• Les Racines du Mal VII – Reanimator

    Posted by Dave Rouleau on April 4th, 2014
    10150108_10202665240506681_1389771640_n

    Les Racines du Mal, c’est quoi!? Eh bien, en vérité, c’est fort simple. Les Racines du Mal c’est une idée qui, je dois bien l’avouer, a été largement emprunté à CVLT NATION, mais qui à tout de même fermenté dans mon petit cerveau de pois le temps que j puisse la mettre ne pratique sur la Punkerie.tk (le blog sœur de la défunte Ondes Chocs Média). Pour moult et inutiles raisons qu’il n’importe pas de mentionner ici, l’idée, malgré son foudroyant succès, avait été promptement abandonnée et laissée pour morte. Or, après en avoir discuté avec nul autre que Monsieur Ondes Chocs lui-même, Dave Rouleau, nous avons décidé, d’un commun accord, de relancer le projet et voir au tout ça pourrait bien aller. Advienne que pourra, comme ont dit.Voilà donc pour ce qui en est du petit côté historique de la chose. Maintenant, de quoi il est question au juste et qu’est-ce que c’est que Les Racines du Mal?

    Les Racines du mal sont en fait une série de mixtapes qui sortiront via Bandcamp mais qui, pour le moment, ne seront disponibles que pour écoute sans pouvoir les télécharger. L’idée principale est qu’une fois le mois, une formation d’ici qui a bien voulu se prêter au jeu, nous offre entre 20 et 25 titres de groupes qui ont influencé leur son ou tout simplement qu’elle voudrait vous faire connaître. Aucune restriction quelle qu’elle soit ne leur est imposée en ce qui a trait à leur choix et la décision de chacun des titres qui composent le mixtape leur revient à 100% . Aucune intervention extérieure du staff d’Ondes Chocs n’est permise dans le processus sinon que d’éditer, uploader et organiser tout ça en un tout cohérent. Que ce soit du Reggae, du Pop, du Black, du Post-whatever, du Punk, du Ska, du Core, du « What the fuck qu’esser ça »? Vous les nommez! Ils choisissent ce qu’ils veulent, aucun choix ne leur sera refusé.

    ___________________________________

    reanimator

    Pour ce 7e volume des Racines du Mal, le band de Thrash métal montréalais Reanimator va s’occuper de vous produire leurs influences et je crois que plusieurs de celles-ci sauront vous surprendre très positivement!  C’est sous la plume des membres du groupe que nous allons comprendre ce qui se cache dans leur passé et ce qui a formé la troupe de rebelles que sont ces gars-là. Question de les connaître et en donner toujours plus, je vous suggère aussi ci-dessous leur dernier EP, “Great Balls”.

