• On Arrête Pas l’Prog, édition spéciale

    Posted by Patrick Graham on March 1st, 2014

    On arrête pas l'prog

    On Arrête Pas l’Prog
    Édition spéciale  : Entrevue avec un Guitariste.
    Pas de Brad Pitt, encore moins de Tom Cruise, ce qui vous garantit qu’on ne parlera pas de l’Église de la Scientologie. …À part là.

     

    Salut à tous, voici un entretien que j’ai eu avec Dany Leblanc qui nous présente aujourd’hui son nouveau stock instrumental, Danse of the Universe, qui sortira sous peu, avant la fin du présent mois de mars. Pour avoir eu la chance d’en écouter des morceaux en primeur et même d’autres morceaux qui iront sur un deuxième album, déjà en préparation, je peux vous dire que c’est pas parce que c’est acoustique que ça peut pas être très metal. Prog sans l’être, classique et folk s’y mélangent dans des teintes rock mélancolique. Autant pesant que doux, sombre sans jamais être noir, ses compositions sont un merveilleux jeu d’ombres et de lumières qui sauront plaire à plusieurs oreilles sans jamais que l’on puisse les qualifier de facile. Dany a quelques pièces d’ailleurs qui sont sur le tube ou sur sa page myspace (, je vous invite fortement à les écouter. Dany est aussi une sacrée tête de metal. En effet,  il était une, sinon la tête pensante de l’excellent band Atheretic (groupe qui comprenait en autre Dominique Forest Lapointe de Augury/Teramobil/Beyond Creation pour ne nommer que ceux-ci). Sans plus attendre, voyons ce qu’il a à nous dire dans cette entrevue réalisée pendant la finition de son album et où je lui demande de s’exposer sur lui-même et son parcours musical qui l’a mené d’un guitariste de Extreme Death technique à un guitariste acoustique non moins technique tout en étant si extrêmement plus sensuel et lyrique.

    Salut Dany. Premièrement, merci de nous accorder cette entrevue. Permets-moi stp de revenir un peu sur le passé. Si je ne m’abuse, il y a environ 4 ans, tu mettais sur la glace ton projet Atheretic. Peux-tu nous rappeler les circonstances de cet arrêt impromptu?

    Oui, cet arrêt de ma participation comme compositeur principal de Atheretic est venu du fait que je ne me sentais plus à ma place dans le metal. Non pas que je juge le domaine, au contraire, mais je sentais un changement dans mes aspirations musicales et personnelles. Donc, j’ai annoncé la fin du groupe. Nous savons que le nom Atheretic continue de faire son chemin et ce, partout dans le monde. Dominic Forest Lapointe est en quelque sorte le cœur du band. Il fait vivre par son talent l’image du groupe partout où il met les pieds, à travers le monde.

    Avais-tu déjà à l’époque l’idée de composer “acoustique”?

    J’ai toujours composé des trucs acoustiques en parallèle à mes compositions metal, et ce, dès mes débuts à la guitare. J’interprétais des pièces comme Dee de Randy Road par exemple, Diary of madman, Joe Satriani, etc… Je me faisais à mon tour des backing tracks et composais des solos démentiels par-dessus (rires)… à la mode des années 90. Tous les bons démos metal québecois de l’époque (Gorguts, Ancestral, Deimos, etc) comportaient leur intro acoustique; j’ai évidemment suivi la vague. Sur le premier démo de Satanized, In search of beyond… (ndlr: Satanized était le premier nom du band à Dany qui deviendra Atheretic par la suite), nous pouvons entendre les pièces 13 et Wish to die, des morceux de style classique. Mes études en guitare classique ont renforcé mon appréciation de la composition acoustique, nuance et tempo… alors j’ai simplement toujours eu du temps pour jouer des compositions acoustiques. Aujourd’hui, j’ai plein de trucs acoustiques symphoniques dont je fais les arrangements, étant un fan de musique de film. Je dirai que maintenant c’est pas mal ça qui inspire mon travail.

    Comment t’es venu le concept de Danse of the Universe?

    Danse of the universe est un album composé en 9 mois. Une mélodie que j’avais essayée avec un nouvel accordement de guitare. Ma situation personnelle, les changements que j’y apportais combinés à ma passion des reportages de science et de musique de film a donné cet album. Dans l’album, une explication plus précise de l’origine y est inscrite ainsi qu’une description poétique de chaque pièce. Je ne veux pas exposer trop profondément l’expérience d’écriture, mais ceux qui me connaissent bien savent que je suis allé loin dans l’expérience, peut-être trop dans ce processus de composition…

    sujet à suivre autour d’une bière!

    OK?? (rires)

    Ces nouvelles pièces semblent extrêmement personnelles et elles sont certainement lyriques, quelles histoires nous racontent-elles?

    Plus bien le choix d’en parler maintenant! (rires) Elles racontent l’histoire interne d’un humble musicien en contact avec un sentiment d’unité, percer le voile des choses enfouies et leur dégagement. La composition exprime les moments très weirds d’observation personnelle sans jugement et sans résistance … cela vous donne peut-être une idée, ce n’est pas loin de l’état de folie!!!! Je ne le conseille à personne. (À prendre vraiment au sérieux)

    La musicalité de ces nouvelles chansons est superbe mais elles semblent être aux antipodes tout de même de ce que tu faisais avant. Vois-tu cela comme une cassure avec ton ancien style? Comment part-on d’un death extrême, presque mécanique, vers un instrumental si organique?

