Afin de vous permettre de voir rapidement les derniers trucs que nous recevons et peut-être vous faire découvrir de nouveaux groupes, je vous présente «Dans la fosse aux promos» qui regroupera quelques vidéos et albums choisis parmi toutes les promotions qui aboutissent et s’entassent dans notre boîte de courriel. Vous pouvez consulter toutes les parutions précédentes de ma chronique en cliquant ce lien. – Lex

 

À la mitrailllette

 

Je débute aujourd’hui sans vrai commentaires. Que peut-on dire de plus quand la pièce s’intitule «Absolute nothingness»… probablement rien. Alors allons-y directement avec la vidéo avec paroles pour cette nouvelle pièce du groupe djentcore montréalais Our Souls Evolve. Leur nouvel EP «Self/Consciousness» paraitra le 20 juin et en attendant vous pouvez télécharger GRATUITEMENT cette pièce sur leur bandcamp.

 

Maintenant que nous avons expérimenté le néant absolu, version Our Souls Evolve, peut-être est-il temps pour un nouveau départ. C’est ce que les Italiens Heretic’s Dream offre avec la vidéo pour «A new season», le nouveau single qui marque justement un changement profond dans leur son et leur approche musicale qui incorpore maintenant des éléments progressifs et des mélodies vocales superposées. Vous pourrez en découvrir plus à la sortie de leur 3ème album «Floating state of mind» qui sortira cet automne via Sliptrick Records.

 

A floating state of mind, c’est ça que voudrait bien atteindre le protagoniste de la vidéo pour «Pot hole» du groupe sludge/crust états-unien, Connoisseur. Une vraie épopée qui vous permettra de vous réconcilier avec les évangélistes et apôtres de toutes sortes… hein qu’est-ce que je dis là?? Pour moi, je me suis laissé attendrir par la fin de la vidéo. Cliquez «Play» pour 1:10 qui vous fera sourire. Je vous assure que vous ne regretterez pas et ferez probablement «Re-Play». Le groupe sortira, le 9 juin via Tankcrimes Records, «Stoner justice» qui regroupe ses EPs et un enregistrement live de 2015.

 

On reste dans le lourd et je salue le retour en force de Tad Doyle (leader du groupe grunge états-unien des années 90′, Tad) avec son groupe doom actuel, Brothers of the Sonic Cloth formé en 2008. La pièce «Unnamed» est tirée de son premier album complet qui porte le nom du groupe, paru en février via Neurot Recordings. C’est vraiment cool de voir que le retour en force des influences rock 70’s ramène aussi sur scène des musiciens qui étaient plus ou moins disparus.

 

Les habitués de ma chronique savent que la plupart du temps je vous sors des groupes «out of nowhere» que la plupart d’entre vous ne connaissez pas. Par contre, là c’est Revocation alors j’imagine que je peux couper les présentations et juste vous dire que c’est la pièce «Madness Opus», 2ème vidéo avec paroles tirée de »Deathless», son plus récent album.

 

Aujourd’hui je termine en beauté avec le groupe progressive experimental metal italien Adimiron et la très belle vidéo animée pour la pièce «Ayahuasca» qui se veut un trip visuel hallucinatoire apaisant pendant que la pièce vous fera penser à une fusion entre Tool et Gojira. Je sais que vous voudrez en écouter plus ensuite alors le lecteur bandcamp pour l’album «Timelapse» paru en novembre dernier, se trouve sous la vidéo.

Pour les curieux, l’ayahuasca (ou yagé) est une concoction à base de lianes consommée traditionnellement par les chamanes des tribus autochtones d’Amazonie et utilisée pour sa capacité curative associée aux croyances et pratiques locales. Naturellement, ce breuvage comporte également des propriétés hallucinogènes, une partie importante des rituels de guérison chamanique. Depuis plusieurs années, le Dr Jaques Mabit, français d’origine mais oeuvrant au Pérou où il a fondé le Centre Takiwasi*, étudie ladite plante et ses effets et a développé grâce à celle-ci, un protocole qui l’utilise pour le traitement des addictions aux drogues dures. Vous pouvez en lire plus sur le tout en cliquant ce lien.

*Takiwasi Center for Drug Addict Rehabilitation and Research on Traditional Medicines à Tarapoto, San Martin, Peru