Les Chroniques Nécrologiques de Hellstorm # 26

 

Peu de temps après la fermeture du cimetière à 21H00, je m’adonnais à mon travail de fossoyeur comme à tous les jours. Sauf que cette fois, il m’est arrivé une drôle d’aventure. En effet, alors que je me dirigeais à la rangée CG-164, j’ai entendu un bruit étrange émanant d’une section proche de ma position. Frappé de curiosité, je me rendis près d’un tombeau ancien, et j’empruntai le Sentier des Indécis qui menait en direction du mausolée de la famille de Charles Dexter Ward, ce qui signifie que l’on peut s’attendre à tout dans cette partie de cette nécropole. Ne me souciant pas de tout ce que je pouvais savoir au sujet de ce lieu sinistre, mes jambes me dirigeaient inconsciemment en direction du point d’émission du fameux bruit. Regardant autour, je ne percevais rien de paranormal dans les environs. À l’exception d’une sensation étrange d’être épié par je ne sais quoi ou je ne sais qui.

Tenant compte de cet indice de perception, j’analysai les lieux, question de prévenir le danger. Mais il ne semblait rien y avoir dans les parages. Poursuivant mon avancée, mes yeux mettaient de la difficulté à s’adapter à cette noirceur ténébreuse. Pour ajouter une touche de mystère, un léger brouillard demeurait manifeste autour de ma personne. Puis, sans prévenir apparut une ombre à quelques mètres de ma position. Se tenait debout près de moi, un être cadavérique qui me défigurait d’un regard malsain. Prenant ma pelle entre mes deux mains, je décidai de me tenir sur mes gardes. Je lui dit avec une voix ferme,

Que me veux-tu ? Retourne dans la terre, ce n’est pas encore ton temps de sortie.

Mais la créature demeura sur place sans produire de son, sinon un léger grondement. M’approchant de cette affreuse représentation d’un être humain avec ma pelle entre les  mains, la créature se lança dans ma direction pour m’attaquer. M’élançant d’un tour de rein, je lui balançai un bon coup de pelle droit à la gorge avec le tranchant de l’arme que je tenais et coupai la tête du corps cadavéreux.

CADAVROSITY – DEATH METAL / MAGOG, QUEBEC

Liens:
http://www.last.fm/music/Cadavrosity
http://www.spirit-of-metal.com/groupe-groupe-Cadavrosity-l-en.html

Membres du Groupe:
Sébastien Lacroix – Vocals & Guitare / Frédéric Hénault – Vocals & Guitare / Patrick “Tex” Cantin – Drums / Jean-François Lavoie – Basse

Groupe “Death Metal” mystérieux, originaire de Magog formé en 1991, le groupe s’est dissout en 1992. Ils avaient lancé un démo en 1991. Il existe très peu de traces de leur passage.

Discographie:
1991 – Lumps Of Carrion (Demo)

Vidéo:

Cadavrosity – Godly Being (Obituary cover)

 

Cadavrosity – Disrupted Autopsy

 

Mais le tout ne s’arrêta pas à cette action. L’être cadavéreux se releva en attrapant sa tête de la main. Soudain, le corps semblait habité par une forme de vie étrangère. Les yeux noircis de pourriture de la tête me dévisagèrent comme si je venais de toucher l’orgueil d’un être humain. Une grimace en coin remplit de mesquinerie accompagna son regard. J’osai demandai,

Que me vaut cette visite à mon lieu de travail?

Ta présence dans ce cimetière commence à faire parler en ces lieux et certains êtres de l’autre monde réclame ta disparition.

Avec une telle réclamation, je me demandais bien qui se cachait derrière cette requête.

Qui veux bien t’envoyer ici inutilement?

L’animation cadavérique

Ceux qui vivent dans le monde des trépassés. D’où je viens, on m’appelle l’Anthagoniste ! Celui qui vient pour te permettre d’affronter tes peurs et assumer tes propres tourments.

ANTHAGONIST – DEATH METAL / SOREL, QUÉBEC

Liens:
http://users.skynet.be/fa031510/pages/anthagonist.html
http://www.spirit-of-metal.com/groupe-groupe-Anthagonist-l-en.html

Membres du Groupe: Francois Chauvette – Batterie / Dany Cloutier – Guitare / Pascal Beaulieu – Guitare / Stéphane Chassé – Vocals / Alexandre Poulin – Guitare / Michel Parent – Guitare, Basse / Stéphane Bernaquez – Guitare

Fondé par François Chauvette, Pascal Beaulieu et Michel Parent en 1986, à Sorel-Tracy. En décembre 1988, le groupe enregistre son premier démo intitulé “Enigmatic Pleasure of Death”. La sortie du démo “Prophecy” apporta une bonne exposition au groupe qui apporta une certaine renommée au groupe, au niveau du local québécois. Le groupe a ouvert pour Forbidden, Sacred Reich, Leprosy et Necrosis. En 1991, le groupe cessa ses activités pour revenir sur la scène en 1992 avec un son beaucoup plus Death Metal Brutal avec de nouvelles influences telles que Suffocation, Carcass, Bolt Thrower. Le groupe cessa finalement son activité en 1992, peu de temps après la sortie de “Perpetual Beginning”. Deux des membres de ce groupe formèrent Purulence.

