• Begrime Exemious, Spectral Wound & Oath...

    Posted by Antoine Richard on September 7th, 2015

    Affiche Begrime Exemious - Montréal - 1 septembre 15

     

    C’est toujours difficile d’avoir des bonnes foules pour un soir de semaine à Montréal, mais plusieurs amateurs de métal extrême s’étaient donnés rendez-vous à cet événement organisé par Sépulcral Productions. Il fallait bien choisir son vice musical pour cette soirée, le légendaire groupe heavy métal britannique Raven et le projet électronique indie Ratatat étant également à Montréal. Pour les fans de death et black métal, le choix n’était pas trop difficile, c’était direction les Katacombes! Ondes Chocs et moi-même aimerions remercier Martin de l’opportunité, ce fut une soirée intéressante et le boss du label doit vraiment être occupé avec les préparatifs concernant la cinquième Messe des Morts qui approche rapidement. Au programme pour cette première journée de septembre, trois solides groupes évoluant dans trois styles différents. Comme il n’y avait pas de photographe pour m’accompagner, je me suis permis de prendre quelques photos qui ne se veulent pas professionnelles mais servent simplement à vous montrer un peu de quoi ça avait l’air

    Oath, qui a récemment ajouté «div. 666» à leur nom (possiblement pour des raisons légales, ce n’est pas un nom très original), a ouvert cette soirée avec leur death métal gras et lourd. Le quatuor de Sherbrooke ne fait pas dans la dentelle et contrairement à plusieurs groupes d’ici (pensez à Augury et Beyond Creation) n’a aucune influence progressive. Ils font dans un death métal old school mélangeant Entombed, Autopsy et quelques touches de grindcore. La basse est tonitruante et l’unique guitare n’arrête pas de t’envoyer des riffs dans la figure. Le vocaliste a davantage l’air d’un fan de Hatebreed que d’un chanteur de death métal (les apparences peuvent être trompeuses!), mais il est efficace à souhait et est un excellent frontman. Ses vocaux sont un match parfait pour le groupe, sa gorge émet des sons ténébreux et viscéraux. Oath est de plus en plus tight (j’avais toutefois apprécié leur set en ouverture de Hooded Menace il a quelque temps) et offre un produit de qualité au public québécois friand de ce style de métal primitif. Ils viennent de sortir leur premier démo sur cassette (et disponible digitalement), on supporte notre scène et on achète!

     

    1 septembre - Montréal - oath5

    1 septembre - Montréal - Oath1

    1 septembre - Montréal - oath3

     

    Spectral Wound, formé d’anciens membres de l’excellent projet Ensorcelor, joue du black métal froid, mélodique et c’est bien plus rapide et tranchant que ce dernier qui faisait davantage dans l’atmosphérique sludge/black. Les vocaux de Jonah sont parfaits et apportent une touche de hardcore et sludge au son presque purement black métal. C’est vraiment un chanteur actif qui bouge énormément sur scène contrairement à leur bassiste qui est resté dos à la foule pendant la totalité de leur prestation, seuls ses doigts ont bougé! Leur son reste moderne, mais possède son lot d’influences de la seconde vague de black métal et contribue fortement à la diversification des scènes noires montréalaises (on pourrait ici parler Gevurah, Eos et Basalte). Ces scènes semblent se diriger vers une identité qui est moins patriotique et hivernale qu’auparavant. Spectral Wound n’offre rien de nouveau, mais leur son est véritablement efficace.

    Leur premier album est disponible sur leur Bandcamp et il est ardemment conseillé.

     

    1 septembre - Montréal - Spectral Wound1

    1 septembre - Montréal - Spectral Wound6

    1 septembre - Montréal - Spectral Wound3

     

    Begrime Exemious d’Edmonton est en pleine tournée canadienne et j’avais bien hâte à leur spectacle dans la métropole québécoise. Le groupe de l’Alberta mélange du old school death métal (à la Incantation et ils ont joué leur excellente chanson «Impending Diabolical Conquest» durant leur performance), du black metal relativement ancien et cru (le vieux Celtic Frost ou Blasphemy) avec du thrash (voir Destroyer 666) et même du heavy métal traditionnel (les solos de Flying V du leader Derek Orthner étaient largement influencés par ce style). Les quatre hommes tous vêtus de vestes métal pleines de patchs, ont joué un set relativement court (environ quarante minutes), mais très varié alternant entre chansons très rapides et moments plus lourds et lents. Leur dernier album complet datant de 2012 (que je me suis procuré en cassette!), ils ont joué quelques nouvelles chansons de leur prochain album à paraître sur Dark Descent Records en 2016 tel que «Rot Amongst the Earth» et «Subconcious Nemesis». Leur bassiste imposant armé d’un instrument plein de clous y allait au toast en bon québécois et les vocaux de Derek sont vifs, occultes et rappellent le bon vieux death métal du début des années 1990. C’est un groupe de qualité de l’Ouest canadien qui mérite d’être découvert par les fans du genre.