    1. Les Marmottes Aplaties – Détruires
    L’album “Épisode sanglant” est un chef d’œuvre d’un bout à l’autre selon moi. C’est tellement garage et punk à la fois, en français en plus (je suis un très gros fan de musique francophone). La chanson est super simple et solide, ça bûche juste trop et les vocaux des gars sont vraiment malades.
    - Frank, batterie
    2. Steve Vai – Erotic Nightmare
    J’ai eu un trip Guitar Hero super intense vers la fin de mon secondaire. Steve Vai est celui qui m’a le plus influencé et le seul dont j’achète les albums encore aujourd’hui. Son mélange de rock progressif et de métal déjanté me séduit.
    - Ludo, Guitariste
    3. Ac/Dc- Shoot to Thrill
    Pour moi, Ac/Dc c’est le band de rock suprême, la section rythmique la plus solide au monde, le tone de guitare le plus solide au monde, les tounes les plus épiques au monde. Définitivement une des plus grosse influences pour moi coté playing.
    - Ludo, Guitariste
    4. Judas Priest- Hell Patrol
    Pendant que tout l’monde pesait sur “Back” pour réécouter le début de “Painkiller” sur l’album du même nom, moi je laissais rouler l’album et écoutait “Hell Patrol” pour ensuite peser sur “Back“. Point final.
    - Pat, chanteur
    5. Offenbach – Je l’Sais Ben
    Très peu de groupe au Québec ont réussi à rocker aussi fort que Offenbach dans les années 70-80. Du rock/blues pur et dur en français! L’album “Traversion” en 1978 nous a apporté plusieurs classiques du groupe (Ayoye, Mes blues passent pu dans porte, Je chante comme un coyote). Pour ma part c’est “Je l’Sais Ben” qui m’a toujours fasciné: un riff principal rock/heavy metal avec la voix aussi rauque que haute de Gerry. Le refrain est parfait avec les superpositions de voix que Gerry nous donne.
    - Pat, chanteur
    6. Megadeth – Wake Up Dead
    Quand j’ai vu le vidéoclip de “Wake up Dead” sur Musimax, c’était pour moi la chose la plus hot que j’avais jamais vu de ma vie!!! Ça a été un gros revirement dans mon apprentissage musical. Je suis devenu un fan inconditionnel de Megadeth (et de Thrash Metal) à ce moment là et Dave Mustaine est devenu une de mes idoles en tant que musicien, tout style de musique confondu. D’ailleurs, j’écoute encore régulièrement les cassettes de “Rust and Peace” et de “Countdown to Extinction” achetées pour la modique somme de 2$ en secondaire 3!!
    - Ludo, guitariste
    7. Jerry Lee Lewis – Wild One
    Depuis mon plus jeune âge que je suis un fan de Rock ‘N’ Roll. Je trouve que Jerry Lee était sans l’ombre d’un doute le plus “Bad Ass” représentant de cette époque glorieuse. J’adore le texte* de cette chanson et surtout le fait qu’elle se danse très bien.
    - Frank, batterie
    8. The Clash – White Riot
    Le premier album de The Clash, version UK bien sûr…. Ça a été une révélation. Je devais avoir 14 ans. J’ai juste capoté sur l’arrogance de Joe Strummer (R.I.P.) et sur les textes engagés, contestataires. Ces gars-là ont amené le punk ailleurs. Ils n’ont jamais eu peur d’oser essayer des trucs différents et de sortir des barèmes imposés par le style. “White Riot” tout simplement parce que c’est la chanson qui m’a le plus accroché quand j’étais ti-cul.
    - Frank, batterie
    9. Metallica- Metal Militia
    Comme pour tout fan de metal, Metallica a une place spéciale dans mon cœur. “Kill ‘em All” reste encore aujourd’hui mon album préféré de leur longue carrière. Acheté en cassette en même temps que mes albums de Megadeth, il a bercé mes nuits durant tout mon secondaire.
    - Ludo, guitariste
    10. Anthrax  – Lone Justice
    La meilleure toune de Anthrax selon moi. Joey Belladonna se donne en sacrament tout au long et ça se ressent. Le refrain chanté à la fin par-dessus le solo me donne carrément des érections à répétitions.
    - Pat, chanteur
    11. Exodus – Scar Spangled Banner