Discographie:
1989 – Enigmatic Pleasure Of Death (Demo)
1990 – Prophecy (Demo)
1992 – Perpetual Beginning (Demo)

Vidéo:

Anthagonist – Surgerion

 

La réplique de mon visiteur me fit sourire à l’idée de connaitre un peu d’action puisque je commence à me sentir racké ces derniers temps. Un peu d’action ne me ferait sûrement aucun tort. A voir l’allure de ce visiteur impromptu, j’en aurais probablement plein les bras. Pensez-y, je viens à peine de le décapiter et il se tient toujours bien droit devant moi tout en tenant sa tête par les cheveux d’une poignée de main. Me tenant à distance, je maintenais toujours la pelle fermement entre mes mains, me tenant prêt à toute éventualité. J’observais le sang dégoulinant qui tombait de la tête sur le sol et je cherchais un moyen de me débarasser de cet hurluberlu. Étant une créature magique, je décidai de l’attirer dans la section voisine du cimetière où j’avais une petite surprise pour ce monstre de bas étage.

La créature avançait tout en tenant la tête qui semblait avoir encore une connexion avec le corps. C’était un moment très spécial que de voir un décapité vouloir me faire la peau, alors qu’il était à deux pas de perdre sa tête de laquelle pendait encore la colonne vertébrale. Le cadavre ambulant marchait en ma direction, alors que je reculais avec l’idée de l’attirer dans mon piège. Je lui dis question de le narguer un peu,

Allez, tu viens ou quoi?!

Mais cela ne provoqua aucune réaction de la part de l’entité qui marchait difficilement mais avec une grande détermination. Ses mouvements saccadés apportaient une dimension diabolique à un style déjà effrayant, pendant qu’il se mouvait comme un être rempli de désespoir. Soudain, quelque chose d’anormal se produisit alors que la bête se mit à trembler incessamment avant de cesser brusquement sa gestuel arythmique. Sa manière de faire me donna l’impression que la foudre venait de le terrasser, pourtant il n’y avait aucune trace d’orage dans les environs. Les orbites des yeux de l’Anthagoniste s’illuminèrent d’un rouge démonique. Un cri d’horreur sortit de la bouche de la tête pendante puis la lumière diminua d’intensité pour donner un fond rouge aux yeux. Il s’approcha avec un peu plus d’énergie donnant l’impression de s’être connecté sur une source de pouvoir indéfinie.

La rage soudaine qui s’empara de la créature l’incita à se propulser au pas de course dans ma direction. Ayant préservé une certaine distance entre nous, je possédais suffisamment d’emplacement pour me permettre de me sortir de cette situation. Par chance, il m’était facile de me déplacer dans ce cimetière puisque j’y travaille en constance. Connaissant les lieux comme le fond de ma poche, cela me donna l’opportunité de mieux prévoir mes déplacements. Chargeant dans ma direction, je fis deux pas vers l’arrière et attendit mon agresseur. Ce qui devait arriver se produisit parfaitement en accord avec mes calculs. La bête s’arrêta brusquement comme si elle venait de frapper un mur. Trop éprise de son sentiment de rage, le démon qui l’habitait n’avait pas remarqué la présence d’un pentagramme au sol qui agit telle une prison sur ce genre d’entité.

Éclatant de rire devant un piège aussi bête, je sentais le mal émané de chacun des cris que poussait le possédé à partir de sa cage invisible. Un sourire envahissait mon visage en constatant comment ce fut facile de traîner cet entité dans sa nouvelle prison désignée spécialement pour ce type de situation. Ne perdant pas de temps, je commençai à réciter une formule de renvoi pour cette entité démoniaque. Les hurlements devenaient beaucoup plus perçants à l’oreille et le son fendait l’air. Un tourbillon de lumière apparut en l’air et vint frapper le macabre démon en décomposition de plein fouet avant de le réduire en un tas de poussière. Aspiré par le centre du pentagramme, les preuves disparurent spontanément. Voilà une excellente façon de faire une descente dans le néant.

 

DESCENT INTO NOTHINGNESS – MELODIC DEATH METAL / ROUYN-NORANDA, QUEBEC

Liens:
http://www.metal-archives.com/bands/Descend_into_Nothingness/14428

Membres du Groupe: Dernier line up connus :Joël St-Amant – Vocal & Guitare / Sergei Vézina – Bass; Anciens membres: Eric Delarosbil – Drum / Francois Turgeon – Drum / Matt Connell – Drum / Christian Poulin – Drum / Hugo Lacroix – Guitare / Simon Charette – Guitare / Ian Campbell – Vocal / Sébastien Audet – Vocal & Guitare (aussi auparavant basse)

Le concept entourant Descent Into Nothingness fut créé par Joël St-Amant en 1998 à Rouyn-Noranda en Abitibi. Le groupe fut signé par Cryogenic Records. L’année 2003 fut celle du lancement de leur premier album intitulé “Darkened Reality”, alors que leur second effort arriva en 2007 sous la forme d’un EP intitulé “Empowerment of the Oppressed”. Les deux membres de la formation se sont retrouvés dans diverses formations telles que Massive Slavery & Abitabyss (Joël St-Amand), puis Nihilistic Mass Refracter & Suplyss (Sergei Vézina).

Discographie:
2003 – Darkened Reality (Album)
2007 – Empowerment of the Oppressed (EP)

 

Vidéo:

Descent Into Nothingness – A Fatal Present

 

Une fois de plus, ce savoir occulte acquis au fil des ans a pu me servir dans un combat contre les forces du mal qui désirent me voir en pièces alors que j’oeuvre en vue de faire l’entretien de mon cimetière et que par conséquent, je dois affronter les situations aussi difficiles que celle-ci. Mais rempli de ce genre d’activités paranormales, toutefois, je dois demeurer solide pour me parer à toute éventualité.

Daimon

 

rest-in-peace-quotes-for-friends1[1]