Bien assis dans la pièce réservée aux employés du cimetière, j’attendais que l’on m’attribue une corvée quelconque. Alors que je me délectais de ce moment particulier de paix, j’ai ressenti un truc étrange qui venait de m’envahir. Au même instant, la porte de la salle des employés s’ouvrit, laissant un courant d’air entrer dans la pièce. Une femme vêtue d’une robe moulante de couleur noire et aux longues jambes sensuelles entra dans la pièce tel un coup de vent.

Pardonnez-moi mademoiselle, se pourrait-il que vous soyez perdue? – Lui demandai-je.

Elle me regarda d’un air hébété, ne sachant trop quoi répondre. Puis, elle ressortit aussi rapidement qu’elle venait d’entrer. Surpris par sa façon d’être, je retournai dans ma divagation mentale en vue de reprendre le cours de mes pensées là où j’en étais rendu. Je m’adossais à peine au fond de mon fauteuil, lorsqu’elle entra de nouveau dans la salle.

Je crois que vous pourriez finalement m’aider, monsieur. Pourriez-vous m’indiquer où se trouve l’emplacement G-714?

Connaissant bien les lieux, cela me fit un grand plaisir de lui indiquer la route à suivre pour atteindre le secteur G.

Et bien, c’est assez simple. Vous n’avez qu’à traverser la route de lilas puis emprunter la route prenant à votre droite. Ensuite, suivez le sentier des Rendements. Vous verrez les routes sont identifiées. Contournée la montagne et vous y serrez. –  Dis-je avec un grand sourire nerveux qui me rendait quasiment idiot.

Elle quitta sans dire merci et disparue du cadre, laissant la porte se refermée sur son passage. Intrigué, je me levai rapidement en vue de lui offrir de la raccompagner à l’emplacement en question. Mais elle refusa catégoriquement l’offre en me disant qu’elle préférait demeurée seule. Ne désirant pas subir des accusations de harcèlement, je respectai son choix. Je retournai à mes occupations de voyageur cérébral, en m’assoyant sur le fauteuil noir confortable. J’adorais de tel moment, alors que je pouvais me laisser foirer une bonne partie de la soirée. Étant un employé très efficace, je m’efforçais toujours de terminer rapidement mes corvées avant de pouvoir prendre du temps pour moi.

Pendant que je vaguais dans une direction n’ayant aucun rapport avec cette demoiselle, j’observais une plaque commémorative de l’un des anciens directeurs de cet établissement mortuaire. Un certain Alberto Destituor, qui fut le maître de ces lieux entre 1966 & 1975. Ce que l’histoire ne raconte pas concerne l’existence de la fille Destituor , Lady Aphasia Destituor.

 

APHASIA – DEATH BLACK METAL / MONTREAL

Lien:
http://www.metal-archives.com/bands/Aphasia/3052

Membres du Groupe: Stéphane Houle – Guitare & Vocal/ Simon Chenier – Batterie/ Philippe Moreau – Basse & Vocal

Formé à Montréal en 1995, cette formation Black Death Metal était signée par Grind It! Records.

Discographie:
XXXX – Stormlord (Demo)
1998 – Beyond The Infinite Horizon (EP)
2002 – Arcane in Thalassa (Album)

Vidéo:
AphasiaLearning From The Unknown Image

 

Alberto était reconnu dans le milieu pour son apparence sombre et ses longs sourcils pointus. On lui attribuait des manières très morbides de travailler. Une rumeur racontait qu’un homme, qui était alors employé des lieux, aurait trouvé Alberto Destituor dans une salle située au sous-sol du bâtiment, administrant des sévices à sa femme et à sa fille. À ce que dit cette fable, Mr. Destituor aurait fait la découverte d’un moyen d’entrer en contact avec les êtres de l’au-delà.

 

DESTITUOR – RIMOUSKI, BLACK METAL

Liens:
http://www.spirit-of-metal.com/groupe-groupe-Destituor-l-en.html
http://www.metal-archives.com/bands/Destituor/32168
http://www.rimouskimetal.net/forum/viewtopic.php?t=3079&sid=c9ef6259587ea1095156dc532063f56f

Membres du Groupe: Vincent Thériault – Guitare/ Justin L’Italien Dubé – Batterie/ Simon Viel – Vocals/ Pascal Lavoie-Archambault – Guitare/ Pascal Landry – Basse

Fondé en 2004 dans la ville de Rimouski, le groupe est demeuré très underground. Les sujets des textes véhiculaient des messages de violence et de dépressions. On ne sait pas trop quand le groupe s’est finalement dissolu, par contre nous savons qu’il a été actif en 2005.

