DSC_0132Photo prise par Sophie Mineault au Café Dekcuf d’Ottawa
Spectacle présenté par Kreep it Real Entertainment

 

Si vous n’avez pas encore découvert le groupe torontois Sumo Cyco, laissez-moi vous tenter. Bien campé dans un monde totalement disjoncté, ils font une musique heavy aux allures punky mais pop en même temps, sans jamais vraiment ou rarement tombé dans le cheesy bien qu’est mis de l’avant le côté sexy de leur chanteuse, Sever, qui me fait penser à une fusion de Gwen Stefani de No Doubt et Shirley Manson de Garbage sur l’acide et de Rebecca aka Tank Girl du film du même nom.

Dans mon cas, c’est grâce à la vidéo pour la pièce «Limp» parue à l’époque de leur démo de 2011 que mon attention a été attirée. D’ailleurs, les représentations vidéos de leurs chansons sont vraiment un élément qui les distingue. Ils sont juste trop «Série B» comme je les aime.

 

 

Lostincycocity

Ils ont depuis fait paraître en 2014 leur 1er album, «Lost in Cyco city» pour lequel leur imagination a de nouveau été mise à profit de façon plus qu’efficace. Ils ont ainsi concocté une histoire à suivre où nous assistons encore une fois aux péripéties de Sever, qui comme c’est le thème habituel de leurs vidéos, doit s’échapper d’un univers totalement CYCO; une série dont 4 épisodes sont parus jusqu’à présent, et qui débute avec la pièce d’ouverture de l’album, «The Ugly» et son intro circassique, suivie de «Go Go Go», «Cry murder» et «Brave». Je vous souhaite un bon visionnement. Maintenant, j’attends la suite des aventures de Sever….

Lex