133192

 

J’ai peine à imaginer que dans les prochaines semaines nous aurons la visite de Barbatos, ce one-man band japonais qui mélange le Black/Thrash/Punk/Heavy métal. Son créateur, Yasuyuki Suzuki, est aussi dans Abigail, Cut Throat et Tiger Junkies (avec Joel Grind de Toxic Holocaust) et s’occupe de tous les instruments pour les albums, un ensemble se résumant à cinq démos, quatorze splits, quatre LPs et une poignée d’albums live.

Avec une visite de la Salle Unisson à Québec le 25 août et Sherbrooke le 26 août, le tout culmine le 30 du même mois au Wings of Metal Ferstival 2014 aux magnifiques Katacombes de Montréal.  Ce sera intéressant de voir le lineup live, car dans le passé Dez (Croque-Mort, ex-C.H.U.D., etc.) et Annick (Cauchemar) était à la guitare et basse, respectivement, mais après avoir discuté avec Dez ce matin, il me dit que ce ne sera pas le cas cette fois-ci.  À suivre.

Je consultais quelques interview que Suzuki a accordé et voici une question/réponse d’un entretien avec MetalCast:

MetalCast Show/Marcus – This is a question that fits all of your bands. How is the composition work? Do you write the lyrics first and then the music? Do you have to be on a special mood to compose or do you just sit around somewhere and decides to compose something?

Yasuyuki Suzuki/ Abigail – I’m reading American porno magazine before compose songs for inspiration. Ha ha. Especially lyrics is influenced from it. “My girl friend with other guy”, “Baby I’m your man”, etc. Also influenced from 80′s black metal bands like Venom, Sodom, Bulldozer, Carnivore, Mentors.

 

L’extrait ci-dessous est la première pièce de leur dernier LP parut en 2006, “Let’s Fucking Die”, qui avait le magnifique cover que vous pouvez voir plus haut avec la mademoiselle \m/  Enjoy, fuckers!