bannière Les Elles du Metal

Les “Elles” du Metal, mais c’est quoi cette bebitte? Très simple, c’est une chronique pour parler des femmes qui savent se faire remarquer dans le monde du métal québécois et international. Que ce soit des frontwomen ou des musiciennes, elles ont toutes un petit quelque chose qui leur a permis de se démarquer dans ce monde de la musique! Sans oublier que la chronique est écrite par une adepte du metal et de la musique en générale! Entrevues, présentations d’artistes, biographies, etc. La chronique sera présentée sous plusieurs formes, selon les sujets traités. Vous aimeriez que l’on parle de l’une vos artistes préférées du metal? Envoyez un courriel à notre chroniqueuse Vicky au [email protected] 

Cliquez ici pour voir la page avec toutes les éditions de la chronique.


 

Pour ma deuxième chronique, je vais vous parler du groupe de folk celtic metal ELUVEITIE originaire de la Suisse, ainsi que des femmes de la formation.

Eluveitie -Ategnatos - Pochette d'album

Bien entendu, pour tous ceux qui connaissent déjà le groupe, vous savez tous que les membres ont changé à de nombreuses reprises, mais pour cette chronique, il sera question de la formation actuelle et de leur nouvel album “Ategnatos“, qui est sorti le 5 avril.

Fait intéressant concernant les paroles de ce groupe, la plupart d’entre elles sont tirées de textes écrits en Gaulois et issues de prières, d’invocations des dieux et d’autres divinités. Eluveitie est un groupe actif dans le domaine musical depuis 2002, et le seul membre fondateur restant est Chrigel Glanzmann. À partir de novembre 2007, le groupe a signé avec la maison de disques Nuclear Blast.

Voici le plus récent vidéo tiré du nouvel album:

Voici également le vidéo de la pièce titre de l’album:

Formation actuelle

Chant et harpe : Fabienne Erni
Vielle à roue : Michalina Malisz
Violon et chœurs : Nicole Ansperger
Chant, guitare, mandoline, harpe : Chrigel Glanzmann (membre fondateur)
Basse : Kay Brem
Cornemuse, guitare acoustique, tin whistle : Matteo Sisti
Batterie : Alain Ackermann
Guitare rythmique : Jonas Wolf
Guitare Solo : Rafael Salzmann

 

Image Eluveitie

Un peu plus sur les Elles de ce groupe

Originaire de l’Allemagne, tout a commencé dès l’âge de 6 ans pour Nicole Ansperger. Elle a débuté ses cours de violon avec le professeur George Moradian. Comme ses affinités musicales n’allaient pas dans le sens de joindre un orchestre, elle a finalement commencé à jouer avec des « rock band » dès l’âge de 19 ans. Depuis, elle a enchaîné plusieurs groupes à succès tels que Paddy Goes To Holyhead et Across the Border. En 2013, elle a joint le groupe Eluveitie qu’elle a quitté en 2015 et elle l’a rejoint à nouveau en 2017.

Pour Michalina Malisz, elle était fan d’Eluveitie avant même de rejoindre le groupe en 2016. La vielle à roue, un instrument à corde frottée par une roue en bois, provient de l’époque du Moyen-Âge. Michalina est une passionnée de vielle à roue: pour elle, cet instrument est le plus incroyable. En plus de jouer pour Eluveitie, Michalina fait des études universitaires en littérature. Étant habituée à jouer de la vielle à roue acoustique, elle était très excitée de pouvoir jouer avec l’instrument électrique du groupe.

Fabienne Erni, seulement âgée de 26 ans, est prête à conquérir le monde en tant que chanteuse d’Eluveitie! Non seulement ses cheveux rouges attirent le regard, mais en plus, elle possède une voix et un talent incroyable. Selon ses propres mots, que je cite:

Singing makes me lose track of all time. When I sing I’m the most happy, passionate, free and I feel the most peace.

Il est facile de voir qu’elle est une grande passionnée et qu’elle veut partager le bonheur que le chant lui procure avec son public. En plus de chanter, elle joue de la harpe celtique. Cette harpe est plus petite et maniable que la harpe de concert. Fabienne dégage une excellente énergie sur scène, et la complicité entre chacun de membres d’Eluiveitie se fait sentir rapidement lorsqu’on regarde des performances “live” du groupe.

En espérant que cette chronique vous donnera le goût d’en apprendre davantage sur ces “Elles” et que vous serez curieux d’écouter le nouvel album d’Eluveitie.

-Vicky

Partager / Share
error