The Hazytones//Bootlegger//Swamped//MOPE @ Cabaret Culturel de Rimouski – 9 mai 2024

Voici le compte rendu et les photos prises par Cynthia Côté lors du spectacle de The HazyTones présenté au Bains Publics – Cabaret Culturel de Rimouski le 9 mai 2024 et qui mettait également à l’affiche Bootlegger, Swamped et MOPE.

 

À Rimouski, le jeudi 9 mai aux Bains Publics – Cabaret culturel, coop de solidarité, a eu lieu le lancement du nouvel album « Porte 666 » de Bootlegger.

C’est devant une salle pleine jusqu’au dernier groupe que les musiciens ont enchainé leurs riffs lourds et pesants pour une soirée stoner.

La soirée débute avec le trio MOPE, du doom grunge de Rimouski et par la suite de ces musiciens sur scène, se sont joints deux guitaristes pour la prestation réunion de Swamped qui offre du stoner doom de Rimouski.

MOPE

 

Swamped

 

 

Bootlegger

Ensuite vient le tour de Bootlegger de monter sur scène. La formation power rock’n roll rimouskoise qui a vu le jour en 2012, en est à leur deuxième album, cette fois-ci en français, suite à Moonshine paru en 2016. C’est sous un éclairage rouge en référence à « Porte 666 » et des solos endiablés, que le groupe a joué l’intégral de cet nouvel album suivi de deux chansons de Moonshine. Le design de la pochette ainsi que de leur merch est celui de l’affiche du show pour vous donner la référence thématique.

 

 

The Hazytones

Pour terminer, avec un jeu d’éclairage hypnotique et répétitif, The Hazytones, du doom métal psychédélique hard rock de Montréal a fait vibrer le sol rimouskois une seconde fois (en décembre 2022, ils ont partagé la scène avec Bootlegger dans cette même salle). Fondé en 2015, ce groupe vient de sortir un nouvel album, Wild Fever, de Black Throne Productions, qu’ils ont joué. Le groupe ainsi que Bootlegger jouait le lendemain à Rivière-du-Loup avec POD Band, groupe Louperivois.

 

Journaliste/photographe : Cynthia Côté

Rencontre avec Mathieu Duguay : l’univers des bands vs la production musicale

L’univers des bands

Mathieu Duguay, originaire d’Abitibi Rouyn-Noranda, passant son adolescence à Rimouski (ayant son premier band punk à l’âge de 12 ans) et au début de l’âge adulte, s’installant à Sherbrooke pour des études en musique jazz au Cégep de Sherbrooke. C’est à cette époque qu’il fait partie du groupe Half Baked avec qui il a acquis ses expériences de la scène, fait beaucoup de route pour des shows et réalisé deux albums. De retour à Rimouski, depuis 20 ans, il a été dans une dizaine de formations, passant de bands punk, ska, indie rock à métal symphonique et des bands hommage. Il est actuellement membre guitariste de Vortex (symphonic death metal) et The Moderns Sins (indie rock). Pour l’album Lighthouse parru en 2018 de Vortex, Mathieu a apporté l’idée d’une touche de clavier pour donner une sonorité plus symphonique à la formation et il a commencé à explorer ses logiciels d’orchestre.

La production musicale indépendante

Pour ceux qui se pose la question, Mathieu me mentionne que l’univers des bands et celle de la production sont complètement différent. Depuis 2019, il se consacre à son rêve qui est de produire des trames sonores pour des films et des téléséries. Au fil des ans, il a acquis de l’expertise dans le domaine en effectuant des recherches sur le sujet, dont beaucoup d’écoute de bandes annonces pour développer davantage son oreille et a obtenu l’aide de mentors dans le milieu. Il m’explique sommairement tous les aspects de ce nouvel univers muscial, mais il pourrait en jaser des heures et des heures, on sent la passion vibrer en lui. En cinq ans de travail, il a dans son répertoire environ 400 chansons placées dans diverses librairies musicales à des fins de production pour la télévision, la publicité et les médias. Pour le moment, la plupart de sa musique est utilisée pour la télévision à l’international, particulièrement pour des émissions difussées en Allemagne, en Italie et en Autriche. Cela reste un hobby (il adore composer) qui lui rapporte des sous, mais il aimerait vivre de ses créations et se démarquer parmi les grands de ce monde.

Ayant un emploi du temps très occupé, c’est un gros défis au quotidien pour lui de devoir gérer son temps avec un emploi à temps plein, ses bands actifs, sa production de musique indépendante et sa vie sociale, chapeau! Petite anecdote, on a profité de l’annulation d’une de ses pratiques de bands pour obtenir cet entretien avec lui.

Pour terminer, comme un solo de guitare endiablé, voici des questions en rafale :

Question: Est ce qu’il t’est déjà arrivé un oubli avant un show?
Réponse : Il m’est déjà arrivé d’oublié d’avoir un show haha De recevoir un appel, un samedi matin me disant: «Mat, tu es où? On part dans x minutes, on a un show ce soir à un endroit x»
**Mathieu a de trois à quatre bands actifs, il a même déjà eu huit bands en même temps durant une période de sa vie.

