• FanView: Friday Grind Fever

    Posted by Dave Rouleau on December 11th, 2013

    Pour une deuxième fois en deux jours, on se fiait sur des passionnés de métal pour nous raconter ce qui se passait dans leur coin de pays et en ce 6 décembre 2013, Québec était l’hôte d’une production de Fred End qui présentait Fuck the Facts avec aussi Mesrine!  J-D Bergeron de Ordoxe (entres autres…), qui nous a pondu dans le passé pour Ondes Chocs un journal de son trip en Amérique du Sud avec son band, était le trippeux désigné en ce soir de métal et je voudrais aussi remercier Fred pour l’accès.  Mais en même temps… Fuck Fred. – Dave

     

    1382047_10151632149100826_725289367_n

     

    Nous avons droit à un rendez-vous au sommet ce soir! Deux vétérans de la scène québécoise ayant tous deux plus d’une décennie de shows derrière la cravate se partagent la scène du bar Le Scanner. Mes attentes sont donc très élevées pour Fuck The Facts et Mesrine!

    C’est dans un bar le Scanner rempli par une atmosphère de fête (celle à Fred et Crocko) que les grindeux de Québec, MESRINE ouvrent le bal avec leur grindcore old school interprété à souhait. Une dose d’énergie s’est rabattue sur la foule dès les premiers accords. Ils nous ont interprété en primeur des nouvelles pièces qui apparaitront sur des sorties à venir, ainsi que quelques autres venant de Obsessive Compulsive, I Choose Murder et quelques une de Going To The Morgue pour les vieux de la vieille. Sans l’ombre d’un doute, Mesrine est d’une intensité dure à égaler!

    Maintenant, place à Fuck The Facts, qui nous ont joué l’intégral de leur nouveau EP, Amer qui vient tout juste de sortir. J’ai eu l’occasion de l’écouter à quelques reprises et je peux vous confirmer que Fuck The Facts les ont joués à la perfection! Un peu moins grind qu’auparavant, mais toujours avec la sauce Fuck The Facts! La foule de son côté reste timide en début de prestation avant d’exploser plus tard dans le set lorsqu’ils ont interprété des pièces venant de Die Miserable et Disgorge Mexico. Définitivement une prestation remplie d’énergie et de professionnalisme.

    En résumé, personne dans le bar le Scanner ce soir n’est resté insensible aux douces mélodies de ces deux groupes, pas même moi malgré le fait de les avoir déjà vu une bonne dizaine de fois chacun dans le passé. Deux excellents groupes qui n’en sont pas à leur premiers pas, et qui ont encore beaucoup de grind devant eux!

    J.D.

     

    429904_10150519452319811_1220241791_n

     

    1383946_10152847077867925_325306394_n

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.