• Critique d’album: Kruhl – «Dying...

    Posted by Lex Ivian on September 15th, 2015

    Kruhl - Dying Mechanisms

    KRUHL
    «Dying Mechanisms»
    Avril 2015

    Liste des pièces
    Void of Reality
    True Human Design
    Dying Mechanisms
    SS Balance
    Death Sentence

    *Scroll down for English version
    Le groupe montréalais de death/thrash KRUHL a fait ses débuts il y a quelques mois avec le EP de 5 chansons, «Dying Mechanisms», qui m’a gardé en haleine et j’en aurais encore pris quand ça s’est terminé après quelques 23 minutes.

    Les gars ont réussi à présenter une musique qui contient pas mal tout ce que j’attends d’un bon mélange de death/thrash mais ce que je retiens surtout de ma première écoute et le plus important qui a fait en sorte de garder mon intérêt, les pièces ont chacune leur identité propre… et toutes pourtant présente une construction assez semblable mais j’y reviens plus loin parce que je veux tout de suite parler du vocal.

    Ce n’est pas un chanteur qui utilise un registre varié, je l’avoue, mais il le contrôle très bien et surtout, il chante (au lieu de beugler comme c’est trop souvent le cas) ce qui fait qu’il appuie très bien la musique en modifiant les flows et intonations au rythme des transitions et en même temps ça permet de bien sentir les moments thrash, death ou plus blackened de leur musique.

    Troisièmement, les musiciens sont individuellement à souligner. Tout d’abord le batteur qui fait une job plus que solide pour assurer les transitions et créer la rythmique et l’ambiance appropriées. Les cordes alternent aussi avec aisance les riffs thrash, les chug-a-chug d’accord death et même les solos (et tous qui me lisent savent que je déteste les solos la majorité du temps) qui sont présents à peu près au même endroit dans 4 des 5 chansons du EP ne sont pas des variations sur un même thème, ont un bon feeling au lieu d’être à la guitar hero et surtout ne s’éternisent pas.

    Et justement, variations sur un même thème me permettra de revenir sur leur structure de composition comme j’avais promis plus haut. Leurs compositions alternent deux blocs musicaux contrastés dans leur rythmique qui mènent au solo au deux-tiers ou trois-quart de la pièce pour ensuite terminer la pièce en ramenant le bloc musical du début. La seule pièce qui diffère est «SS Balance» parce qu’elle ne possède pas de solo mais respecte la structure de base d’être formée de deux blocs principaux. Ici l’absence de solo est amplement compensée par ses riffs.

    Pourtant comme je disais plus haut, chaque composition se démarque et ne joue pas dans les plate-bandes de l’autre. Ainsi, avec «Void of Reality» on navigue dans une pièce où le thrash est le véhicule principal mais quelques blast beat et riffs en trémolo s’insèrent dans les blocs transitoires pour faire varier la ligne directrice. Avec «True Human Design», pas de subtilité, c’est death metal, un assaut d’accord qui donne peu de répit. Vient la pièce-titre de l’album, «Dying Mechanisms» qui se veut toujours death mais en même temps, ils amènent des leads mélodiques et les transitions plus lentes, sombres et puissantes lui donnent ce côté plus modern dark melodeath. «SS Balance» est celle qui m’a le plus surprise par ses riffs mais en même temps, ça se veut un commentaire très positif. «Death Sentence» termine le EP dans l’esprit plus thrash qui l’avait débuté mais à l’inverse de «Void of Reality» c’est plus death/thrash que thrash/death et en même temps on y reconnait certains trucs des pièces précédentes qu’ils ont mélangé de façon différente.

    Je termine en disant que KRUHL a réussi à faire ses débuts avec un EP de très bonne qualité qui a gardé mon attention d’un bout à l’autre en me donnant ma dose de brutalité avec une bonne maîtrise technique de leur instrument sans extravagance techprog qui me sont souvent incompréhensible. L’album est disponible sur leur bandcamp pour un maigre $1 sinon procurez-vous une copie physique dans leurs shows.

    Lex Ivian

    The Montreal-based death/thrash band KRUHL has released a few months ago, «Dying Mechanisms», its 5 songs debut EP that brutalized my ears and left me wanting for more when it ended after some 23 minutes.

    The guys managed to create a music that contains what everyone expects from a good mix of death/thrash but it’s not what stood out of this first encounter with the 5 tracks. My first impression, and definitely what kept my attention and level of interest, is that the songs have their own identity… though they have a very similar construction. I’ll come back later on structure because I want to immediately talk about the vocal.

    This is not a singer who uses a varied range, I admit, but he controls it… he sings (instead of barking as is too often the case for a lot of bands) so instead of riding the music it accompanies it by changing flow and tone as the music rhythm moves into transitions and at the same time the vocal allows to get and enhance that feeling thrash, death or more blackened of their music.

    Third, the individual musicians shine for themselves though not in a flashy way. First, the drummer makes a solid job to ensure that transitions are well driven and varied as much as create the rhythm and the appropriate atmosphere. The strings also alternate with ease between thrash metal riffs, death metal chug-a-chug chords and… even solos (and all who read me know that I hate solos most of the time) that are present at about the same place in 4 of the 5 songs of the EP are not variations on a theme, are emotionally driven and especially kept short and sober.

    Saying variations on the same theme allows me to go back on their compositional structure as I promised earlier. All their compositions alternate between two rhythmically contrasting blocks leading to the solo at the two-thirds or three-quarters mark of the song before returning to the first block to end the song. The only track that is different is «SS Balance» because it does not have a solo but still respects the basic structure to be formed of two main blocks . Here the lack of solo is amply compensated by its riffs.

    But as I said above, each composition stands out and does not stray in the beaten path. So, «Void of Reality» sends thrash vibes but some blast beats and tremolo riffs fitted into the transitions vary the guideline. With «True Human Design», no subtlety, it’s a death metal guitar chords assault. With the title track of the album, «Dying Mechanisms» they keep it death but at the same time, they bring melodic leads and slower transitions, dark and powerful that give it a more modern melodeath dark side. «SS Balance» is the one I was most surprised by cause of the riffs but at the same time, it is a very positive comment. «Death Sentence» ends the EP in more thrashy spirit as all had started but unlike «Void of Reality» it is more death/thrash that thrash/death and I recognized some stuff of the previous songs put together differently.

    I conclude by saying that KRUHL managed to produce a very good debut EP that kept my attention from one end to the other by giving me my dose of brutality with good technical mastery of their instrument without that techprog extravagance which is often for me… incomprehensible. Get their EP for a lousy $1 on their bandcamp.

    Lex Ivian

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.