Question: As-tu un rituel avant un show?
Réponse : Non, je n’ai pas de rituel ni de gestion de « stress » avant un show.
**Pour ceux qui ont déjà croisé ou contoyé Mathieu, vous constaterez qu’il est un homme très zen et en contrôle de lui même.

Question: Quelle est la toune que tu préfères jouer à la guitare?
Réponse : Il n’y a pas de toune en particulier, mais j’aime jouer des pièces de guitare flamenco avec ma guitare sèche cheap à 60$.

Question: As-tu un autre talent musical, autre que le drum, la bass, la guitare et le chant ?
Réponse : Le piano un peu que j’ai dû apprendre pour la composition de mes trames sonores, mais je ne me considère pas comme un pianiste.

Question: Qu’est-ce que tu aimerais réaliser dans l’univers musical que tu ne l’as pas déjà fait?
Réponse : Mon rêve c’est vraiment au niveau de ma carrière de compositeur de musique, qu’on utilise mes compositions pour une bande-annonce d’un gros film américain.

Question: Quel est ton ou tes groupes préférés?
Réponse : Pour le punk : NOFX, (il a d’ailleurs un band hommage à NOFX).
Pour les années 50-60 : les Beatles (qu’il a déjà fait partie d’un band hommage aux Beatles).
Pour le métal black : Dimmu Borgir qui fut une grande influence pour l’orchestrale
Pour le rock indie : The Weakerthans
Pour le rock progressif : Dream Theater avec John Petrucci qui fut son inspiration comme guitariste et du côté bande annonce, jeux vidéo.
Télé : Thomas J. Bergersen qui l’inspire beaucoup.

Question : Parmi tous les endroits que tu as donné une prestation, as-tu une salle préférée ou un endroit?
Réponse : Rock Fest Montebello, jouer dehors devant plus de 120 000 personnes juste avant Rammstein et de pourvoir jouer parmi des grands noms de la scène internationnale. WoW!

Merci Mathieu pour cet entretien, ce fût un plaisir d’en apprendre d’avantage sur l’univers de la composition musciale.

Vous pouvez suivre sa carrière musicale et ses projets ici :
Mat Dug Music | Vortex | The Modern Sins | Heavy Drunking Zoo

-Entrevue réalisée par Cynthia Côté

La Relève au Le Caveau des Trois-Pistoles – 13 avril 2024

Voici le compte rendu et les photos prises par Cynthia Côté lors du spectacle de Mush présenté au Le Caveau de Trois-Rivières le 13 avril 2024 et qui mettait également à l’affiche Black Hole et Dipshit.

 

De la relève punk rock métal Rimouskoise!

C’est le 13 avril dernier que je me suis déplacée au Caveau des Trois-Pistoles pour couvrir ce show de la relève de trois bands Rimouskois. Des jeunes âgés de 15 à 19 ans et pour certains fils de musiciens actuellement membres de bands de la région, la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre comme l’expression le dit!

 

Dipshit

Le premier band sur scène était Dipshit. De jeunes punk passionnés qui reprennent des covers des années 1990, passant de Bad Religion, NOFX jusqu’à Vulgaires Machins pour une dose de punk rock québécois. Leur batteur étant absent, c’est le chanteur de Mush qui a assuré la partie percussion avec une bonne frappe. De plus, ce dernier a interchangé de position avec le chanteur pour prendre le micro le temps d’une chanson. Ce fut un set rapide et très rythmé.

 

 

Black Hole

Au tour du band Black Hole, ce trio heavy métal, n’a qu’un an d’existence, mais semble performer ensemble depuis plus longtemps. On remarque la présence scénique du chanteur interagissant souvent avec le public tout en mentionnant des morals tirés des chansons jouées, se déplaçant dans la foule et en jouant du piano (présent sur scène) lors d’une chanson. Ils ont joué leurs compositions ainsi que des covers de bands tels que Rage Against the Machine, Foo Fighters et System of a Down. La formation, qui évolue rapidement, lance leur premier EP le 4 mai prochain à la Coopérative de solidarité Paradis à Rimouski avec un hommage aux Ramones par Black Jackets ainsi que les bands Mush et Skull & Tones Boogies (lien de l’événement facebook ici).

 

Mush

Pour continuer, le band Mush a livré une performance énergique aux sonorités rock grunge punk. J’ai pu prendre des clichés du chanteur en plein saut durant sa performance. Ayant déjà un album de dix chansons à leur actif, ils ont varié leurs compositions avec des covers. Petit fait cocasse, à leur toute dernière chanson, vers leur dernière note, une corde de basse s’est brisée. Par chance pour le rappel, un covers de Blink 182, le bassiste avait une 2e basse sur scène.