    La toune de thrash parfaite, selon moi. Ce cher Gary maîtrise l’art de prendre un riff bad ass et d’en faire un classic headbanger. La voix et les lyrics de Zetro sont débiles, la guitare sonne comme si elle allait t’arracher les yeux et le riff ne me décolle plus de la tête. Définitivement un masterpiece pour moi.
    - Fred, bassiste
    12. The Ramones - Warthog
    The Ramones est probablement mon groupe préféré. J’ai toujours adoré leur attitude et leur look. Je trouve que c’est un band tellement vrai et authentique, sans compromis et j’ai choisi “Warthog” car je trouve que c’est une chanson tellement punk et agressive. J’adore tout simplement.
    - Frank, batterie
    13. Metallica – Dyers Eve
    J’ai essayé d’être original et de ne pas inclure Metallica, mais je sentais que je n’avais pas le droit. J’en ai trop écouté. À peu près n’importe quelle pièce des 4 premiers albums aurait pu faire l’affaire. “Hit The Lights“, “Battery“, “Master of Puppets“, “Ride The Lightning“, “Blackened“: Toutes coincées quelque part, bien profond, dans mon cerveau.
    - Joel, guitariste
    14. Pantera – Mouth For War
    Du heavy metal, c’est censé être lourd? Ben ça c’est lourd! C’est tout.
    - Joel, guitariste
    15. Opeth – Blackwater Park
    Un groupe qui réussit à bien allier metal et composition élaborée. Minimalisme, finesse et extrême lourdeur, tout ça dans la même pièce. Plus de 12 minutes, pas une seconde de trop.
    - Joel, guitariste
    16. Children Of Bodom – Children of Decadence
    Annihilator – “Alison Hell & Children Of Bodom – “Children of decadence“: La 1ère fois que j’ai entendu ça, je devais avoir 14 ans dans le char de la mère à mon grand chum Julien de Death Lullaby. Un genre de compilation de 2 tounes qu’il s’est fait donner… Julien se retourne vers moi et me dit: «Dude, je sais pas c’est quoi ces bands-là, mais ca détruit en crime» (sa mère est juste à côté tsé…). Quand, après deux mois, quelqu’un a finalement été capable de nous dire les noms des deux bands, on était parti pour la gloire! Je dirais que ce sont les deux groupes qui ont le plus influencé notre musique durant une certaine période de notre vie. Mention spéciale à la track de bass de “Alison Hell“. Vraiment écoeurante!
     – Fred, bassiste
     17. Van Halen – Hot For Teacher
    Un guitariste à la hauteur de sa réputation. Sa virtuosité, son originalité et son énergie sont inégalées. Un génie. Cette pièce-là est tout simplement parfaite. Un chef d’œuvre. Intouchable. Amen
    - Joel, guitariste
    18. Metallica – Blackened
    Tant qu’à être dans les classiques… Elle est encore meilleure sur … “And Justice For Jason” (même album mais avec de la bass).
    - Fred, bassiste
    19. Metalian – Heat Ray
    Heat Ray“: On a joué à Québec y’a pas longtemps avec eux et c’est un band avec lequel j’aimerais vraiment rejouer dans le futur. Un band de Montréal à voir live absolument si vous êtes fans de Iron Maiden et Judas Priest.
    - Fred, bassiste
    20. Megadeth – Mary Jane
    Sans aucun doute le band qui a le plus marqué mon adolescence et qui m’a le plus influencé sur la guitare. J’ai choisi cette pièce parce qu’elle contient un peu de tout ce que j’aime du groupe: une composition originale, des solos déchainés, un vocal à peine contrôlé, mais surtout une énergie complètement survoltée unique au groupe. Cette pièce vient d’un album souvent considéré comme moins important. Je ne suis pas d’accord. Allez au-delà de la qualité de l’enregistrement (un des rares albums de Megadeth que je préfère dans sa version remasterisé) et vous comprendrez pourquoi il est pour moi un des meilleurs du groupe.
    - Joel, guitariste
    21.  Annihilator – Alison Hell