    C’est une question qui m’est souvent posée par mes proches. Je me souviens d’avoir eu ce genre de conversation avec une personne très importante dans ma vie, Johanne, qui m’explorait sur mon appartenance personnelle par rapport à la musique. Ce n’est pas une question de renier ou casser avec mon identité de metalhead mais bien une question de vérité interne des observations personnelles en musique. J’ai choisi un chemin de connaissance personnelle peu habituel, alors c’est assez simple pour moi de le comprendre en ayant fait l’expérience, mais pas simple à comprendre pour tous. Certains individus se sauvent dans la religion, la politique, ou dans la philosophie à 5 sous, et ils en  viennent avec des patterns de pensée durs et inflexibles. Sauf que je préfère un chemin, pas totalement inconnu, dont le résultat, l’intensité est périlleuse. Aujourd’hui je suis plus calme… mais à chacun sa manière d’être ou de faire les choses. Tout ceci est en lien avec cette voie que j’ai empruntée depuis déjà plusieurs années.

    Depuis combien de temps ce projet est en marche? Peux-tu nous raconter un peu l’épopée de ce premier opus? D’abord, où as-tu enregistré? Qui d’autre a travaillé sur cet album? Quelles sont les difficultés rencontrées en cours de route?

    Il est en marche depuis 2012 et a pris 9 mois à écrire. Pour ne pas me répéter, il est un album instrumental, une traduction intime, et une aventure incroyable jusqu’à maintenant. L’enregistrement s’est fait avec mon grand ami Mathieu Marcotte (Humanoid, Augury). Nous partageons depuis très longtemps notre amour de l’instrument, autant acoustique que metal. Mathieu a eu la capacité de saisir exactement la vision de l’album. Il a participé à l’écriture de certaines mélodies. Il est sûr et certain que le deuxième album sera aussi co-produit avec lui. Nous avons toujours été fiers du résultat, tout au long de sa création.

    Je sais que tu prépares déjà un deuxième album… que tu as déjà des pièces de montées et que tu as aussi des idées pour un troisième… Devra-t’on attendre longtemps avant d’avoir une suite? (Je suis particulièrement impatient d’avoir le deuxième, les quelques teasers que tu m’as envoyés sont particulièrement délicieux…)

    Oui, effectivement le deuxième album est en écriture. Il est proche de Dance Of The Universe en terme de signature musicale mais composé avec une approche différente. L’accordement de l’album est aussi différent me permettant d’explorer d’autre forme de phrasé musical. Il est important pour moi d’écrire avec une ligne directrice, alors cet album aura une unité encore plus juste, et sera aussi plus long. Son nom est @ Thy Light…  Je suis très motivé par mes projets. Il est prévu pour l’enregistrement en décembre 2014, et si tout va bien, en 2015 il sera disponible.

    Quel sont tes projets à court et moyen terme concernant Dance of the Universe? Quel genre de lancement comptes-tu faire? Aura-t’on la chance de te voir à quelques endroits?

    Pour le moment, je pars indépendant. J’ai la main sur tout ce qui concerne mon projet. Je fais ma propre gestion. Je suis rigoureux en affaire. Il n’est pas exclus d’être distribué et de le rendre disponible sur plateforme numérique dans les mois à venir. Pour ce qui est des spectacles, ça n’est pas impossible… mais c’est exclus pour le moment. La technicalité de le faire n’est pas toute faite, toute réfléchie mais il est sûr que j’aimerais faire des spectacles avec mes collègues de longue date comme Humanoid et aussi Forest Project!

    Je sais que tu as énormément de contact et d’amis musiciens, et des bons, et bien que j’adore déjà ce que j’ai pu écouter de toi, souvent des collaborations peuvent emmener un projet encore plus loin. As-tu l’intention d’avoir quelques artistes pour collaborer avec toi sur de prochains albums? Si oui, as-tu déjà des noms de confirmer pour nous mettre l’eau à la bouche?

    Pour le prochain album, je n’ai pas encore prévu d’invités. J’aimerais cependant toujours avoir mes proches amis musiciens dans mes projets, comme Forest par exemple. Nous sommes tous deux envieux mais le timing n’est pas toujours là. Mathieu Marcotte fait partie des gens qui ont carte blanche pour ses opinions ou la création sur la musique. À l’inverse, j’ai composé une pièce pour le nouveau Humanoid. Je dirais que pour satisfaire la question, cette pièce est fidèle à l’énergie que nous pourrions créer Mathieu et moi.

    Pour finir, je voudrais te remercier une dernière fois pour ton temps et pour cette magnifique musique, mais vu que Ondes Chocs est avant tout un magazine de musique, j’aimerais savoir ce que ça mange comme musique, justement, un Dany Leblanc? Et j’en profite pour te laisser le mot de la fin pour nos lecteurs.

    Merci à toi Pat d’être encore là après tant d’années!!! Donc voici ma diète!!! Je mange du rock et du metal!! Je suis très varié, genre 30 seconds to mars ou Hysteria de Def  Leppard! Hein quoi?!? Oui, oui!!! Je suis influencé par ce que la musique crée en moi et non de reprendre ce qui a déjà été fait. J’écoute tout bon vieux classiques de metal, je suis un fan de speed metal, Possessed, Kreator et Destruction ou Gorguts, je suis très 1990. Coté acoustique, je n’écoute rien, sinon Mickael Hedges. Je n’écoute pas d’autres artistes parce que je ne trouve pas super intéressant la technicalité dans ce domaine. Alors j’aime mieux écouter Jethro Tull ou Yes, c’est beaucoup plus feeling et imagé!!! Par contre, je suis toujours content d’entendre quelque chose avec une signature unique, hors sentier. C’est souvent des amis qui m’invitent à entendre des nouveautés. Évidemment, je dirai que le mix parfait est Cynic.

    Comme mot de la fin!! Supporter la création. Soyez vous-même créatifs et jetez une oreille sur… As the Seasons et le deuxième album de Humanoid!!!

     

     

     

     

     

     

     

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.