• Critique d’album: All Out War –...

    Posted by Lex Ivian on October 29th, 2015

    All Out War - Dying Gods cover

    ALL OUT WAR
    «Dying Gods»
    Organized Crime Records
    Juin 2015

    Liste des pièces
    «Dying Gods»
    «Vengeance Reigns Eternal»
    «Nothing Left To Bleed»
    «Servants To The Obsolete»
    «Choking On Indifference»
    «Arise» (Amebix cover)
    «God Is Dead» (Carnivore cover)

    *Scroll down for English version
    La scène hardcore/crossover de New York aura toujours une place dans mon coeur et depuis 1985, alors que j’ai assisté au spectacle «Montréal-Connection-85» dans un sous-sol d’église de Montréal avec entre autres à l’affiche Cro-Mags, j’avais commencé à suivre des groupes comme Agnostic Front, Biohazard, Cro-Mags, Sick of it All, etc. Un moment donné vers la fin des années 1990, j’ai découvert ALL OUT WAR sur une cassette où mon chum avait mis des singles et EP de toutes sortes. Oui, je sais que lire «cassette» dans un texte en 2015 ça détonne, mais que voulez-vous, mon chum avait encore son vieux lecteur cassette Blaupunkt dans son char en 2000 alors ça prenait des cassettes…

    Je n’ai pas suivi toutes ses nombreuses sorties par après parce que je les trouvais inégales mais «For Those Who Were Crucified» en 1998 est l’une de celles que j’ai écoutées pas mal dans mon walkman (bein oui qui dit cassette dit walkman).

    Quand j’ai vu que le groupe était revenu au lineup de 98, je me suis dit qu’il vaudrait la peine de porter une oreille plus attentive au EP «Dying Gods». Je crois que les gars n’avaient pas oublié ce qu’ils avaient déjà fait ensemble et ce EP coche pas mal toutes les bonnes cases avec sa dose de riffs métallisés Slayer-esque et de chug-a-chug hardcore. Il a tout ce qu’il faut d’agression dans une enveloppe groovy comme il se doit. C’est le genre d’album qui peut être joué en boucle et vous brandirez toujours le poing en l’air quelques heures plus tard.

    Ils finissent l’album avec «Arise» d’Amebix et «God is Dead» de Carnivore, deux reprises qui rappellent leurs racines et qui rejoignent également les miennes. Bien que ce ne soit jamais l’idée du siècle de mettre des reprises sur un album (surtout sur un EP de sept chansons dont la première est une intro), quand un groupe a 25 ans de carrière sans compromis et qu’il a atteint le statut d’ALL OUT WAR, c’est juste cool de nous montrer ce qui les a fait triper et en plus les deux reprises sont très bien exécutées.

    Pour ceux qui tripent sur le vieux hardcore crossover et qui aiment quand c’est servi drette dans face, et bien ALL OUT WAR a ce genre d’attitude et «Dying Gods»devrait offrir ce que vous cherchez.

    Lex

     

    The New York Hardcore/Crossover scene will always have a place in my heart since 1985, when I attended the «Montreal-Connection-85» show, with Cro-Mags among others on the lineup, in a Montreal church basement. From then I started to follow Cro-Mags but also Agnostic Front, BiohazardSick of it All, etc. At one point in the late 1990s, I discovered ALL OUT WAR on a tape where my friend had put singles and EPs. Yes, I know, it is unsettling to read «tape» in a text in 2015, but my friend still had his old Blaupunkt car sound system in his car in 2000 so we needed tapes…

    I have not followed ALL OUT WAR many releases after 2000 cause I thought they were so-so but «For Those Who Were Crucified» (1998) is one of those I spinned a lot in my walkman (yes tapes goes with walkman)

    When I saw that the band returned to the lineup of 1998, I thought it would be worthwhile to hear what «Dying Gods» is made of. Well I must say the EP strikes all the right boxes with its dose of Slayer-ish metallic riffs and hardcore chug-a-chug bouncing riffs giving it the aggression needed in a groovy envelope. This is something that can be spinned over and over and still your gonna be pumping your fist in the air a couple hours later…

    The album ends with Amebix‘ «Arise» and Carnivore‘s «God is Dead», two covers that recall their roots and which also meet mine. Although this is never the idea of the century to put covers on an album (especially on an EP of seven songs from which one is an intro), when a band had a 25-year career without compromise and reached the status of ALL OUT WAR, it is just cool they show us their backgrounds and the two covers are very well executed.

    For those who think crossover hardcore should be done like it was in the 90′, ALL OUT WAR has kept this attitude and «Dyng Gods» should offer what you are looking for.

    Lex

     

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.