Ondes Chocs sur SoundCloud, présentée par:
  • Retour aux sources à La Source…

    Posted by Louis Olivier Brassard Gelinas on October 31st, 2013

    1383990_10151788710334401_901554927_n

     

    Par un samedi soir froid et pluvieux de la fin octobre, les vétérans du Heavy Metal francophone montréalais Potion 13 s’amenaient dans le fameux quartier Limoilou pour nous défoncer les tympans en compagnie des humoristes punk-métalleux de Urban Aliens et des non-moins vétérans « Thrashers » de The Affected, un groupe qui roule sa bosse depuis 1987 (!!!). Il n’en fallait pas plus pour que j’enfile mon attirail de guerrier et que j’enjoigne ma délicieuse lionne adorée de me suivre jusqu’au fameux bar La Source, situé juste en face du Colisée.

    Arrivant sur place à l’ouverture des portes (21 h), nous entrâmes dans ledit lieu de débauche après avoir réglé nos entrées. À l’intérieur se trouvaient déjà quelques amateurs de métal et un visage familier en la personne de Elliot Garneau, photographe qui œuvre souvent pour l’équipe de Ondes Chocs. Nous en profitâmes aussi pour aller saluer la bassiste de Potion 13, Nathalie Baril qui est aussi connue en tant que relationniste pour BCI et qui était au cœur d’une séance photo improvisée avec son amie de Québec, Nathalie de Bourget, professeure de chant de tous types. Après avoir sympathisé, consommé quelques bières et brûlé des végétaux, arriva 22 h et The Affected s’installa sur scène pour déclencher les hostilités devant trente à quarante spectateurs.

    Tout d’abord, The Affected est un quatuor originaire de Longueuil pratiquant un Crossover Thrash Metal francophone teinté d’influences progs particulièrement efficace. La formation a d’abord œuvré de 1987 jusqu’à une séparation quelque part entre la fin des années 1980 et les années 2000, ne produisant qu’une seule démo en 1989. Puis, le groupe s’est reformé en 2006 avec les membres originaux, hormis le bassiste chanteur des débuts. Aujourd’hui The Affected compte parmi ses rangs : Martin Pelletier (guitare, vocal), Mike Cope (guitare, vocal), Louis Bélanger (batterie, vocal) et Martin Ouellet ou Stéphane Gauthier (basse) (je crois que c’était Martin Ouellet ce soir-là!?). Le groupe a aussi sorti un album en 2012 qui n’est disponible que lors de leurs spectacles et sur lequel peu d’informations peuvent être trouvées en ligne, ce que je trouve un peu dommage. Sur scène, le groupe bénéficia d’une configuration de salle et d’un son largement amélioré par rapport au dernier spectacle métal que j’ai vu à La Source. En effet, la scène est maintenant placée tout au fond de la salle et l’installation sonore permettait d’entendre tous les instruments de façon équilibrée, y compris le vocal, contrairement au spectacle de Skull Fist cet été. Si on laisse de côté ces considérations techniques, je fus aussi agréablement surpris par la grande qualité de la prestation offerte par les quadragénaires, tant en ce qui concerne leurs excellentes compositions dans leur genre de prédilection qu’en ce qui concerne leur présence scénique. Ce second aspect fut d’ailleurs largement imputable à Martin Pelletier avec son jeu de guitare précis, sa voix criarde typique rappelant Nuclear Assault et ses interventions très comiques, ironiques et satyriques, qui firent mouche à tout coup. Le reste du groupe ne fut pas en reste, avec une performance digne des meilleurs groupes du genre. Je vous conseille d’aller écouter leur matériel sur leur page Facebook, vous ne serez pas déçus.

    THE AFFECTED-5

     

    THE AFFECTED-6

     

    THE AFFECTED

     

    THE AFFECTED-4

     

