• Bloody Cuts – Exit Strategy / Unbowed

    Posted by Dave Rouleau on May 10th, 2014

    Bloody cuts 2

     

    Aujourd’hui on demeure en territoire canadien pour cette édition des Bloody Cuts et on se lance du côté de Calgary puis ensuite Guelph (Ontario) avec Exit Strategy et Unbowed.

    __________________________________

    a0405431394_10

     

    Exit Strategy

    “The Atrocity Machine”

     

    Déjà à leur troisième sortie de nouveau matériel et les Albertains nous arrivent avec un cover intéressant, moderne et bien structuré. Comme Unbowed plus bas, cependant, le logo est encore une faiblesse dans le montage.  Trois des quatre membres de Exit Strategy ont aussi été ensemble dans Blacksky, Caveat et Phantom Limb.

    On a affaire à du Death metal avec un vocal de Wes Deleeuw qui ne laisse pas sa place côté diversité, tout comme la musique qui se veut diversifier et parfois extrême. La prononciation y est aussi satisfaisante considérant les limites repoussées.

    C’est un band qui est bien rodé et on les a au top de leur forme. Le drummeur est une ostie de machine, c’est malade de voir comment les tracks se développent, avec Casey Rogers qui fesse sur ses peaux comme un malade et profite aussi des solos de guitares pour ajouter de la profondeur à la pièce.

    Des changements de tempos, des passes tribales, des blastbeats, des riffs qui s’enchaînent, tout est là pour l’amateur de metal extrême. Je suis très impressionné par cette sortie de 2013.

    /////////////////////////////////////////

    363084

     

    Unbowed 

    demo 2013

     

    Tout d’abord, la pochette est notoire quand on considère que c’est un démo (on parle dans pas long de la production). C’est simple, mais très bien pensé et effectué. Pour être honnête, c’est le logo qui a l’air le plus moche dans tout ça et vient en fait trahir le travail de Marta Sokolowska.

    Maintenant pour la musique “Shadow of Dark Decay” s’amène et le son est agréablement bon pour un soit disant démo. Le clavier (un membre à part entière, ils sont six) est hantant puis on fait place à la guitare et ensuite au drum pour déboucher sur un Death metal qui est déstabilisant, car Unbowed ne se répète pas trop de chanson en chanson, prenant même de l’intensité tout au long des cinq titres et inclut beaucoup de sous-genres à ses compositions.

    Des chants en choeur nous offrent même une fin épique à “Gwyn and Nudd“, un développement inattendu après un départ plus léger et simple au niveau de la rythmique.

    La formation de Guelph en Ontario inclut aussi à sa musique des sonorités folk et viking, mais sans jamais tomber dans les excès et pas dans toutes les pièces également. En résumé, un effort mélodique qui est très efficace, bien que le band ne repousse pas les frontières du technique et de l’originalité. La répétition au cours d’une même chanson est courante et le manque de variations au vocal sont des bémols.

     

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.