    Annihilator – “Alison Hell” & Children Of Bodom – “Children of Decadence“: La 1ère fois que j’ai entendu ça, je devais avoir 14 ans, dans le char de la mère à mon grand chum Julien de Death Lullaby. Un genre de compilation de 2 tounes qu’il s’est fait donner… Julien se retourne vers moi et me dit : «Dude, je sais pas c’est quoi ces bands-là, mais ca détruit en crime» (sa mère est juste à côté tsé…). Quand, après deux mois, quelqu’un a finalement été capable de nous dire les noms des deux bands, on était parti pour la gloire! je dirais que ce sont les deux groupes qui ont le plus influencé notre musique durant une certaine période de notre vie. Mention spéciale à la track de bass de “Alison Hell“, vraiment écoeurante.
    - Fred, bassiste
    22. Ac/Dc – Rocker
    J’ai toujours été un grand fan de Ac/Dc (c’est probablement mon band préféré ever). Avec l’album “Dirty Deeds Done Dirt Cheap” en 1976, Ac/Dc nous ont pondu un excellent 3ème album en présence de Bon Scott. La touneRocker” sur cet album est plus que frénétique et les paroles sont carrément une autobiographie de ce que Bon Scott était vraiment, un “bum“.
    - Pat, chanteur
    23. Psychotic 4
    Le EP “Unlocked, Unleashed, Unzipped“, pour moi ça été là dans ma vie que je me suis dit: «ok dude, je veux faire de la musique et être comme ces gars là». C’est un mélange de tout ce que j’aime: Punk, Garage, Rock ‘N’ Roll. Les guitares sont ultra rythmées, le vocal est vraiment “oldies” et la basse ultra soutenue. J’adore le fait que le groupe vient d’ici. J’ai toujours préféré encourager du matériel local (quand c’est bon bien sûr).
    - Frank, batterie
    24. Led Zeppelin- Kashmir
    Pendant un grosse partie de mon apprentissage à la guitare au secondaire, Led Zeppelin était le SEUL groupe que j’écoutais. J’ai tellement écouté le DVD du désert que j’ai littéralement DÉTRUIT le dvd!!! Jimmy Page est le premier guitariste à qui j’ai repiqué les solos, et a été ma première idole à la guitare. “Kashmir” est le parfait exemple de son génie de l’arrangement.
    - Ludo, guitariste
    25. Ultra Vomit – Une Souris Verte
    J’ai beaucoup trop écouté l’album “Mr.Patate” de ce groupe de grind français pour passer à coté. La voix de Fetus, le chanteur, m’a toujours impressionné par sa diversité et par la grande quantité d’onomatopées insérées dans les tounes! Un classique pour moi!
    - Pat, chanteur
    * Paroles “Wild One“, J.Lee Lewis
    Well, I am just out of school
    I am real real cool
    I got the jump got the jive
    Got the message I’m alive
    I’m a wild I’m wild one
    Oh, yeah, I’m a wild one
    I’m gonna keep a shakin’
    I’m gonna keep a movin’, baby
    Don’t you cramp my style
    I’m a real wild child
    Come on, baby
    Shake all night long
    Shake until the meat
    Come off the bone
    But I’m a wild one
    Oh, yeah, I’m a wild one
    I’m gonna keep a shakin’
    I’m gonna keep a movin’ baby
    Don’t you cramp my style
    I’m real wild child
    Well, I gonna pick you up in my 88
    Get ready sugar now don’t be late
    We’re gonna move it all night long
    Until a whole lotta shakin’ going be on
    Well, I’m a wild one
    Oh, yeah, I’m a wild one
    I’m gonna keep a shakin’
    I’m gonna keep a movin’ baby
    Don’t you cramp my sytle
    I’m a real wild child, whoa
    Yeha, I really get to movin’ when the sun goes down
    Oh, after dark I can get around
    Gonna move on I’ll make every hop
    When we start to boppin’ now sure can’t stop
    I’m a wild one
    Oh, yeah, I’m a wild one
    I’m gonna keep a shakin’
    I’m gonna keep a movin’, baby
    Don’t you cramp my style
    I’m a real wild child
    I’m a real wild child
    I’m a real wild child
    I’m a real wild child
    Watch out

One Response to “Les Racines du Mal VII – Reanimator”

  1. J-F says:

    Wart Hog, c’est très bon. Mais depuis que j’ai découvert cette version, avec Richie à la batterie et aux cris…ouf
    http://www.youtube.com/watch?v=KHrz4Mup_eo

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.