• Bloody Cuts: Trenchrot / Impure Wilhelmina

    Posted by Dave Rouleau on April 29th, 2014

    a0850970608_10

     

    Quand même incroyable les heures passées à écouter de la musique et on sent qu’on a jamais fini d’en découvrir.  Pendant qu’on fait les changements au site Ondeschocs.com (avec tous les délais et problèmes que ça occasionnent…), je me suis dit que de présenter les bands qui me font saigner les oreilles serait une bonne idée.

    Premièrement je suis tombé sur cette copie de Trenchrot, un band de Philadelphie qui mixe le Thrash/Death et nous offre un hybride sonore qui fait penser à la Suède et aux États-Unis.  L’album “Necronomic Warfare”, sorti sur Unspeakable Axe Records, ne décevera vraiment personne, sans non plus vous faire lever de votre siège pour aller clamer haut et fort que le métal est maintenant sauvé.  La voix fait penser à John Tardif de Obituary, ou bien Pierre-Luc de Kaotik (Québec).

    Ils alternent entre les passages rapides et plus lents, mais en perdant rarement mon attention et c’est toujours un bon signe, surtout considérant le nombre incroyable de bands qui se bataillent pour un place dans ce style de métal.

    Ils ont également un démo à leur actif, “Dragged Down to Hell”, sorti en janvier 2013.

     

    _____________________________________________

    a2098097168_10

    Ça fait déjà 6 ans que Impure Wilhemina n’avait rien sorti et c’est avec ce nouvel opus que j’ai fait la connaissance du band de Genève.  Les mélodies de “The Enemy” et “Submersible Words” sont complètes et enivrantes, j’en veux beaucoup plus!  On parle ici d’un Post-métal bien garni et exécuté avec la voix qui semble dictée la direction des compositions, mais sans jamais prendre le dessus et devenir trop présente.

    Sur l’album “Black Honey”, par contre, certaines pièces sont un peu trop longues pour leur bien, mais cette approche fonctionne avec aplomb pour des titres tels que les premiers mentionnés dans le paragraphe précédent, alors c’est peut-être l’effet de répétitions qui me donne cette effet là. Je lève d’ailleurs mon chapeau à David Schindl (batterie) pour son interprétation et ses changements de tempos qui rendent le tout beaucoup plus dynamique.

     

Leave a Reply





Copyright © 2012 Ondes Chocs. All rights reserved.