1481353_10201980513588936_321426929_n

 

Les Racines du Mal, c’est quoi!? Eh bien, en vérité, c’est fort simple. Les Racines du Mal c’est une idée qui, je dois bien l’avouer, a été largement emprunté à CVLT NATION, mais qui à tout de même fermenté dans mon petit cerveau de pois le temps que j puisse la mettre ne pratique sur la Punkerie.tk (le blog sœur de la défunte Ondes Chocs Média). Pour moult et inutiles raisons qu’il n’importe pas de mentionner ici, l’idée, malgré son foudroyant succès, avait été promptement abandonnée et laissée pour morte. Or, après en avoir discuté avec nul autre que Monsieur Ondes Chocs lui-même, Dave Rouleau, nous avons décidé, d’un commun accord, de relancer le projet et voir au tout ça pourrait bien aller. Advienne que pourra, comme ont dit.

Voilà donc pour ce qui en est du petit côté historique de la chose. Maintenant, de quoi il est question au juste et qu’est-ce que c’est que Les Racines du Mal?

Les Racines du mal sont en fait une série de mixtapes qui sortiront via Bandcamp mais qui, pour le moment, ne seront disponibles que pour écoute sans pouvoir les télécharger. L’idée principale est qu’une fois le mois, une formation d’ici qui a bien voulu se prêter au jeu, nous offre entre 20 et 25 titres de groupes qui ont influencé leur son ou tout simplement qu’elle voudrait vous faire connaître. Aucune restriction quelle qu’elle soit ne leur est imposée en ce qui a trait à leur choix et la décision de chacun des titres qui composent le mixtape leur revient à 100% . Aucune intervention extérieure du staff d’Ondes Chocs n’est permise dans le processus sinon que d’éditer, uploader et organiser tout ça en un tout cohérent. Que ce soit du Reggae, du Pop, du Black, du Post-whatever, du Punk, du Ska, du Core, du « What the fuck qu’esser ça »? Vous les nommez! Ils choisissent ce qu’ils veulent, aucun choix ne leur sera refusé.

Le but de tout ceci est aussi fort simple. Du coup, le groupe local reçoit un peu de publicité et d’un autre côté, ils vous font découvrir leurs influences musicales et quelles formations les font tripper. C’est tout comme si vous discutiez musique et influence avec eux mais sans conversation. Génial, non? En tout cas, chez Ondes Chocs, on pense que c’est un sapré bon concept et on vous le livre avec plaisir.

Nous espérons fortement que vous vous plairez autant que nous à découvrir ces compilations et que le projet saura faire son bout de chemin. N’hésitez surtout pas à nous laisser des commentaires.

Finalement, je tiens à remercier Dave de Ondes Chocs pour avoir approuvé et donné son accord au projet, Marco Chabot à l’infographie et Blas phe mous (Max Lecavalier) pour son essentiel coup de main.

_____________________________________________

Pour cette édition, Max Lecavalier a contacté la formation montréalaise de Blackened Death métal The Unconscious Mind et ils ont eux-mêmes proposé les catégories suivantes:

une INFLUENCE

un BAND avec lequel ils AIMERAIENT JOUER,

un BAND UNDERGROUND qu’ils apprécient,

une TRACK SURPRENANTE et

N’IMPORTE QUOI de cool

 

Louis-Paul Gauvreau:

 

INFLUENCE: Immortal – ‘Withstand the Fall of Time’

JOUER LIVE: Derelict – ‘SpoilS of War’

BAND UNDERGROUND: 1349 – ‘Celestal Deconstruction’

TRACK SURPRENANTE. Pink floyd – ‘Atome Heart Mother’

N’IMPORTE QUOI: Mononc’ Serge et Anonymus – ‘Un clown Pour Grand-Papa’

Simon Gauvreau

INFLUENCE: Alain Caron – ‘Slam the Clown’

JOUER LIVE: Old’s Man Child – ‘Twilight Damnation’

BAND UNDERGROUND: Helzgate – ‘The Frozen Steel of Arctic Expention

TRACK SURPRENANTE: Fred Frith – ‘The Bow Moon’

N’IMPORTE QUOI: Billy Cobham – ‘Total Eclipse’

Charles-André Brodeur

INFLUENCE: Gojira – ‘Backbone’

JOUER LIVE: The Arcane Order – ‘Eruption of Red’

BAND UNDERGROUND: Korpius – ‘Awaking Terror’

TRACK SURPRENANTE: Angra – ‘Waiting Silence’

N’IMPORTE QUOI: The Devin Townsend Project – ‘Juular’

Michael Racine

INFLUENCE: Adagio – ‘Archangel in Black’

JOUER LIVE: Abigails Williams –  ‘The World Beyond’

BAND UNDERGROUND: Leprous – ‘Forced Entry’

TRACK SURPRENANTE: Unexpect – ‘When the Joyful Dead Are Dancing’

N’IMPORTE QUOI: Dimmu Borgir – Progenies of the Great Apocalyspe’

Simon Cléroux

INFLUENCE: Old Man’s Child – ‘Felonies of the Christian Art’

JOUER LIVE: Septic flesh – ‘Communion’

BAND UNDERGROUND: Hand Of Despair – ‘Them’

TRACK SURPRENANTE: Gorillaz – ‘Every Planet We Reach Is Dead’

N’IMPORTE QUOI: Emperor – ‘The Prophet’

 

Maintenant que vous connaissez les racines du band, je vous suggère fortement de vous procurer leur excellent premier effort, “Where Philosophers Fall”, en écoute ci-dessous \m/

315814_10151111286527644_742958787_n