Le GangBang Musical Octobre 2015

Salut tout le monde, je vous reviens avec mon GangBang Musical où je touche rapidement à certaines parutions sans y aller en profondeur. – Mathieu Audet

 

En rafale

««««««««««»»»»»»»»»»

Ghost - Meliora cover

GHOST
«Meliora»
Loma Vista Recordings

Août 2015

Mon premier contact avec GHOST fut de voir des images du groupe. En voyant le visage sévère de Papa Emeritus, l’accoutrement des autres membres et les décors sombres, je me suis dit: «Houlala ça ne sera pas de la musique de doux!». Quelle ne fut ma plus grande surprise la première fois que j’ai écouté leur premier album «Opus Eponymous», en particulier la voix très «douce» du chanteur. J’ai immédiatement pensé à ceci:

 

«Meliora» est le troisième album du groupe et est sublimement excellent. Meilleure production, plus rock, plus lourd, plus sombre, bref le style musical correspond enfin au visuel que le groupe se donne depuis des années!

9,5/10

««««««««««»»»»»»»»»»

Millencolin - True Brew cover

MILLENCOLIN
«
True Brew»
Epitaph Records
Avril 2015

 

MILLENCOLIN a occupé mes belles années du cégep à écouter de la musique punk et à faire du skate. C’est même le premier band que j’ai vu live de toute ma vie! J’avais été un peu déçu des albums «Kingwood» et «Machine 15» (encore plus). J’ai été très agréablement surpris par «True Brew». C’est un retour aux sources à l’ère de «Pennybridge Pioneers» et «Home From Home». Ça rentre au poste, et toutes les chansons sont bonnes!

Note: 9/10

««««««««««»»»»»»»»»»

The Cardboard Crowns - Global Citizen cover

THE CARDBOARD CROWNS
«Global Citizen»
Indépendant
Octobre 2014

 

THE CARDBOARD CROWNS est un band de Aylmer (Gatineau). Leur premier album touche à plusieurs genres: Punk, Ska, Rock et tout ce qui peut toucher de près ou de loin à ces genres. Simple et efficace, c’est plaisant de voir un band produire un album d’une telle qualité pour un premier! Très belle découverte! La chanson «Generations» est ma préférée (que voulez-vous, j’adore les abus de progressions mineures). Le groupe a même rendu disponible son album au complet sur YouTube.

Note: 9/10

««««««««««»»»»»»»»»»

Trivium - Silence in the Snow cover

TRIVIUM
«Silence in the Snow»
Roadrunner Records
Octobre 2015

 

TRIVIUM est sur une pente descendante depuis «Shogun», qui était leur dernier album vraiment intéressant. Depuis, c’est de moins en moins (plus du tout même) de screams et des riffs de guitare de plus en plus génériques. Personnellement, je jette la serviette.

Note:5/10

««««««««««»»»»»»»»»»

Symphony X - Underworld

SYMPHONY X
«Underworld
»
Nuclear Blast Records
Juillet 2015

Moins bon que «Paradise Lost», meilleur qu’«Iconoclast».

Note: 8/10

««««««««««»»»»»»»»»»

The Dear Hunter - Act IV - Rebirth in Reprise cover

THE DEAR HUNTER
«Act IV – Rebirth in Reprise»
Equal Vision Records
Septembre 2015

 

Enfin nous avons une suite à la série d’album chef-d’oeuvre de Casey Crescenzo! Les fans vont aimer! «A Night on the Town» est particulièrement savoureuse.

Note: 8/10

««««««««««»»»»»»»»»»

Slayer- Repentless cover

SLAYER
«Repentless»
Nuclear Blast Records
Septembre 2015

 

SLAYER, c’est SLAYER!