J’ai été surprise et très contente de leur choix de covers des bands qui nous ont ramené dans notre passé, du temps du début secondaire pour ma part, leurs parents leur a transmis les succès du temps ce qui permet de rassembler des spectateurs jeunes et des « moins » jeunes. Leurs amis et parents sont venus les encourager et chanter les chansons avec eux. J’ai vu pour la première fois ces trois bands lors de l’événement Atelier Lunaire à l’automne dernier à Saint-Marcellin et depuis, ils ont pris du poil de la bête ! Ils seront grandement s’émanciper dans la scène locale.

Pour terminer, cette microbrasserie ainsi que bistro pistolois permet aux jeunes d’assister à des shows dans leur établissement, l’un des rares endroits au Bas-Saint-Laurent qui est « all age ». C’est un endroit convivial et chaleureux, venez y faire un petit arrêt lors de votre prochain déplacement le long de la 132 pour la Gaspésie cet été !

-Journaliste/Photographe: Cynthia Côté

Crystal Castle//Ültra Raptör @ Taverne 666, Rimouski – 1er mars 2024

Voici le compte rendu et les photos prises par Cynthia Côté lors du spectacle de Crystal Castle et Ültra Raptör présenté à la Taverne 666 de Rimouski le 1er mars 2024.

 

Retour sur le spectacle

Le grand retour de Crystal Castle en sol Rimouskois!

Voici ma première couverture de shows pour Ondes Chocs (et très heureuse d’avoir pu couvrir cet événement), le grand retour sur scène du groupe heavy métal rimouskois Crystal Castle à la Taverne 666 vendredi le 1er mars 2024 à Rimouski. Je n’ai pas eu la chance de voir cette formation culte en prestation par le passé, (le groupe existe depuis 1999 et leur dernier show remonte en 2010), mais wow quelle belle découverte de la scène locale.

 

Crystal Castle

C’est avec grand enthousiame que la foule attendait le retour de ces vétérans, en portant longsleeves et t-shirts à l’effligie du groupe tout en slamant énergiquement durant leur prestation. Parmi la foule, j’ai reconnu plusieurs visages de musiciens faisant partie de bands actuels ou d’anciens bands de la région. C’est gratifiant de voir leur présence au succès de la scène locale, un rassemblement d’anciens et de nouveaux fans. Ce fût donc un succès pour le retour sur les planches de Crystal Castle!

Côté prestation, malgré certaines absences au sein du groupe, quatre des cinq membres actuels : Philippe Harvey (vocal), Jimmy Pouliot (guitare), Jérôme Bérubé (guitare) et Simon Laliberté (guitare) ont livré une performance enlevante accompagné de Raphaël Gagnon-Caron, la brute de Trois-Pistoles, au drum en remplacement de, l’unique et oh très talentueux, Francis Marmen. Qui en raison d’une blessure, était tout de même présent en avant-scène. Raphaël (drummer pour Spirit of Rebellion et Purity In Perversion) nous a démontré son immense talent avec un long solo de drum qu’il a effectué au plus grand plaisir de tous! Malheureusement, leur bassiste incroyabe Régis Grosset, qui était un artiste multidisciplinaire et un grand musicien ayant joué dans de nombreux bands, est décédé l’an dernier. Crystal Castle lui a rendu un hommage sur scène; il continuera de rayonner parmi ces amis musiciens. Régis faisait aussi partie du groupe Warface, avec Francis Marmen ainsi que le chanteur Martin Bizou qui est venu interpréter au vocal une chanson death durant le show. Aussi, pour l’occasion, Wayne Barr (musicien dans Tsar Stangra), un ami du groupe, est venu contribuer en jouant quatre covers à la basse.

Leurs nouveautés « Holograms » et « Set Wonderland on fire » ont été enregistré au Studio Onde Choc enr. à Rimouski. D’ailleurs, vous pouvez écouter ces chansons sur leur nouvelle chaîne Youtube ici en attendant de les voir au Gaspésian Métal Fest 2024 en juin prochain à Matane!

Voici les photos de Crystal Castle

 

 

Ültra Raptör

C’est avec une mention de « soirée hautement mémoirable » publié sur leur page facebook, que la formation heavy speed métal de Québec, Ültra Raptör a foulée les planches de la Taverne 666. Le groupe existe depuis 2015 et a à leur actif un EP en 2018 ainsi qu’un album « Tyrants » sorti en 2021. Ils ont offert une prestation très dynamique et décoiffante avec un vocal qui somme toute n’est pas au norme du speed métal, mais qui détient par contre un grain trash métal. Les fans chantaient leurs chansons à tue tête comme démontre certaines photos! Si vous voulez les voir ou les revoir, leur tournée Supersonic steel tour 2024 débutera bientôt (vous pouvez consulter les dates sur leur page facebook).

Pour terminer, je vais couvrir pour vous la scène métal, hardcore et dérivée au Bas-Saint-Laurent. Vous constaterez l’engouement et la passion qui y est toujours présente en région!

 

-Journaliste et Photographe: Cynthia Côté