Dépérir – Black Death Thrash Metal – Québec, QC

Dépérir existe depuis quelques années maintenant. Leur premier effort intitulé simplement Dépérir est lancé en 2017 sous la forme d’un LP. Ceux qui connaissent cette formation, sont au courant des changements encourus au sein du groupe au cours des derniers mois. Avec de nouveaux membres au sein de cette équipe, Dépérir est prêt à relever de nouveaux défis. Le line-up actuel se compose de Nico Reymond (Guitare et voix d’accompagnement), Wax Lamontagne (Guitare), Samuel Santiago (Batterie), Jeff Côté (Basse) et Bob Girard (Vocal). Sous cette forme, Dépérir devient une puissance vive qui déplace de l’air sur son passage. La conception et la sortie de l’album Black Beast est un bel exemple de la nouvelle détermination qui anime cette formation originaire de la ville de Québec. Ce quintette de Québec possède une fougue qui fait parler d’elle même lorsqu’ils entrent en scène.

Lors du lancement d’album de Sarkasm, nous avons eu l’occasion d’entendre et de voir la formation Dépérir en pleine action. Avec un nouveau line-up de feu, le groupe revient en force pour nous faire comprendre qu’ils ne sont guère prêts à se laisser mourir. La patience de Nico pour redonner vie à ce groupe démontre la volonté de ce musicien de longue date. Ayant eut la pertinence de sélectionner des membres tels que Samuel Santiago que l’on a pu voir derrière la batterie de groupes tels que : Gorod, Black Crown Initiate, BornBroken, First Fragment, Purgatoire, Beyond Creation, Loudblast et Agressor entre autre. En plus de Bob Girard, qui autrefois était le chanteur de la formation Death Metal Ancestors Revenge et sans oublier JF Côté le guitariste de Spirit Of Rebellion, qui joue de la basse au sein de Dépérir. Tous des musiciens qui sont connus au sein de la scène Québécoise.

Bien que j’avais une certaine aversion pour ce groupe avant la sortie de Black Beast, je dois dire que l’arrivée de Bob Girard en tant que vocaliste du groupe attirait mon attention. Puisque Bob est un chanteur Death Metal habituellement, en fait c’est de cette façon qu’on le connaît. Et pourtant, il a su relever le défi en adoptant une nouvelle formule vocale pour prendre les rênes du chanteur au sein de l’équipe de Nico Reymond. Je dois dire que ce remaniement de l’équipe est un second souffle et une action de chef qu’à réalisé Nico, puisque la formule Dépérir qui est active présentement est vraiment puissante. Oublier ce que vous avez connu et redécouvrez un Dépérir qui à atteint une pleine maturité et un professionnalisme qui démontre le talent qui est à l’œuvre au sein de cette formation.

Lors de leur prestation aux Foufounes Électriques, les membres du groupe étaient complètement en feu. On ressentait l’engouement qu’éprouvent ces derniers et leur envie de nous en faire voir de toutes les couleurs et c’est exactement ce qu’ils ont fait. Ils ont démontré leur puissance en prenant la position de ‘’direct support’’ pour le lancement de Sarkasm et c’était en leur honneur de faire ainsi. Voici une entrevue avec Dépérir pour apprendre à mieux les découvrir.

Question à Dépérir

1. Question – Quelles sont les motivations ayant poussé à choisir le nom de Dépérir ?

Réponse – Je cherchais un nom pour ce projet et j’écoutais un de mes albums préférés qui est le premier de Nailbomb. Un titre s’appelle Wasting Away, en français : Dépérir ! Le nom du band était trouvé.

2. Question –  Nico, nous savons que le groupe a connu d’importants changements, qu’est-ce qui t’a motivé à aller chercher les membres actuels qui forment désormais Dépérir ?

Réponse – Tout simplement l’envie de faire évoluer la musique du groupe, proposer autre chose, autant visuellement sur scène que musicalement. Je tiens à dire que ce n’était vraiment pas des problèmes persos entre les membres ! On s’est toujours bien entendus et ça continue ! Les anciens membres de Dépérir jouent aujourd’hui dans Hak-ed Damm et Tsar Stangra. On a invité Hak-ed Damm en avril 2022 pour nos lancements respectifs d’album et c’était très cool ! Ils nous ont invité sur leur show de lancement à Québec mais nous n’étions pas dispo. Je viens aussi de proposer à Tsar Stangra de jouer avec Dépérir prochainement et ça se fera certainement !

