres occupations artistiques.

D’entrée, je fus en mesure de discuter avec l’organisateur de la soirée, un fort agréable individu qui connaît son domaine et je me suis dis que la soirée s’annonçait encore mieux que prévue. Un petit tour à la table de merchs, une bonne bière et nous sommes prêts pour cette belle carte de 5 bands au menu. Hell yeah!

Les premiers à briser la glace sont un quatuor dont le chanteur en est à son cinquième show avec eux. J’ai le sentiment que je serai agréablement surpris. Dès les premiers instants, Requiomend impose son énergie avec un Metal au son Thrash et un groove à la Pantera. Ça part bien! Ils sont dynamiques et talentueux, tout y est! Ils s’amusent, c’est clair sans lésiner sur leur intensité! Wow! Une chose est sûre, ils sont à surveiller!

La table est mise pour les suivants, Our Own Demise, un quintette de la Rive-Sud au son brutal typique du Death Metal avec quelques bons riffs mélodiques. Même si les pauvres diables semblaient un tantinet coincés par les dimensions du stage, on dirait qu’ils veulent exploser et le son très agressif en dit long. Beau travail! La foule a bien apprécié le spectacle.

Sans tarder, les boys de TMHM (acronyme pour The Man and His Machine), quatuor originaire de la Saskatchewan, décide de s’imposer avec un son Thrash Hardcore pas piqué des vers. Le chanteur n’hésite pas un seul instant à s’installer dans la foule. Le contact est efficace, tout autant que leur musique. Moi qui croyait que c’était relativement boring dans cette province des Prairies, je suis forcé d’admettre que je me trompais joyeusement car ces durs savent s’éclater! Damn yeah!

Vite, vite, deux bières en réserve avec la suite. Trois sur trois à date et je suis loin d’être déçu, bien au contraire. Les styles et origines sont diversifiés ce qui rend le tout d’autant plus intéressant.

Nous voici donc rendu au raz-de-marée de Windsor en Ontario avec en tête un char d’assaut aux commandes. The Apex ne fait pas dans la dentelle. Un son puissant et un chanteur imposant, le tout pour bien nous rentrer d’dans! Le groupe a sorti un nouveau CD qui nous rappelle leur brutalité et qu’il n’a pas l’intention de s’assagir pour autant! Ça fesse fort et on aime ça! Bonne réaction de la foule une fois de plus! Mission accomplie dans leur plan d’invasion! Bang! Je suis content de les avoir revus et d’avoir pu jaser une fois de plus. See ya soon!

Pour la grande finale de la soirée, la formation Hexolyth était fort attendue! Vous en voulez du Metal Hardcore explosif? Alors vous êtes servis à souhait car ça brasse solide! Ils ne sont pas là pour une épluchette de blé d’Inde en famille, mais pour nous imposer leur son avec une énergie contagieuse. Ces habitués de la scène s’amusent, la foule adore et leur prestation passe efficacement comme un couteau dans du beurre! Wow! Dommage d’avoir manqué les quelques minutes de la fin, transport en commun l’obligeant, j’ai dû quitter avant la fin. On se reprend les boys! C’est sûr et certain!!!

En résumé, je dois dire que Hellstorm Productions savent y faire! Très bonne soirée! D’ailleurs, Daimon a eu l’extrême gentillesse de m’inviter aux prochains shows! Geste fort apprécié! Félicitations à l’organisation, au staff du TRH Bar, aux artistes présents ainsi qu’aux fans et supporters. Sans vous tous, ce genre de soirée ne serait pas possible. Merci à Lex de m’avoir confié le mandat de couvrir cet événement. N’hésitez pas à aller visiter les autres liens, articles, photos et extraits proposés chaque jour par Ondes Chocs. Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

Sur ce, je vous dis à la prochaine! Stay heavy!

Diaboliquement votre,

Mr.Crowley

 

Partager / Share
error