    Antoine Richard

     

    1 septembre - Montréal - begrime exemious6

    1 septembre - Montréal - begrime exemious2

    1 septembre - Montréal - begrime exemious5

     

    It’s always difficult to get a good crowd on a weekday in Montréal for an underground metal gig but the fanatics had a rendez-vous to the latest gig organised by Sepulchral Productions. It was necessary to pick his musical vice for this tuesday night as both the legendary heavy metal band Raven and the electro indie darlings Ratatat were also in town but for the fans of death and black metal, the choice was easy, it was the gig at the Katacombes. Ondes Chocs and I personnally would like to say thanks to Martin for the review opportunity, it was an interesting night and I’m sure the label boss must be busy with the organisation surrounding the upcoming fifth Messe des Morts (Novembre 26 to 28). On the menu tonight, three very solid bands evolving in three different genres. I took some pictures to show you what it looked like but I’m in no way a professional and my equipment either, so just look at them for what they are.

    Oath, who recently added «div. 666» to their name (for possible legal reasons, it wasn’t the most original name around), opened the evening with their thick and heavy death metal approach. The quartet from Sherbrooke doesn’t mess around and compared to many local bands (think of Augury or Beyond Creation), they don’t have any progressive influences. They play old school death metal mixing Entombed, Autopsy and some touches of grindcore. The bass is loud and the sole guitarist can’t stop destroying everything with riffs. The vocalist looks more like a Hatebreed fan but looks can be deceiving! His vocals are a perfect match for the band’s sound, he’s able to unleash dark and visceral vocals with ease. Oath are tighter than before (I had enjoyed their set when they opened for Hooded Menace some time ago) and they offer a quality product to the quebecois crowd who cares for this primitive style of metal. They just released their first demo on tape (also available digitally), let’s support our scene!

     

    1 septembre - Montréal - Oath2

    1 septembre - Montréal - oath4

     

    Spectral Wound, a band formed by some ex-members of the excellent Ensorcelor, plays a cold, melodic black metal and it’s much faster and incisive than the latter band who were more into atmospheric blackened sludge. The vocals of Jonah are perfect and brings a touch of hardcore and sludge to the purely black metal instrumental background. He’s a very active singer who moves all the time on stage compared to their immobile bassist who stood back to the crowd for the whole gig, I think only her fingers moved! Their sound remains modern but it has its fair share of influences from the second wave of black metal and this contributes to the diversification of the black metal scenes from Montréal and Québec as a whole (we could mention Gevurah, Eos or Basalte here). These scenes seem to move towards a direction that is less patriotic and wintery. Spectral Wound doesn’t offer anything new but their sound truly works. Good band.

    Their first album is available on Bandcamp and is highly recommended.

     

    1 septembre - Montréal - Spectral Wound2

    1 septembre - Montréal - Spectral Wound5

     

    Edmonton’s Begrime Exemious are on a big Canadian tour and I was expecting their Montréal gig since a while. The Albertan band is mixing old school death (think of Incantation, they even covered their excellent track «Impending Diabolical Conquest» during their set), some old and primal black metal (think of early Celtic Frost and Blasphemy), some thrash (Destroyer 666) and even traditional heavy metal (the Flying V solos of Derek Orthner were greatly influenced by the genre). The four men all clad in metal vests full of patches played a relatively short but varied set (forty minutes or so), they were alternating between faster moments and some crushing, slower ones. Their last album is from 2012 (got me a copy on tape!) so they played some new songs from their upcoming album to be released on Dark Descent Records in early 2016 including «Rot Amongst the Earth» and «Subconcious Nemesis». Their heavyweight bassist armed with an instrument full of nails was pretty damn fast and Derek‘s vocals were sharp and occult and reminds me of early 90s death metal. They’re a quality band from the west and deserves to be discovered by the fans of the genre.

    Antoine Richard

     

    1 septembre - Montréal - begrime exemious1

    1 septembre - Montréal - begrime exemious4

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.