• Dans la fosse aux promos

    Posted by Lex Ivian on July 18th, 2015

    Afin de vous permettre de voir rapidement les derniers trucs que nous recevons et peut-être vous faire découvrir de nouveaux groupes, je vous présente «Dans la fosse aux promos» qui regroupera quelques vidéos et albums choisis parmi toutes les promotions qui aboutissent et s’entassent dans notre boîte de courriel. Vous pouvez consulter toutes les parutions précédentes de ma chronique en cliquant ce lien. – Lex

     

    À la mitrailllette

     

    Aujourd’hui je débute en mettant une pièce du groupe progmetal instrumental irlandais SHARDBORNE pour notre photographe Sophie Mineault qui m’a dit avoir apprécié leur musique après avoir découvert le groupe dans une autre de mes chroniques «Dans la fosse aux promos». Voici donc la guitar playthrough video for «Not that, Axis» tirée de l’album «Living bridges» paru le 10 juillet via Out On A Limb.

     

    Je continue avec un trio de groupe québécois qui flirtent avec la musique heavy mélodique mais dans un registre qui leur est propre.

    Quand j’ai connu les jeunes du groupe progmetal de Sherbrooke SO FAR & UNTIL, le groupe avait un autre nom, les frères Le Corff avaient 18 et 16 ans et j’avais trouvé que leur musique reflétait une maturité plus grande que la somme de leur âge le laissait entrevoir. Aujourd’hui, ils poursuivent leur trip et c’est avec la reprise de leur pièce «Sorry» qu’ils m’ont permis de découvrir Christine, leur nouvelle chanteuse.

     

    Maintenant de quoi d’assez différent pour ma chronique avec le rock grungy apprêté dans un style post-hardcore du nouveau groupe montréalais, PLUUM, qui offre sa musique en téléchargement «À VOTRE PRIX»

     

    Ça aussi ce n’est pas un style auquel je vous ai habitués mais j’ai été agréablement surpris par «World Fall Down», la nouvelle pièce sous format de lyric video du groupe montréalais, WHITE FOX SOCIETY. Si vous êtes un fan de Linkin Park, vous devriez aimer ça. Leur premier album «Until We Lose It All» paraîtra le 28 août via Artery Recordings.

     

    Tant qu’à être dans des styles différent de mon habitude et en espérant que vous découvrez quand même des trucs qui vous intéressent, voici la pièce «Obelisk» du groupe australien metalcore NORTHLANE tirée de leur prochain album «Node» qui paraîtra le 24 juillet via UNFD/Rise Records.

     

    J’avais toujours passé à côté du groupe de metalcore états-uniens, MISS MAY I sans aucune bonne raison, tout simplement parce que je trouvais le nom cheesy. Bon oui, ils ont des passes cleans dans leurs chansons qui sont parfois borderline mais j’ai quand même bein aimé la drive de «I.H.E.» tirée de son 5ème album, «Deathless», qui sortira le 7 août via Rise Records.

     

    Parlant de voix «cleans» mais dans un tout autre registre, voici le traditional heavy metal d’IRON KINGDOM de Colombie-Britannique, Canada et la pièce «The Samuraï» tirée de «Ride for glory» qui sortira le 30 juillet.

     

    Je vous fais un autre trio, cette fois en provenance du label Witches Brew qui d’après moi regroupe la plus belle collection des pires pochettes d’albums avec les bands qui ont les pires logos. Tout ça étant dit, ça n’empêche pas que certains groupes du lot ont tout de même attiré mon attention, grâce à leur musique ce qui est l’essentiel, au point d’aboutir ici.

    On débute avec le old school speed/thrash du groupe grec NIGHTBREED avec «Taste of blood» de leur album éponyme paru en mars. SI vous aimez le style de la teutonic attack des années 80 à la Kreator et Sodom, vous allez tripper.

     

    Maintenant c’est le groupe de crossover thrash serbe NADIMAC qui lui en est à son 4ème album «Manifest Protiv Sudbine» paru le 12 juin.

     

    Je vous termine ce trio de Witches Brew avec le groupe de crossover thrash égyptien EXCIMER qui vient de sortir en format physique au mois de mars, son premier album «Thrash from fire» paru en 2014 et dont voici la pièce-titre.

     

    Le groupe ukrainien de thrash/death metal HELL:ON fête ses 10 ans avec la compilation «Decade of Hell» que vous pouvez télécharger «À VOTRE PRIX» sur leur bandcamp. Une bonne façon de découvrir leur évolution et vous préparer pour leur nouvel album qui paraîtra bientôt car la compilation contient deux pièces de celui-ci.

     

    Les groupes de l’Inde ont une approche à la musique brutale souvent particulière et HEATHEN BEAST de Kolkata ne fait pas exception avec son black metal qui inclut des sonorités traditionnelles indiennes. Télécharger sa discographie complète «À VOTRE PRIX» sur son bandcamp.

     

    Maintenant c’est juste le moment de vous laisser détruire par «Thanatophiliac parthenophagy» du groupe de brutal death/grind italien BOWEL STEW tirée de «Debridement» paru le 24 avril via Pathologically Explicit Recordings.

     

    Et voici la fin de la chronique et donc le moment où j’essaie de vous présenter un truc différent. Aujourd’hui TRISTAN SHONE mastermind derrière le doom/industrial noise de AUTHOR & PUNISHER qui explique comment fonctionnent les masques qu’il utilise pour modifier sa voix et je vous mets ensuite la pièce «Callous and Hoof» tirée de son nouvel album «Melk and Honing» paru fin juin via Housecore Records.

     

One Response to “Dans la fosse aux promos”

  1. La Décapiteuse says:

    ”J’avais toujours passé à côté du groupe de metalcore états-uniens, MISS MAY I sans aucune bonne raison, tout simplement parce que je trouvais le nom cheesy.”

    Moi too. Jusqu’à temps que j’entende I.H.E. moi aussi…

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.