Discographie:
2005 – Hymnes d’Un Dernier Crépuscule (Demo)

Vidéo:
DESTITUORLe Saint Graal (live @ La Coudée, 2005)

 

Lady Aphasia Destituor avait développé au fil des années, un goût prononcé pour la chair des morts stimulé par le caractère morbide du travail de son paternel, ajouté au fait qu’elle habitait dans une chambre située à l’étage supérieur du bâtiment. Il lui arrivait de descendre rejoindre son paternel pendant que celui-ci embaumait le cadavre de ses nouveaux clients. Parfois, lorsque son père s’absentait, Aphasia descendait au sous-sol pour voir les corps en état d’inertie. Alors que ces derniers reposaient dans la mort la plus certaine, Aphasia se plaisait à se coucher au côté des corps tout en conversant avec eux. Un jour, la mère de la petite avait surprise cette dernière dans la même salle. Toutefois, ce qu’elle y faisait démontra à Anna Destituor (La Mère) que son enfant ne devait plus demeurer dans cet établissement.

À l’arrivée de Alberto, Anna lui raconta comment elle avait trouvée Aphasia se nourrissant de la chair humaine de l’un des clients des lieux. Étrangement, le père devint furax vis-à-vis de sa  jeune fille, disant qu’elle ne devait pas se nourrir de la chair provenant des humains morts depuis un certain temps. Mais Anna ne comprenait pas le sens des paroles employées par son mari et elle n’y porta pas attention. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’elle regretta ne pas avoir ouvert les yeux sur cette situation.

Ainsi, quelques jours plus tard, alors que Anna préparait le souper pour son mari et sa fille, elle fut surprise de voir apparaitre Aphasia dans la cadre de porte avec un couteau à la main. Dans un élan de rage, Aphasia bondit en direction de sa mère et lui asséna un coup de couteau en plein coeur. Les jets de sang giclaient dans tous les sens alors qu’elle replongeait à nouveau la lame dans la poitrine de sa mère qui cherchait son souffle. Dans son élan de folie, Aphasia laissa le Mal entrer en elle et une fois qu’elle eut terminé d’exprimer sa démence, elle se laissa tomber au sol come un pantin libéré de son marionnettiste.

Lorsque Alberto revint à la maison, il trouva sa femme pleine de sang, gisant morte au sol. Et non loin du corps, Aphasia qui se nourrissait des restes de sa mère. Éprit d’un élan de rage extrême, Alberto Destituor saisit une hache située près du foyer et décapita sa fille d’un élan de bras. La scène fut si rapide qu’il ne prit conscience de ses actes uniquement après avoir agi. Lorsque la colère diminua, Alberto alla dans le couloir où se  trouvait un placard qu’il ouvrit et entra. Ressortant après quelques minutes, il referma la porte avec en main une corde qu’il attacha au plafond avant de s’enlever la vie. Cet acte, certains le verraient comme un acte de lâcheté. Toutefois, lorsque Alberto se pendit dans le couloir, il n’entendait qu’une parole qui résonnait dans ses oreilles. Il s’agissait de la voix de sa fille qui l’implorait de l’épargner juste avant qu’il ne lui porte le coup fatal. Épris de remords, car le genre morbide de pratiques immondes qu’il menait avait influencé sa jeune fille à devenir un monstre et par ce fait, il était devenu l’abuseur de la conscience de sa progéniture. Ce qu’il n’apprécia guère. Le désespoir le gagna rapidement et il s’enleva la vie pour ne plus subir les remords de ce qu’il avait engendré de par sa négligence parentale.

 

ABÜSOR – THRASH METAL / QUÉBEC, QUÉBEC

Liens:
http://www.metal-archives.com/bands/Ab%C3%BCsor/3540255160

Membres du Groupe: Napalm Holocaust – Basse (ex-Sin)/ Slaughtor – Batterie (Mesrine, Deche Charge, ex-Fist Fuck, ex-Black Ice, ex-Cry Baby, ex-Diseased, ex-Eliminator, ex-Face The Aggression)/ Matt Wrath – Vocals & Guitare (Alcoholator, ex-Black Kut, ex-Eliminator).

Formé en 2007 à Québec, Abüsor est né des cendres de la formation Eliminator, question d’éviter la confusion avec d’autres groupes ayant le même nom. Signé par le label Suffering Jesus productions, les textes de la formation traitent de la mort, du meurtre, de la vie, de la drogue et de la psychologie.

Discographie:
2008 – Montreal Thrash Inferno
2008 – Living Death

Vidéo:
ABÜSOR – Thrash Is Death (LIVE QUEBEC CITY 6-6-2008)

 

rest-in-peace-quotes-for-friends