3. Est-ce que la transition entre les deux line-up correspond aux attentes que tu avais face aux choix de line-up quand tu écoutes le nouvel album Black Beast ?

Réponse – Je suis effectivement très satisfait de l’album Black Beast mais il n’a rien à voir avec le changement de line-up car j’ai écrit seul tous les riffs et structures de cet album. Les paroles de Unhallowed Grave, Full of Hate, The Book et My Gift to Humanity ont été écrites par Wayne Barr, notre ancien bassiste qui joue aujourd’hui dans Star Stangra. Pour Succubus, on remercie notre ami Peter Gauthier d’avoir déversé sa colère dans les paroles de ce titre.

4. Question – Selon vous, quels sont les groupes ayant été les influences principales pour donner le son qui aura défini la conception de ce nouvel album ?

Réponse –  Immortal, Slayer, Morbid Angel.

5. Question – Avez-vous eue l’occasion de faire beaucoup de promotion de votre dernier effort

Réponse – Oui, et la promotion continue ! Notre label Adipocere est en France et je dois dire qu’ils font un super travail de promotion, on a eu beaucoup de chroniques et interviews dans des médias très populaires autant papiers que sur internet. De notre côté, on fait notre promotion en jouant le plus possible dans tous les coins du Québec pour présenter Black Beast.

6. Question – Qui est l’artiste qui a réalisé l’artwork de votre album Black Beast ?

Réponse –  Sir Alexandre Gouet ! (The Black Dahlia Murder, Despised Icon,Carnifex, Nails, Cryptopsy, Aborted, Dopethrone et bien d’autres).

7. Question – Avec qui avez-vous travaillé pour l’enregistrement, le mixage et la mastérisation de votre nouvel album ?

Réponse – Sir Thibault Bernard de Convulsound Productions (France).

8. Question – On peut constater dans les titres de vos chansons, des thèmes qui tendent à verser vers une forme d’antichristianisme dans vos textes. Est-ce que Dépérir peut-être considéré comme un groupe à connotation sataniste ?

Réponse –  Comme disait Gaahl : SATAN.

9. Question – Comment trouvez-vous cela d’être signé par le label Adipocere Records ?

Réponse – C’est pour moi un grand honneur de faire partie de ce label, je connais Christian, le boss, depuis fin des années 90 donc c’est vraiment génial de pouvoir travailler avec lui aujourd’hui.

10. Question – Dernièrement, vous avez soutenu Sarkasm lors de leur lancement d’album, comment avez-vous trouvez votre participation à cet événement ?

Réponse – On a beaucoup aimé ce show ! Jouer aux Foufounes Électriques de Montréal c’est toujours très cool ! Tous les groupes étaient super sympathiques et l’organisation parfaite ! On refait ça n’importe quand ! De plus, jouer à Montréal nous a permis d’inviter Vincent Houde de Dopethrone à monter sur le stage avec nous et chanter sur le titre Black Beast ! C’est lui la voix du Black Beast sur l’album et c’est la première fois qu’on a pu jouer live avec lui !

11. Question – Quels sont les groupes avec lesquels vous aimeriez partager la scène dans un futur proche ?

Réponse – Cette question est bizarre… il faudrait que je te fasse une liste de tous les groupes avec qui on voudrait jouer et ce serait très long haha. Je vais plutôt te dire avec qui on joue prochainement ! WORMITCH et IGNOMINY le 7 Avril à Québec. I,APOCALYPSE et DEWPEL à Rouyn le 5 mai. VORTEX et THE FLAYING le 9 juin au Gaspesian Metal Fest à Matane.

12. Question – Quels sont les plans du groupe dans les prochains mois ?

Réponse – Préparer tous les shows dont je viens de te parler, terminer la composition du prochain album et rentrer rapidement en studio pour l’enregistrer.

En final, le retour de Dépérir, c’est un événement qui représente une agréable redécouverte, dans la mesure ou le nouveau line up apporte quelque chose de plus attrayant dans son ensemble. Je recommande l’écoute de l’album Black Beast à tous les amateurs de Black Metal. Non, seulement, je vous conseille de vous déplacer pour aller les voir en spectacles, vous pourriez être très surpris.