    THE AFFECTED-1

    Après un entracte, où je conversai brièvement avec Martin Pelletier, les dépravés provocateurs de Urban Aliens s’installèrent sur scène pour venir nous faire rire avec leurs blagues grivoises et nous divertir avec leur amalgame de Punk Rock et de métal extrême en joual qui a fait leur renommée. Pour ceux qui ignoreraient encore l’existence de cette formation relativement bien connue de la scène montréalaise, Urban Aliens évolue dans l’univers vulgaire du Deshmetal/Porncore et compte parmi ses rangs souillés de fluides corporels : Whoe Henry (guitare), Frank Da Skank (vocal), Fil Hermouth (guitare), Jizza Belle (basse) et JoeBlo Larosoir (batterie). Sur scène le groupe se livra à une divertissante représentation caractéristique de son genre avec son humour particulier et ses paroles vulgaires qui me firent bien marrer. Contrairement à certains groupes du genre, misant beaucoup plus sur l’humour que sur la qualité musicale de leurs représentations, Urban Aliens livra ses compositions simples et efficaces, basées sur des motifs punks et des passages plus agressifs flirtant avec le Thrash, le grindcore et le Death Metal, avec une précision et une efficacité proportionnelles à son expérience tout en évitant de se prendre au sérieux. Les membres du groupe firent aussi preuve d’une excellente présence scénique vivante et convaincante quoique le chanteur aurait pu en mettre un peu plus à ce chapitre. J’aurais effectivement apprécié des interventions plus comiques de sa part entre les chansons et plus de mouvement de sa part. J’eus aussi quelques réserves quant à son vocal clair, qui me semblait un peu faible en comparaison de ses voix hurlées. Toutefois, dans l’ensemble la prestation fut très divertissante et entraînante et je fus très satisfait de les voir en spectacle pour la première fois. Si vous aimez l’humour vulgaire et la provocation, voici leur page facebook.

    URBAN ALIENS-6

     

    URBAN ALIENS-2

     

    URBAN ALIENS-9

     

    URBAN ALIENS-3

     

    URBAN ALIENS

     

    Une dernière pause et c’était maintenant aux expérimentés routiers de Potion 13 de venir nous livrer leur Heavy Metal classique exclusivement francophone sur leur scène décorée d’accessoires vaudous et de crânes. Roulant sa bosse depuis onze ans et s’étant attiré un important succès d’estime, inexplicablement parfois plus à l’extérieur de sa province d’origine qu’à l’intérieur de celle-ci, le quatuor montréalais se compose de Danielle Langlois au chant, de Brian Harps à la guitare, de Nathalie Baril à la basse et de Simon-Pierre Dubé à la batterie. Comme il a été mentionné plus haut, leur musique est un Heavy Metal de la vieille école qui a la louable particularité de n’être interprété qu’en québécois et qui rappelle Dio, Black Sabbath, Ozzy Osbourne, Iron Maiden et je dirais aussi Sortilège, l’illustre groupe français des années 1980. Sur scène leur performance fut endiablée, envoûtante et précise. Tout pour plaire aux trop peu nombreux spectateurs, sûrement en raison de la température morose qui régnait à l’extérieur. Tous les membres du groupe démontrèrent un formidable charisme, une énergie débordante et un plaisir contagieux à chaque pièce qui auraient pu servir de leçon à bien des groupes composés de membres beaucoup plus jeunes qu’eux. Aucun des succès du groupe ne fut oublié dans la sélection choisie et les spectateurs ne réclamèrent pas moins de trois rappels, ce qui força le groupe à rejouer deux de ses pièces à deux reprises. En somme, ce fut donc un formidable spectacle pour le groupe qui méritera une foule certainement plus nombreuse à son prochain passage à Québec. Vous pouvez vous tenir informé sur Potion 13 et leurs activités en suivant ce lien.

    Pour conclure cette revue, ce fut une très belle soirée de métal au Bar La Source et les améliorations de taille qui ont déjà été apportées à la salle en ce qui concerne la disposition de la scène et le son en feront certainement une deuxième option intéressante par rapport à l’Agitée dans le contexte de pénurie de salles de spectacle de moyenne envergure que connaît la ville de Québec. De plus, les trois groupes ont très bien performé et ce spectacle m’aura permis de découvrir un excellent groupe dont je n’avais jamais entendu parler, The Affected. Félicitations aux trois formations!

     

    Louis-Olivier « Winterthrone » B. Gélinas

     

    POTION 13-13

     

    POTION 13

     

    POTION 13-14

     

    POTION 13-12

     

    POTION 13-11

     

    POTION 13-10

     

    POTION 13-9

     

    POTION 13-8

     

    POTION 13-7

     

    POTION 13-4

     

    POTION 13-5

     

    POTION 13-0

     

One Response to “Retour aux sources à La Source…”

  1. Jay See says:

    C’est Jocelyn Maheux à la basse pour The Affected… Et pour les fans de prog (ou de musique instrumentale et compliquée), je vous suggère d’écouter son projet principal, OPUSCULUS (https://www.facebook.com/Opusculus).

Leave a Reply

Current day month ye@r *





Copyright © 2012 . All rights reserved.