 

 

Le GangBang musical

Salut tout le monde, je vous reviens avec ma chronique «En rafale» qui change de nom pour «Le GangBang musical». Pourquoi changer de nom. Parce que…  Mathieu Audet

 

En rafale

 «««««««««««»»»»»»»»»»»

Moonlyght - Return to desolation

Moonlyght
«Return to Desolation»
Blast Head Records
Date de sortie: 7 juillet 2015

Moonlyght nous revient en force avec un 3e album qui plaira aux fans de longue date du groupe. Tous les éléments que j’ai adoré des deux premiers albums y sont présents: mélodies, passages qui bûchent, vocal féminin et originalité dans la composition. Tous des éléments qui font que Moonlyght, sans en réinventer le genre, se démarque des autres groupes du même style. Je dois dire par contre que la pochette est affreusement laide, il faudrait peut-être montrer à l’artiste qui a fait la pochette cette vidéo sur les perspectives

Avec une qualité de production supérieure aux prédécesseurs et plus d’une heure de nouveau matériel, c’est bien sûr un no-brainer pour les fans de Moonlyght, et fortement à conseiller pour les fans de prog et de métal en général.

Note : 9/10

«««««««««««»»»»»»»»»»»

 Next to None - A Light in the Dark

Next to None
«A Light in the Dark»
Inside Out Music
Date de sortie: 30 juin 2015

Next to None, c’est le groupe du kid à Mike Portnoy (batteur de Dream Theater pendant 25 ans). J’ai eu la chance de voir ce groupe en spectacle sur le bateau de la «Progressive Nation at Sea», et j’ai été franchement impressionné pour des kids. La composition est excellente, et pour un premier album, ça fesse franchement fort. On sent grandement l’influence de Portnoy, autant dans la composition, les arrangements que dans la production. En écoutant la batterie de Max Portnoy, on croirait souvent entendre son père: même fils, et même faiblesse au niveau du double bass-drum. Le refrain de la chanson «Legacy» ressemble très étrangement au refrain de la chanson «Repentance» de Dream Theater. Coïncidence?

Note: 8.5/10

«««««««««««»»»»»»»»»»»

 Between the Buried and me - Coma ecliptic

Between the Buried and me
«Coma Ecliptic»
Metal Blade Records
Date de sortie: 10 juillet 2015

Les gars de Between the Buried and Me n’ont jamais produit de mauvais matériel, et c’est encore vrai avec «Coma Ecliptic». Sans se répéter, ni se réinventer, ils nous livrent avec ce septième album, un amalgame de tous les styles auxquels ils nous ont habitués au fils des années. L’album est-il peut-être un peu plus “smooth” que les autres? À vous de juger.

Note: 9/10

«««««««««««»»»»»»»»»»»

 Muse - Drones

Muse
«Drones»

Warner Bros. Records
Date de sortie: 5 juin 2015

Oh la belle surprise! L’album «The 2nd Law», paru en 2012, m’avait légèrement déçu. «Drones» est rock à souhait, un beau retour aux sources pour Muse!

Note: 8.5/10

«««««««««««»»»»»»»»»»»

 Codas - Currents

Codas
«Currents»
Crowquill Records
Date de sortie: 2 juin 2015

Je ne sais pas trop comment décrire ce EP. Premièrement, c’est le projet solo du guitariste Mario Quintero de Sleep Lady. C’est de la musique instrumentale, probablement qu’on pourrait la qualifier aussi de musique expérimentale. Les trois premières chansons sont structurées, la dernière et la plus longue l’est un peu moins. C’était probablement une tentative de mettre en musique ce qui se passe dans la tête d’une personne en train de faire une crise d’épilepsie.

Ça s’écoute mieux qu’on le pense.

«««««««««««»»»»»»»»»»»

NY64 - NY in 64

NY in 64
«NY64»
Magic Bullet Records
Date de sortie: 7 avril 2015

Ça aussi, c’est de l’instrumental. Quand Justin Hock et Thomas Schlatter, le duo derrière les compositions du groupe screamo des années 1990, You And I, ont décidé après plus de 15 ans de collaborer à un nouveau projet, ils ont créé Ny in 64 en s’adjoignant les vétérans Chris Alfano et Seth Rheam, mieux connus pour être de la formation progressive East Of The Wall, Ça fait penser à Cloudkicker. L’extrait de l’album est gratuit sur le bandcamp du groupe.

À découvrir!

 «««««««««««»»»»»»»»»»»

 Leprous - The congregation

Leprous
«The Congregation»
Inside Out Music

La première fois que j’ai vu le premier vidéoclip du nouvel album

j’ai immédiatement pensé à ça: