northern discomfort

 

 

Voici la chronique Northern Discomfort. On vous partage des découvertes à toutes les semaines en invitant vos tympans à la destruction. Il est fortement conseillé de monter le volume de votre système pour les bands à suivre.  Cette chronique vous est présenté par un passionné, David Raymond Leblanc, que vous pouvez retrouver dans les bands Cyanide Eyes et Névrose.

_____________________________________

 

Wölvefröst

Barbarian Hellstorm

2013

 

Wölvefröst est le bourreau lo-fi qui sectionne votre tête du corps à l’aide d’une vieille guillotine rouillée.

Cette formation Blackened Crust de Seattle vont chercher un son que les inhabitués ne seraient pas prêt à affronter. La saleté familière et lugubre dans le son du demo me fait penser à “De Mysteriis Dom Sathanas” de MAYHEM; le vocal noise, à des groupes comme Insect Warfare. La tonalité des pièces assombrie d’autant plus les compos qui sont, soit dit en passant, déjà très misanthropes. Thumbs up.

 

Sunnata

Climbing the colossus

DIY

2014

Des murs de fuzz monolitiques avec un vocal qui fait penser à la formation DOWN. Il était une fois moi qui jammais dans mon local et l’ampli de guit a sauté, j’étais donc obligé de jouer dans le cab de mon bassiste. Ça y allait dans le gras sans répis. Quand j’écoute ce groupe ultra boosté dans les basses frequences, je me souviens de cet évènement.

Warthog

Exterminate Me

Katorga Works

2014

Un 12 pouce ou un 7 pouce?  Warthog de NYC dévaste la cabane avec le demo “Exterminate Me“. Ça fait penser au hardcore 80’s californien, mélangé avec le hardcore japonais de la même époque incrusté originalement avec des éléments plus modernes.  Ça me donne mal à la gorge juste à entendre le chanteur.