Bloody cuts 2

 

/////////////////////////////////////////////////////////

 

403826

 

Ça sortait le 28 avril dernier et bien que je l’avais reçu en promo de la part de Candlelight Records, ça ne m’avait pas adonné de l’écouter encore.  Alors en mettant mon iTunes sur random pour m’amuser dans ma discography de plusieurs centaines de gigs, ceci a été ma première sélection et je dois avouer que je monte le son de plus en plus!   Ils viennent de Dublin, tout comme le band que je vous présente plus bas, Chosen.

On parle ici d’un Death métal moderne, lourd et très travaillé au niveau des guitares et drums.  On sent des influences Doom aussi qui viennent ajouter à l’expérience générale.  Formé d’ancien membres de Coitus, Zero Tolerance, 2000 Strong et Clay Pigeon et déjà à leur quatrième LP, le band impressionne par son habileté à écrire des titres mémorables et différents du Death métal actuel qui revient vers le passé.  J’aime le fait que leur beat est extrême, mais sans nécessairement utiliser la rapidité en tout temps et un nombre incalculable de notes sur leurs manches.  Ils réussissent à le faire avec un ton de guitare superbe et une production à tout casser.

 

Photo prise de Cvlt Nation:  http://www.cvltnation.com/cvlt-nation-streaming-coldwar-last-days-of-the-4th-sun/

Photo prise de Cvlt Nation: http://www.cvltnation.com/cvlt-nation-streaming-coldwar-last-days-of-the-4th-sun/

 

//////////////////////////////////////////////////

a0256305920_10

 

Bien que le band ait sorti un nouvel EP pas plus tard que mars 2014, je me penche aujourd’hui sur “Resolution” de Chosen parce que c’est rare qu’un album me touche autant et je voulais prendre ces quelques lignes pour vous en parler.  Le band est constitué de seulement deux membres, soit David McCann (Drums/Percussion) et Paul Shields (Vocals/Guitars) et ils ont été résidents de Vancouver pendant un an avant de retouner dans leur pays.

Le band d’Irlande (Dublin,  tout comme Coldwar) nous amène dans un métal extrêmement varié, entraînant et mémorable.  On ne peut pas les classifier de Death métal proprement dit et cette misère à leur apposer une étiquette est spectaculaire tellement c’est varié.  On peut d’ailleurs entendre des influences de Gojira, Nevermore et même Cynic à quelques endroits sur cet opus.

Ne soyez pas surpris par des vocaux cleans à travers cet album, mais utilisés à bon escient.  Le tout devrait vous plaire du début à la fin, ce qui le démarque de plusieurs sorties de nos jours et le fait qu’il soit maintenant offert gratuitement devrait être une raison de plus pour vous d’effectuer quelques clicks de plus et vous le procurer.