• Le Paradis Perdu

    Posted by Alison on October 31st, 2014

    10711406_377771889054700_1508294702_n

     

    Samedi soir dernier, les Rimouskois étaient conviés à la Coopérative de solidarité Paradis pour le retour de B.A.R.F. au Bas-St-Laurent avec pour apéritif Spirit of Rebellion et Dekorum, deux bands de la région. Il y a belle lurette qu’un tel évènement n’avait pas eu lieu à Rimouski et nous sommes de ce fait nombreux à avoir répondu à l’appel.

    La salle était pleine de fans de tous âges lorsque je suis arrivée sur place. Dekorum était sur scène et l’ambiance était déjà des plus exaltantes. À l’avant de la scène, on pouvait voir de nouveaux visages, soient ceux des mineurs qui ne peuvent généralement pas assister aux shows dispensés en ville, la majorité de ceux-ci étant généralement produits dans les bars de la place. Tout sourire, leur soirée était déjà destinée à être une réussite. De l’autre côté de l’assistance, nous avions les vieux de la vieille venus encourager leurs bands locaux, ou encore des adeptes incontestables des B.A.R.F. qui faisaient leur retour dans le bas du fleuve après plusieurs années d’absence.

    Dekorum nous a donc expédié son thrash à la sauce old school en pleines dents pendant que nombre de spectateurs continuaient de faire leur entrée, tandis que d’autres, tout en s’abreuvant, se réjouissaient de faire certaines retrouvailles ou encore de nouvelles rencontres. Tous ceux qui étaient sur place avec qui j’ai pu discuter se sont accordés pour dire que la performance de Dekorum était irréprochable, comme à leur habitude. Je vous encourage d’ailleurs fortement à aller jeter un œil sur la page Facebook du band (Dekorum BAND), Dekorum étant le seul band à composer ce type précis de metal dans notre belle localité.

     

    10736020_377772955721260_1858565430_n

     

    10743712_377772962387926_1574522891_n

     

    10744641_377772969054592_687337558_n

     

    10751559_377772942387928_1553521628_n

     

    Les Spiritueux sont ensuite montés sur scène et nous avons pu voir naître chez la foule un puissant torrent de haine et une incroyable bourrasque de brutalité, ceux-ci ayant forcément été fomentés par leur longue année d’absence. À peine les premières notes entamées, les crignères, sans plus attendre, fendaient déjà l’air alors que les plus audacieux s’évertuaient instantanément à se précipiter les uns sur les autres. Le quintette de death metal old school rimouskois dans lequel figure désormais un nouveau membre, Nicolas Auclair à la guitare, faisait sa toute première prestation depuis le départ de Pierre Beneteau. Celui-ci, présent dans la salle, m’a confirmé que son successeur opérait au sein du groupe un travail admirable. À sa bonne vieille habitude, Sylvain Morency (voix) s’est chargé d’ameuter dans la salle deux formations de bêtes gonflées à bloc – l’une à la gauche du stage, l’une à la droite de celui-ci – lorsqu’est venu le moment d’interpréter la pièce “Immersed in Poison qui se retrouve sur leur dernier opus. Leur violente cérémonie aura sans aucun doute été une véritable abréaction. Prenez note que Spirit of Rebellion travaille présentement sur un nouvel album qui devrait voir le jour dès les premières lueurs de 2015.

     

    10585466_377772522387970_1051572263_n

    10733378_377772499054639_1039191350_n

     

    10744765_377772472387975_1741839227_n

     

    10749461_377772445721311_1386656375_n

     

    10749466_377772502387972_1904380744_n

    10751808_377772505721305_1318919398_n

    10751891_377772492387973_981930153_n

     

    La formation montréalaise chérie des Québécois, après une attente quasi palpable chez certains spectateurs, s’est finalement pointée sur scène. B.A.R.F. (Blasting All Rotten Fuckers) a vu le jour en 1986 et leur album “Brûle Consume Torture“, in extenso en français,  marque le retour tant espéré du band de crossover/metal grind/hardcore. Incluant nouvellement le virtuose Dominique Forest Lapointe à la basse (Beyond Creation, Augury, Teramobil, ex- Quo Vadis, etc.) et l’ahurissant Carlos Araya aux percussions (Anonymus, Marco Calliari, SpellDown, etc.), B.A.R.F. nous a administré une gifle musicale faisant honneur à la réputation qui les précède. Très près de son public, Marc Vaillancourt (voix) a fait de nombreux commentaires tout au long de leur prestation quant au fait que Rimouski ait jadis été la « Capitale du Metal » et a eu certaines interactions avec les plus jeunes, leur mentionnant que ceux-ci se délectaient encore certainement du lait maternel de leur génitrice lors de leur dernier passage dans le bas du fleuve. B.A.R.F. a donné une prestation des plus notables et a quitté la scène en laissant étinceler dans les yeux de leurs fans une pâle lueur d’espoir que ceci n’était qu’un «Au Revoir».

     

    10748558_377771865721369_1861074847_n

     

    10744556_377771855721370_1959893567_n

     

    10736196_377771885721367_1487030475_n

     

    N.B. À tous ceux qui étaient présents lors de l’évènement, sur présentation de votre billet au concert de Tagada Jones le 22 novembre prochain au Petit Pavillon Agricole de Rimouski, vous vous verrez offrir une consommation fraîche gratuite!

     

    Remerciements :

    Je tiens à remercier personnellement Carl Desrosiers pour l’accueil des plus favorables qu’il a réservé à Ondes Chocs dans le cadre de son évènement en m’offrant un accès libre à celui-ci. Toute l’organisation fut une irréprochable réussite; félicitations à toute l’équipe!

    De plus, je tiens encore une fois à remercier tout particulièrement Eric Truchon (Eric Truchon Photo), photographe néophyte de Rimouski, d’avoir accordé ses captures de l’événement à Ondes Chocs. Allez jeter un coup d’œil à ses différents shootings sur sa page Facebook et encouragez-le!

     

    Avorton

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.